MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

Diversité

 

 

Un anachronisme incroyable, être obligé au 21è siècle, au pays des droits de l’homme, de quémander une place sur une liste électorale…

 

…Qui sera éventuellement octroyée non pas en raison de la compétence de l’intéressé, mais du fait de critères extra politiques, tels que l’origine ethnique ou autre sexe qui conduiront au quota ou à la parité…



…Et dans ce jeu peu reluisant, certains de nos frères de la diaspora africaine, ont cette capacité de se tromper de combat ou se fourvoyer au niveau du choix des priorités, avec comme dernier zombi
en date ,la diversité que je traduis par la marginalité…

 

 ...Avorte bon cœur monsieur madame, une démarche qui prend l’allure de mendicité politique et notre dignité de Nègre dans tout ça…

…A moi de vous rapporter un fait vécu…

 

…Nous sommes après le 10 Mai 1981, voici venu le temps de la rose, il suffit de se proclamer candidat pour être élu sur la bannière de la pseudo union de la gauche…

 

…Cet homme qui a la dimension d’un parlementaire, donnant le vertige à ses amis politiques sur le plan de la doctrine… fait acte de candidature auprès de son mouvement, pensant avoir un bon dossier, avec quatre siècle de nationalité…

 

... Les périodes d’Esclavage, et de colonialisme comprise, un grand père à Verdun en 1916, et un oncle à Sainte Mère Eglise au débarquement de Juin 1944, bref le nationo national type…

…Elu, il pensait ferrailler dur avec ses collègues du Parlement, pour arracher une autonomie même partielle de ces dernières îles de la Caraïbe encore sous tutelle, une promesse du nouvel hôte de l’Elysée faite à titre personnel en 1973…

 

…Un engagement de feu le Programme Commun de la Gauche. Lire sur AFCAM dans chroniques, archives chroniques, un long combat, Au revoir Monsieur MITTERRAND.



…Et pourtant ce fut l’émoi, la gène, le crime de lèse majesté, avec un live motif…les électeurs ne sont pas habitués, ils ne comprendraient pas…

 

…ils ne comprendront jamais du reste…

Invité de se retirer de la course par des –amis-, l’homme maintint sa démarche, obligeant l’instance national, à choisir une candidate venue d’ailleurs, au titre du quota féminin…

 

… Qui du reste 5 ans plus tard ne fut pas reconduite pour un nouveau mandat pour cause d’incompétence…



L’intéressé aurait pu démissionner, toutefois il y a les hommes avec leurs bassesses, leurs suffisances, leurs petitesses…

 

…Mais il lui a semblé que les idées, les idéaux et les principes étaient supérieurs, et il ne retourna pas sa veste...



…Plus tard, pressenti pour occuper le poste de gouverneur de la province de Lifou, Kanaky, au nom de la République à la faveur des accords de Matignon de Septembre 1988…

 

… Il déclina cette nomination par solidarité avec le peuple canaque vis à vis duquel  il est en parfaite harmonie pour leur combat indépendantiste…



…Car il faut savoir dire NON, un non approprié pour mériter le respect…



…Et de constater que les institutions de ce pays sont bonnes et équilibrées, mais elles ne sont pas faites pour les minorités ethniques en terme de conquête et d’exercice du pouvoir…

 

… A quel que échelon de cette société, lire sur même site Croisades, archives croisade…Vous avez dit intégration…

 

…Ce mode de fonctionnement a son origine avec la période révolutionnaire, pendant laquelle la Convention avait imposé le principe d’une République une et indivisible…

 

… Créant par ce dictat, le fait majoritaire virtuel au profit d’une nation, dont la population en l’espèce sur ce territoire, est d’origine indo européenne…



…Or, à la faveur des débats politiques en cours, la question centrale qui est posée, est de savoir si un Nègre, ou une personne d’origine maghrébine peut prétendre…

 

… Par la voie du suffrage universel, diriger dans ce pays, une grande cité comme Paris, Lyon Marseille Bordeaux ou autre…

 

...Capable en tout état de cause de proposer un programme crédible touchant les finances locales, la sécurité, l’environnement, les transports urbains, l’école, l’urbanisme, la fonction publique territoriale, gestion du personnel…

 

…La dimension internationale de la dite cité etc. sans qu’il soit nécessaire de s’enquérir de sa race…



…Après observation, vous aurez relevé que nous en sommes loin d’une telle perspective pourtant simple, et quand vous avez assimilé tout ça…

 

… Vous ne vous empressez pas d’avoir une place sur une liste électorale même en position dite éligible…

 

…Car la dignité humaine n’a pas de prix face eaux petites ambitions personnelles sans lendemain, et nous afro caribéens avons bien d’autres priorités…



…Et des Etats-Unis, pays réputé raciste nous vient le vent d’un prochain séisme politique planétaire majeur…



…Mais chut, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires