MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun  

 

Ce n’est pas parce qu’on est né en Afrique assorti d'une "peau foncée" que l’on peut se déclarer être un Africain voir même de Nègre

...Car Africain et Nègre sont des valeurs qui portent en elles, l’Honneur,la Dignité d’une Race, et comme dirait Fanon, un idéal  qu’on assume ou que l’on trahit.

Et le déplacement en terre africaine de ce Roi soleil sans couronne avec ces échanges plus que douteux au Burkina Faso  puis en Côte d’Ivoire, ont apporté la preuve que l’homme de ce Continent, et ses diasporas en Europe, ne sont pas rentrés dans le périmètre de la conquête, pour le plus grand bonheur des Occidentaux.

Nelson Mandela 1918- 2013-

 

Nelson Mandela est né dans la Province de l'Umtata , Afrique du Sud  en 1918

Il étudie à Fort Hare, où il se fait renvoyer après avoir participé à une manifestation d'étudiants, et à l'Université de Witwatersrand, en obtenant un diplôme de droit en 1942.

En 1944, Mandela adhère au Congrès national africain ANC et lorsque le Parti national arrive au pouvoir en 1948, et introduit l'apartheid, le militant et l'ANC opposèrent une résistance farouche à la politique raciste du gouvernement en place.

Mandela est arrêté en 1956 et jugé pour trahison, mais acquitté en 1961

A la suite du massacre de Sharpeville le 21 mars 1960 à l'occasion duquel, la police sud africaine ouvrit le feu sur la foule des manifestants, faisant 69 tués et 180 blessés, l'ANC sera interdit, dès lors Mandela abandonnera la stratégie non-violente de ce Mouvement, en fondant l'Umkhonto we Stizwe, une organisation militaire.

En 1962, Mandela est condamné à cinq ans de travaux forcés, et en 1963 il sera inculpé de sabotage de trahison et complot, et emprisonné à vie en 1964

Après 28 ans de détention pour cause politique, en 1990, le Président de Klerk supprima l'interdiction de l'ANC, et libéra Mandela, qui fut élu président du Congrès africain en 1991.

Les deux hommes conduisirent des négociations en vue de mettre fin à l'apartheid, ce qui leur vaudra le prix Nobel de la Paix en 1993

En 1994 à l'occasion des premières élections libres de l'Histoire de l'Afrique du Sud, Nelson Mandela sera élu Président de la République, mandat qu'il exercera jusqu'en 1999.

Patrice Lumumba

Informations supplémentaires