Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Ce Mercredi 29 Janvier 2014

 

 

Les animateurs d’AFRICA 50, une association dédiée à la diaspora  africaine et caribéenne de l’Agglomération de Lyon, ont le plaisir de vous inviter à l’inauguration de leur siège le Mercredi 29 Janvier 2014  à 18 heures…

Une nation dit-on qui a oublié son Histoire est une nation perdue

 

Un peuple, une communauté qui a perdu sa mémoire, est en voie de disparition, et c’est bien cette catastrophe qui guette la diaspora caribéenne dans ce pays, si elle n’y prend pas garde.

 

Pour ma part je tente de me retremper dans la fantastique vie associative des années 1970 à 1990, avec l’AGTAG le RTA ASAG des structures que j’ai dirigées. avec des femmes et des hommes qui avaient le sens du respect des autres, une solidarité affirmée, une connaissance de leur Histoire, et une affirmation de la dignité due à leur race (qui est bien humaine)

 

 

C’était le temps où circulait dans la ville cette étrange rumeur distillée par une officine gouvernementale à l’adresse des nouveaux émigrés… « Ne fréquentez pas ces messieurs Abel Odry et Léonce Lebrun ces gens là font de la politique, des autonomistes, partisans de Césaire Aimé, qui nous fabriquent une mauvaise réputation vis-à-vis des européens ».

 

Nous pensions qu’il fallait classer cette propagande au rayon du big bang cérébral toujours actif chez certains  et avec mes amis(es) de véritables " militant- soldat "  nous arrachâmes de grands succès au rang desquels il faut retenir la chute du BIMIDOUM , organe gouvernemental, véritable négrier des temps modernes, et plus tard à Lyon les premières assises nationales des Associations Outre mer en Juin 1993, une réussite saluée en son temps par le Maire de cette ville.

 

Césaire Aimé a disparu mais sa pensée  sera toujours véhiculée, qu’en à moi il n’y a jamais  eu aucune modification sur le fond, qui a été affiné pour tenir compte de l’évolution de la technologie et la rapidité de la diffusion des informations.

 

Alors, soyons nombreux à ce rendez-vous de la  diaspora afro caribéenne pour assurer la pérennité de notre Histoire, notre culture nos valeurs et traditions ,dans cette ville de Lyon.

 

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy