Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

 

Obama le magnifique 

 

Maintenant que les lampions sont éteints, que le rideau est tombé sur les « j’ai promis ce que l’autre a pu promettre, qui est une promesse irréalisable » bref la grande « promo démagogique » je sors de mon silence pour la grande joie de celles et ceux des internautes qui ont demandé la rediffusion du message DIVERSITE compte tenu des résultats que cette démarche de "zozo" a engendré…

Aux internautes qui regrettent que je ne prenne pas une part importe dans le débat politique au profit d’un parti, je leur réponds que nos communautés ne sont pas uniformes dans leur choix, se situant de part et d’autre de l’échiquier, et que dès lors, il m’appartient d’en observer une stricte neutralité, tout en étant engagé à titre personnel et chacun l’aura compris…de même qu’être sur une liste ne constitue ni de près ni de loin un exploit, au pire cette croisade met en lumière toute l’absurdité du Système en terre "des droits de l’homme", pour la suite, la lecture de Diversité (fichier joint) éclairera au mieux…

Mais revenons au sujet du jour,
Obama le magnifique…

Car en vérité cet Américain en campagne me fait penser étrangement à Maximus dans la remarquable fiction de Gladiator sous la direction de Ridley Scott et l’impressionante interprétation de Russell Crowe… un excellent film à voir ou revoir…

Rapidement, nous sommes en l’an 180 (avant JC) Marc Aurèle le philosophe, empereur romain de son état (121-180), termine la conquête des territoires du nord de l’Europe, avec à la tête de ses légions le Généralissime Maximus, dont les succès vont le conduire dans une descente aux enfers, épouvantable…

De brillant général, l’homme sera réduit à l’état d’esclave, puis de gladiateur dans les cirques de Palestine, puis Rome, avant de renverser le cours du destin à son profit, en terrassant son bourreau, grâce à une extraordinaire volonté dans l’adversité…

J’adore ces récits où des hommes venus de nulle part, sortent vainqueurs de situation impossible… Le comte de Montécristo (Alexandre Dumas) etc... la littérature regorge de récits de ce genre…

Et Obama dans tout ça, ce Sénateur de l’Illinois, le métis… l’afro American…mais pourquoi pas… l’euro américaine, sa rivale, je revendique l’appellation…fait l’objet depuis quelques semaines d’un incroyable lynchage médiatique de part et d’autre de l’Atlantique…"un couple de Nègre à la Maison Blanche, vous n’y pensez pas mon bon monsieur"…

En entrant dans ce combat, l’homme ne s’est pas posé de question du type… pour qui vont voter les indo européens ( 70% du corps électoral américain) et à l’allure où vont les choses il est probable que son parti va voler en éclat lors de la Convention de DENVERS en fin Août prochain, dommage, mais peu importe…

Car Obama fait preuve d’un courage extraordinaire, je dirais hors du commun, dont, dans ma peau de NEGRE je vis un bonheur intense, et son discours de Philadelphie la semaine dernière, que je mets en ligne avec plaisir établit sa grande intelligence de ne pas s’enfermer dans la problématique raciale comme ont cherché à le piéger désespérément ses adversaires de tous bords, depuis le début de ces primaires…

Pour l’Histoire il a déjà gagné…

Au fait, en lançant l’opération
MARCHEZ AVEC NOUS je ne me suis pas posé de question du genre… seront-ils présents au rendez, mes frères de race..., car s’il y a un seul Nègre à ce rendez vous du 29 Avril 2008 au matin, je serai bien ce Nègre là, n'ayant  jamais  ni mis ma race, ni mon Histoire dans ma poche, assumant pleinement et avec fierté le destin de mes ancêtres, en ma qualité d’arrière petit fils d’Esclave…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy