MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

Référendum ( suite et fin)

 

 

Le poète disait...

 

... «  Objets inanimés, avez vous donc une âme qui s’attache à la notre, et la force d’aimer »…

...Reprenant cette belle figure à mon compte, je dirais s’agissant pour certains…  «  Avez-vous un brin d’intelligence qui s’attache à votre cerveau, lui permettant de penser »

 

 

Car mon dernier message dans point de vue, sous le titre "Référendum" mettrait la République en danger, rien que ça, nécessitant une résistance…

 

 

 J’ai relu mon texte, pas d’appel à la révolte, la lutte armée, pas d’attaque au regard  des Institutions, ni même des responsables nationaux de l’Exécutif, un principe incontournable que j’ai toujours adopté sur la toile, qui ne souffre d’aucune exception, on ne peut pas être sur plusieurs fronts.

 

Bref, vis-à-vis du texte incriminé , le Che ne m’aurait pas délivré une attestation de bon révolutionnaire…

 

Alors… meçi missié… bonjou…missié… voilà comment certains voudraient dans ce pays, que, nous Nègres, nous parlions, nous nous exprimions.

A l’évidence, maîtrisant très mal la langue de Molière, leur propre langue, ils  ne supportent pas qu’un étranger, un moins que rien, un paria, un va nu pied, puisse évoquer l’Histoire de leur pays, qu’ils ignorent totalement en plein débat sur…

 

Pour enfoncer le clou, je leur rappellerai qu’à la bataille dite des Mameluks , Juillet 1798 lors de la campagne d’Egypte, Bonaparte observant les pyramides, dit à ses hommes…

 ...« Soldats, 40 siècles vous contemplent »,   ce qui ne l’a pas empêché de piller et voler les immenses richesses archéologiques du pays envahi, pour les ramener à Paris , France.

 

Plus tard ce même  Napoléon Bonaparte devait rétablir l’Esclavage , Mai 1802, notamment à la Guadeloupe et  Saint Domingue devenu Haïti depuis le 1è Janvier 1804…

Pour certains autochtones indigènes nationaux  cet empereur serait un grand homme, alors que je le considère comme un assassin… à chacun sa lecture de l’HISTOIRE encore faut-il la connaître…

 

Mais revenons au prochain vote populaire de la Guadeloupe et la Guyane, intitulé pompeusement référendum, pour dire, voilà ce que nous aimerions entendre du haut du balcon au Conseil Général de Fort de France , Martinique… 

 

 ...Martiniquaises, Martiniquais, nous déclarons ce territoire  souverain … et avons tenu informé dès ce jour, Monsieur le Secrétaire Général de l’Organisation des Nation Unies…

… Nous sommes ici par la volonté du peuple, votre volonté, et nous ne cèderons que par la force des armes…-entendons par là, l’action d’un corps expéditionnaire venu de l’extérieur puissamment armé-...  

 

C’est un discours qu’on n’entendra pas, car c’est de la haute politique, nécessitant un haut degré de conscience nationaliste, ce dont ne dispose à ma connaissance, aucun responsable politique identifié comme tel dans nos pays...

 

...Trop occupés les uns et les autres par la défense de leurs propres intérêts protégés colonialistement parlant à l’exemple de dirigeants africains élevés à l’occidental...

 

...dont nous connaissons le résultat  pour ce Continent, 50 ans après des indépendances octroyées…

 

Alors, les Congrès martiniquais et guyanais ayant revendiqué une évolution du statut de leur territoire,  Paris a répondu favorablement sur la base d’un piège politique hors du commun.

 

Car, au lieu et place, de faire de la politique, les élus se sont lancés dans un discours juridico- constitutionnel, un charabia incompréhensible du commun des mortels.

 

Je préfère ne pas rentrer dans une analyse des articles 72  73 et 74 de la constitution modifiée du 4 Octobre 1958.

 

Et connaissant l’état de conscience politique de mes compatriotes,  au regard  du 74, ils verront   l’indépendance, jamais évoquée sauf dans le discours de la peur ...

 

... qui s’arrache les armes à la main de préférence, lire Frantz Fanon.

Leur vote sera fonction de la détresse de la République de  Haïti , de la misère africaine des avantages sociaux envolés la disparition des 40% de sursalaire dits de vie chère...

 

... pour la diaspora caribéenne en Europe, paniquée, la suppression des congés bonifiés pas remis en cause…

 

 Toutes ces condérations inscrites dans le subconcient populaire ,volent très bas, et le pouvoir parisien qui le sait, en a tenu compte dans ses analyses.

 

Alors que le seul enjeu du débat eût été que sans bourse déliée, sans violence, sans mort , était accordée aux martiniquais et guyanais cette chance historique  inouie de s’assumer en toute responsabilité dans l’ensemble de la CARAIBE libre...

 

Compte tenu du destin de cette problématique, au soir du 17 Janvier prochain, il n’y aura qu’un vainqueur à n'en pas douter

 

...le Colonialisme avec son support, l’assimilation... pauvre de nous

 

 

Dans mon message i have a dream publié à l’occasion des Etats  généraux de l’Outre mer, j’ai avancé le principe que pour sortir de cet imbroglio post colonial, la République actuelle devra subir une profonde modification de sa constitution...

 

 

...pour déboucher sur un Etat fédéral avec des droits et des devoirs clairement reconnus aux parties en cause

 

 Cette proposition est plus que jamais d’actualité…

 

 

  

 Léonce Lebrun

Informations supplémentaires