MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

La Paix

 

Quand du haut de la tribune des Nations Unies, à l’occasion de son assemblée générale un membre  parle de Paix ,je ne crois pas que l’assistance y accorde un quelconque intérêt. 

 

Car il est difficile de parler de Paix, étant fabriquant d’armes de guerre, le pays en cause à tout intérêt que se multiplient les conflits ici et là, qui lui procurent un marché susceptible  de garantir au moins, les rémunérations des salariés de ses manufactures.

 

Mais comment peut-on parler de Paix quand disposant de l’arme nucléaire, on refuse tout compromis de désarmement, en faisant en même temps un forcing inconsidéré pour empêcher les autres Etats de la Planète de disposer de l’arme atomique.

 

Car les Occidentaux nous ont depuis habitués aux mensonges et à la  manipulation des masses 

 

Précisément comment faire une comparaison aussi  grotesque de la situation sécuritaire du Monde entre les années 1930 et le 21ème  siècle.

 

On relève tout d’abord que de nos jours il n’y aucun signe tangible qui suppose que nous sommes au bord  d’un conflit généralisé.

 

Certes nous avons après ce climat d’excès de confiance  avec la chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’Union Soviétique ans les années 1990…

 

…retrouvé cette ambiance militaire de guerre froide avec notamment , ces camps qui procèdent à des manœuvres d’intimidation plus ou moins convaincantes, en particulier celles de l’OTAN , Novembre dernier en NORVEGE.

 

Alors peut-on comprendre que la situation interne de quelques pays désignés péjorativement sous le vocable de populistes...

...serait de nature à remettre en cause, ce climat de paix, que personne ne croit en réalité, car le conflit de l'ex-Yougoslavie est loin…

 

…et la construction de l’Union Européenne a eu pour fondement d’éviter que Français et Allemands ne s’égorgent  comme en 1870  1914 et 1940.

 

Par contre dans les années 1930, toutes les conditions étaient réunies pour que l’Allemagne du 3ème Reich, ruinée économiquement du fait du  contenu dangereux et exagéré du Traité de Versailles ( 1919)...

 

...cherchât  à régler cet affront par la force des armes …

 

nous connaissons la suite.

 

En résumé, ces propos alarmalistes étaient destinés à des fins de politique intérieure que j'ai qualifié de petit et médiocre.

 

Après les festivité et autres réjouissances consécutives à l’Armistice de Mai  1945 que n’a- t-on  pas entendu à qui veut l’entendre…

 

….plus jamais ça…

 

Mais   dès la  fin de cette guerre les Occidentaux repartaient au combat avec des visées de domination colonialiste et impérialiste (Indochine, Algérie)...

 

...de causes imaginaires( possession d’armes de destruction massive  jamais démontrée ( Irack )...

 

...de terrorisme non fondé ( Mali le Sahel)...

 

...  ou semant  dans certains pays,  misères destructions et calamités pour des motifs infondés ( Libye,  Syrie).

 

 

…bref, on peut considérer à juste titre ,que ces Occidentaux sont partisans d’une paix qui ne se partage pas

 

 …q'avec une OTAN qui est devenue une menace pour la Planète, obligeant Russes et Chinois à changer de stratégie, ne baissant plus leur garde.

 

… alors de grâce, ne tenez plus de discours sur la Paix, qui sonne faux…

Barack Obama- Lewis Hamilton

""Le destin nous dispense de secrets, que seul ce destin en connaît la substance"".L L

Ainsi en est- il de ce mois de Novembre 2008, où hasard du calendrier, la Planète a rendez vous avec son Histoire, une histoire sportive suivie d’une histoire politique.

Dimanche 2 Novembre 2008…
Mardi 4 Novembre 2008…

Mais où est le rapport me direz vous… bonne question… il se trouve qu’à l’occasion de ces deux échéances, la race des Nègres a rendez vous avec son destin dans deux disciplines au titre desquelles aucun observateur ne les avait attendus à ce niveau, en raison même du caractère très fermé de ces challenges.

J’ai bien stipulé race Nègre lire sur AFCAM Réhabilitation dans Chronique, et non black, noir, homme de couleur ou autre métis survivance d’un colonialisme et d’un impérialisme culturel et intellectuel que je voudrais croire en voie de disparition.

 Ce qui me permettra de développer une argumentation appropriée dans mon prochain éditorial et croisade, car en ce qui me concerne le qualificatif de Nègre demeure un titre de noblesse qui doit se mériter…ce n’est pas parce qu’on est un brave homme, qu’on devient un homme brave…

Ainsi donc le 2 Novembre prochain le Britannique
Lewis Hamilton tentera au Brésil de remporter le championnat du Monde, formule 1, de sport automobile, devenant à 23 ans le plein jeune titré de cette discipline ô combien fermée et sélective…

Alors que deux jours après, le 4 Novembre, le citoyen Américain Barack Obama, avocat de profession, Sénateur de l’Etat de l’Illinois, candidat du Parti démocrate devra vaincre dans un combat politique sans merci, son adversaire du Parti républicain…

Un scénario incroyable, un suspense étourdissant, avec la perspective d’un double succès historique, qui me donne la chaire de poule, mais attention à ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué… d’où le titre de ce message...

Car pour l’un, comme pour l’autre les embûches n’en manquent pas et pour s'en convaincre il convient dans ce combat, de comparer le cursus ou le parcours de l’un et l’autre, jalonné de coup bas.

Ces deux hommes qui dominent semble t-il la mêlée, seraient ni plus ni moins accusés de crime de lèse majesté, tant leur présence à ce niveau de la compétition n’était ni attendue ni souhaitée.

Le jeune
Hamilton talentueux, mais un peu fougueux sur la piste aurait dès l’an dernier remporté le titre, il suscite donc jalousie et j’ajouterais même, une pointe de discrimination raciale au regard des sanctions qu’il a encourues à l’occasion de tel ou tel accrochage, dans un championnat qui comporte dix huit grands prix.

Rien ne lui été épargné, aucun cadeau, mais l’homme est resté bien dans sa tête, décidé à démontrer à ses adversaires « ennemis » qui vivra verra en ce chaud soleil brésilien du 2 Novembre prochain…si...

Quent à
Barack Obama dont je suis le combat politique depuis plus de deux ans aux Etats-Unis, je n’ai rien de nouveau qui ne soit connu de celles et ceux qui voient plus loin que leur fourchette, à savoir des primaires ultra difficiles, d’où notre favori est sorti vainqueur.

Suivie d’une campagne présidentielle à haut risque, à l’occasion de laquelle, ultime argument dérisoire, ses concurrents ont voulu l’enfermer dans la problématique raciale y compris certains médias en Europe ,il s’en est admirablement sorti..

Mais peu importe le résultat, car aux termes de ce long parcours vous aurez déjà gagné,
Lewis et Obama associés dans cet étrange rendez vous, vous méritez bien pour l’Histoire le qualificatif de Nègre  dommage que ma grand mère ne soit présente pour assister à ce double triomphe annoncé…Bon vent..

Léonce Lebrun

 Le blog de Léonce Lebrun  

Au pays du "vivre ensemble" et d’absence de race on supporte difficilement la présence ou la supériorité d’un Nègre en pôle position.  C'est ainsi que  Barack Obama fut l’objet de tous les quolibets des médias français durant sa présidence aux USA  de 2008 à  2017 et voilà q'à l'occasion du Grand Prix de formule 1 (sport automobile) du Mexique, le dimanche 29/10)

Lewis Hamilton Britannique, ayant été déclaré champion du Monde pour la 4è fois de sa carrière, on eût doit à un  déchaînement de haine à caractère racial, sur les forums de la presse sportive de ce côté de l’Atlantque...

En vérité , Barck Obama et Lewis Hamiton, même combat pour le prestige de la Race NEGRE

Informations supplémentaires