MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

Le "YoYoting"

Il  faut battre le fer pendant qu’il est  encore chaud dit-on, et donc je ne vais pas clore cette saga électorale, sans une touche d’appréciation personnelle, car par définition, je me méfie pour demain des victoires politiques acquises facilement, trop facilement, car à vaincre sans péril le triomphe n’est jamais glorieux…

 Et je rejoins les propos de cette citoyenne  visiblement déboussolée me disant en substance…

…Vous vous rendez compte cher Monsieur,  n’importe quel habile aventurier politique, propose à ce peuple le rétablissement de la Monarchie absolue et le retour aux privilèges d’avant 1789 ces abrutis répondraient massivement …Oui

Et moi de lui répondre avec calme, que sans  attendre de consultation populaire en ce sens, les jeux sont déjà faits depuis le début de la 5è République,  avec un Exécutif intouchable et irresponsable, doté de pouvoirs exorbitants hors du champ constitutionnel , désignés pudiquement de « domaines réservés » couverts par tous les partis….

… avec un corps d’élus répandu sur l’ensemble du territoire, dont certains se considèrent comme« l’ELU » , avec les privilèges qui s’y attachent, rêvant de retrouver les titres d’antan…duc  de, comte de, baron de, marquis de… etc.

Effectivement on peut se demander s’il y a eu une REVOLUTION en 1789, que j’ai qualifiée de révolte populaire, mais  c’est un autre débat qui débouche sur la Démocratie

Car à l’occasion de cette saga électorale, il s’est passé de choses étranges, pas si étranges néanmoins

Un dicton populaire dit…il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis,  a t-il  sa place dans le domaine politique…

 Un ODMI, (objet debout mal identifié) parti à la conquête du Pouvoir en France, déclare qu’il n’y a ni droite ni gauche, pas très compliqué comme discours car l’homme connait l’état de la maison dans laquelle il vit, comme moi il analyse l’état de l’opinion et les mauvais sondages portant sur cote de popularité de l'Exécutif…

…Pas de doute, le sortant n’a aucune chance de l’emporter en Mai 2017 , et  donc  le prétendant à la couronne virtuelle, prend congé  avant que les autres rats n’abandonnent le navire, pour préparer sa conquête facile, c’est normal diront les affidés et autres médias versés dans la flagornerie, une posture inédite sur la 5è République ,médiocre et méprisable.

Mais je ne partage pas ce  discours  qui  ne correspond pas aux attentes d’une opinion publique ayant construit ses convictions remontant dans la nuit des temps, conduisant au partage d’un coté des citoyens dits de « gauche » et d’autres dits de« droite »avec leur valeurs respectives

Par contre ce constat est acceptable pour les politiciens que pour ma démonstration, je classe ceux de gauche  dans le catégorie et ceux de droite dans la catégorie B

 S’il n’y a ni gauche ni droite, pour celles et ceux accréditant cette thèse on constate théoriquement un déplacement vers un centre virtuel… qu’il déclare « gauche droite » appelé à collaborer ensemble, en somme un mélange profitable attendu...du lait et l’acide sulfurique..

 Mais l’observation a révélé, que le transfert  de la catégorie B   été modeste alors qu’il fut massif s’agissant de A

Et donc  peut-on subodorer que  pour cette catégorie, les valeurs de justice sociale, d’humanisme, de solidarité, étaient de la tarte à la crème, destinées à appâter l’électeur…

Que pendant des années, ces élus ont menti sur leur engagement, que seule était prioritaire, une carrière dans la vie politique, « fin de la discussion nous passons à autre chose »

Du reste on a  assisté pour certain, à un étrange balai, un choix cornélien entre la « maison mère« et la « terre promise » un yoyo que j’ai qualifié de yoyoting, car à ce niveau ils ne peuvent pas avancer que leur combat est politique au sens noble du terme, mais une ruse malsaine pour conserver des indemnitaires parlementaires, ou pour les nouveaux, s’assurer de meilleurs revenus aux frais du contribuable .

Arrivé à un stade de la vie qui ne m’autorise pas à croire au père noël…

 Et nous revenons à ce concept« d’imbécile qui ne change pas », pour m’inscrire en faux contre cette hérésie et affirmer que celles et ceux qui sont restés attachés à la maison  mère quelle que soit leur chapelle, sont des personnes de conviction, dignes d’intérêt, que leurs électeurs s’en souviendront dans les futures joutes électorales avec une participation plus conséquente aux urnes.

Mais déjà, alors que la Bourgeoisiea enfin réuni ses deux branches, avec un  système démocratique plus que contestable, se font entendre les premiers soupirs d’un Pouvoir  qui ayant bien enfumé  en campagne, ne pouvant pas tenir ses promesses hasardeuses, accuse les dérapages budgétaires du sortant…

Tient, tient, comme si ces faits n’étaient pas largement connus avant le 23 Avril et  le 7 Mai dernier.

Mais attention, il va falloir s’attendre à une bouillie bordelaise gigantesque, qui ne soit malheureusement pas destinée à la seule lutte contre le mildiou, dans les vignes et autres champs de pomme de terre...

Léonce Lebrun

https://www.youtube.com/watch?v=Zi0RpNSELas

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où laDémocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

 

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

 

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute..

 

Informations supplémentaires