MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Que des médias  et des journalistes affidés, cessent d’enfumer les masses déjà déboussolées par ces actes de guerre mystérieux, sous le vocable « d’attentats »...

Et voilà qu’il est déclaré péremptoirement, que si la ligne rouge est atteinte dans le bourbier syrien, on interviendra…Oui, mais comment !!!par des frappes aériennes, pas très courageux, en laissant un pays dévasté comme la Libye, ou au sol, alors on pourrait observer la valeur et le courage des hommes  au combat...ce qui n'est pas évident...

En vérité le problème vient de l’Occidnt qui a cette facheuse manie de vouloir  conduire le monde , suivant ses propres conceptions qui ont démontré qu’elles étaient nuisibles pour la Paix

Amilcar Cabral 1924-1973

 

Amilcar Cabral, Amilcar Lopes , abel Djassi Cabral reste l'un des plus importants théoriciens de la Révolution africaine.

 Né à Bafata Guinée bissau d'un père capverdien et d'une mère guinéenne, il suivit des études secondaires au Lycée Gil Eanes de São Vicente , Cap Vert, prolongées par des études universitaires à l'Institut d'agronomie de Lisbonne , Portugal.

Dans les années 1950, ce battant fait la connaissance de ses futurs compagnons d'armes avec qui il devra jouer un rôle déterminant pour l'indépendance de la Guinée portugaise et du Cap Vert.

 En 1952, Cabral est engagé comme agronome au service des autorités coloniales, il retournera en Guinée portugaise pour travailler.

En 1956, il fonde le PAIGC ,Partido Africano para a Independencia da Guine e de Cabo Verde avec son demi-frère Luis Cabral, Aristide Pereira et Rafael Barboza à Bissau.

Le mouvement de lutte anti-coloniale débutera concrètement avec la grève des dockers de Bissau en 1959.

L'année 1963 marque le début de la lutte armée sur le sol guinéen. Les troupes armées du PAIGC remportent plusieurs victoires face aux soldats du corps expéditionnaire portugais.

Mais Amilcar CabralL ne vivra pas assez longtemps pour assister à l'indépendance de la Guinée portugaise et du Cap Vert, car il sera assassiné à Conakry , Guinée le 20 janvier 1973. 

Mehdi Ben Barka

Informations supplémentaires