MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Patrice Lumumba  1925-1961

 

Né le 2 Juillet 1925 à Katako-Kombé , Congo, Patrice Lumumba est baptisé et fréquente l' école des Pères catholiques.

Mais son travail donnant satisfaction, il passe dans un établissement scolaire tenu par des suédois protestants, où l'homme commence à s'intéresser à la Politique.

 C'est ainsi que Lumumba préconise la préparation de l'élite à assurer la gestion des affaires publiques, à poursuivre le processus de démocratisation, et à sortir du néocolonialisme par la non-violence.

Les élections législatives sont remportées en mai 1960, par le Mouvement National Congolais , MNG présidé par Lumumba, et en juin il est nommé Premier ministre par le roi des belges, alors que plus tard, Kasa-Vubu, sera élu Président de la république de ce pays.

Le Congo occupé par les belges comme colonie d’alors, gagne son indépendance, et les premières mutineries sont organisées contre Lumumba.

La révolte de l'armée conduit à la fuite des belges en direction de leur pays, laissant le gouvernement Lumumba, impuissant à gouverner., la crise congolaise était ouverte.

A la mi juillet Lumumba et Kasa-Vubu, se tournèrent vers les Nations-Unies, suivi d'une expédition des casques bleus, qui refusèrent d'intervenir contre la sécession katangaise , la province du Katanga avait en effet déclaré son indépendance.

 Ces évènements, devaient conduire Lumumba à rompre les relations diplomatiques avec la Belgique.

Après un voyage aux Etats Unis et au Canada, pour une troisième résolution du Conseil de sécurité concernant le Congo, Lumumba somma les Nations unies de faire cesser la sécession du Katanga. En septembre 1960,il sera révoqué par Kasa-Vubu, mais l'homme politique restera néanmoins en fonction.

A la faveur d'un changement à la tête du pouvoir au Congo, Lumumba sera arrêté et exécuté au Katanga le 17 Janvier 1961, un puissant symbole anticolonialiste venait de disparaître, alors que la sécession du Katanga prendra fin en janvier 1963.

Patrice Lumumba aura marqué son temps, et il est évident qu'avec le recul le charisme d'un tel militant constituaitun danger pour les ennemis de l'Afrique et du Monde Noir, en général.

La dernière lettre de Patrice Lumumba

Malcom X

Informations supplémentaires