Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Obama le magnifique 

 

Maintenant que les lampions sont éteints, que le rideau est tombé sur les « j’ai promis ce que l’autre a pu promettre, qui est une promesse irréalisable » bref la grande « promo démagogique » je sors de mon silence pour la grande joie de celles et ceux des internautes qui ont demandé la rediffusion du message DIVERSITE compte tenu des résultats que cette démarche de "zozo" a engendré…

Aux internautes qui regrettent que je ne prenne pas une part importe dans le débat politique au profit d’un parti, je leur réponds que nos communautés ne sont pas uniformes dans leur choix, se situant de part et d’autre de l’échiquier, et que dès lors, il m’appartient d’en observer une stricte neutralité, tout en étant engagé à titre personnel et chacun l’aura compris…de même qu’être sur une liste ne constitue ni de près ni de loin un exploit, au pire cette croisade met en lumière toute l’absurdité du Système en terre "des droits de l’homme", pour la suite, la lecture de Diversité (fichier joint) éclairera au mieux…

Mais revenons au sujet du jour,
Obama le magnifique…

Car en vérité cet Américain en campagne me fait penser étrangement à Maximus dans la remarquable fiction de Gladiator sous la direction de Ridley Scott et l’impressionante interprétation de Russell Crowe… un excellent film à voir ou revoir…

Rapidement, nous sommes en l’an 180 (avant JC) Marc Aurèle le philosophe, empereur romain de son état (121-180), termine la conquête des territoires du nord de l’Europe, avec à la tête de ses légions le Généralissime Maximus, dont les succès vont le conduire dans une descente aux enfers, épouvantable…

De brillant général, l’homme sera réduit à l’état d’esclave, puis de gladiateur dans les cirques de Palestine, puis Rome, avant de renverser le cours du destin à son profit, en terrassant son bourreau, grâce à une extraordinaire volonté dans l’adversité…

J’adore ces récits où des hommes venus de nulle part, sortent vainqueurs de situation impossible… Le comte de Montécristo (Alexandre Dumas) etc... la littérature regorge de récits de ce genre…

Et Obama dans tout ça, ce Sénateur de l’Illinois, le métis… l’afro American…mais pourquoi pas… l’euro américaine, sa rivale, je revendique l’appellation…fait l’objet depuis quelques semaines d’un incroyable lynchage médiatique de part et d’autre de l’Atlantique…"un couple de Nègre à la Maison Blanche, vous n’y pensez pas mon bon monsieur"…

En entrant dans ce combat, l’homme ne s’est pas posé de question du type… pour qui vont voter les indo européens ( 70% du corps électoral américain) et à l’allure où vont les choses il est probable que son parti va voler en éclat lors de la Convention de DENVERS en fin Août prochain, dommage, mais peu importe…

Car Obama fait preuve d’un courage extraordinaire, je dirais hors du commun, dont, dans ma peau de NEGRE je vis un bonheur intense, et son discours de Philadelphie la semaine dernière, que je mets en ligne avec plaisir établit sa grande intelligence de ne pas s’enfermer dans la problématique raciale comme ont cherché à le piéger désespérément ses adversaires de tous bords, depuis le début de ces primaires…

Pour l’Histoire il a déjà gagné…

Au fait, en lançant l’opération
MARCHEZ AVEC NOUS je ne me suis pas posé de question du genre… seront-ils présents au rendez, mes frères de race..., car s’il y a un seul Nègre à ce rendez vous du 29 Avril 2008 au matin, je serai bien ce Nègre là, n'ayant  jamais  ni mis ma race, ni mon Histoire dans ma poche, assumant pleinement et avec fierté le destin de mes ancêtres, en ma qualité d’arrière petit fils d’Esclave…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy