MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

La grande proximité de la France avec  l’Etat hébreu, est une source permanente de disfonctionnement, oû disparaît la notion de « souveraineté », qu’à l’occasion d’évènements tragiques du 7 Janvier 2015, un dirigeant de Tel Aviv repart avec des dépouilles mortelles de nationalité francaise, suivant  l’accord du Parquet de Paris et donc du Gouverenement,( secret d'Etat ou de défense) sans doute, alors même que l’institut Médico légal ne s’est pas prononcé, après autopsie des corps, sur la nature des projectiles touchés par les vcitimes, ce qui est une anomalie flagrante, par rapport aux règles du Droit

Que suivant une incivilité ou autre, ayant touché un citoyen de confession judaîque, il lui suffit de faire état de cette appartenance pour bénéficier du label de « circonstances aggravantes » une dispossition contraire à l’Egalité des citoyens devant la loi, et va à l’encontre du concept de la laïcité.

En sommes une religion, le Judaïsme transformé en Race… Mais, où est la place du Racisme dans cette chienlit…

Marc PULVAR... 1936-2008

 

Marc PULVAR, né le 25 avril 1936 et mort le 3 février 2008, est un syndicaliste et nationaliste martiniquais. Il fut aussi professeur de mathématiques. Il est le père de la journaliste Audrey Pulvar, née de l'union avec Emma Hospice, membre d'une grande famille de l'île...

Après des études de mathématiques, Marc Pulvar enseigne à l'Institut martiniquais d'études –IME-, une école privée qu'il crée avec Edouard Glissant. Toutefois, ses activités syndicales et politiques l'accaparant de plus en plus, il délaisse par la suite l'enseignement pour des cours particuliers...

En 1962, il devient membre de l’Organisation de la jeunesse anticolonialiste de la Martinique et signataire du Manifeste de l'OJAM  -La Martinique aux Martiniquais -, placardé dans toute l'île les 23 et 24 décembre 1962,...

...notamment avec Joseph René-Corail  Kokho , Rodolphe Désiré, Renaud de Grandmaison, Henri Pied et Hervé Florenl est l'un des fondateurs et le secrétaire général de la Centrale syndicale de Travailleurs Martiniquais -CSTM-, premier syndicat indépendant des organisations françaises, créé en 1974 à la suite de la répression de la grève du Chalvet.

Avec Alfred Marie-Jeanne, Lucien Veilleur et Garcin Malsa, l'homme crée en 1973 le mouvement- La Parole au Peuple , qui devient en 1978 le Mouvement indépendantiste martiniquais –MIM-, organisation qui revendique le droit à l'autodétermination du peuple martiniquais et dont il sera le secrétaire général et l'inspirateur de la ligne politique.

Après s'être mis en 1977 à l'étude du droit pour pouvoir défendre les travailleurs, Pulvar devient un expert redouté par le patronat au Conseil des prud'hommes, gagnant le surnom de - Monsieur Auroux - en raison de sa connaissance intime des lois Auroux sur le droit du travail.

Marc Pulvar est aussi connu pour son engagement en faveur de l'environnement4.

Il meurt des suites d'un cancer dans la nuit du dimanche 3 février 2008 au CHU de la Meynard en Martinique à l'âge de 72 ans

Il est enterré dans le cimetière de Rivière-Salée

Informations supplémentaires