MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

Un point de vue

 

En ligne, l’affiche d’AFCAM de Février 2018, avec en lieu et place du blogue, un nouveau titre intitulé… « Le point de vue de Léonce Lebrun », assorti d’un message qui sera modifié tenant compte des circonstances.

http://afcam.org/index.php/fr/

Et en prélude au rendez vous historique de la Race Nègre avec l’année 2018, je publie un texte datant de Mai 1993, au contenu toujours d’actualité, rédigé dans le cadre des manifestations du 145è anniversaire de la fin de l’Esclavage dans nos territoires respectifs…

… en soutien aux premières Assises Nationales en France des Associations dites Outre-mer  que j’ai organisées à Lyon les 11 12 13 Juin 1993, avec le concours actif des élus de la Ville, toutes mouvances confondues.

L’évènement qualifié de grande réussite en son temps par le Maire de le cité lyonnaise, avait pour objectif de mettre en place un «  Haut Comité de l’Emigration », qui d’après ma conception des rapports de force dans l’action associative...

...aurait  tenu une place prépondérante de représentation auprès des pouvoirs publics, s’agissant des solutions  réalistes à avancer pour  le règlement de nos problématiques spécifiques…

Mais l’intendance n’a pas suivi, car «  la barre était trop haute »  semble t-il,…

 En fait depuis 1848, le Pouvoir colonialiste nous a appris à « penser  agir produire… petit » pour des résultats médiocres…

...le plus sûr moyen de tenir les uns et les autres dans un état permanent de dépendance politique et économique…

…idem pour les populations africaines de l’ouest du Continent, victimes du même Pouvoir, tirées toujours par le bas dans les domaines de la vie…

… et après plusieurs années «  d’indépendance octroyée » doivent surmonter moultes difficultés pour en assumer les conséquences, ayant toujours recours à l’Occident, au titre notamment de leur défense et autre sécurité….

…d’où mon affirmation, que «  le Monde Nègre est placé sous tutelle »

Et depuis mon entrée dans ce combat difficile contre ce Système anti républicain, j’ai mis sur la table une bonne vingtaine de projets  à caractère politique économique culturel...

...de dimension locale nationale et  internationale, sans compter ces milliers de textes qui seront publiés en temps voulu dans cinq volumes….L’Histoire jugera…

 En définitive, je demeure convaincu que les projets gouvernementaux …Etats généraux et autres assises, «  poudre aux yeux » ne sont pas de nature à régler nos multiples déconvenues en Europe  -Emigration- et dans nos territoires,- refondation de la politique assimilationniste-…

…  au pire, ils mettent en exergue notre incapacité collective, à nous assumer en toute circonstance…

… nous éloignant de plus en plus de cette grande conquête universelle qu’est…

… «le droit des peuples à conduire librement leur destin »… synonyme de respect de dignité de responsabilité  de crédibilité...

...en un mot une reconnaissance de la souveraineté nationale.(mais la barre est trop haute, tenant compte du contexte, et d’ unbig bang cérébral , omniprésent pour longtemps…

…à moins que… hypothétique

Je m’exprime dans la langue de Molliere, mais je ne suis jamais éloigné de mes racines, traditions culture et comme le carnaval bat son plein, vous êtes accompagnés(es) ce jour par un excellent Tropicanad’Haïti…

https://www.youtube.com/watch?v=bmreN04rzhQ&list=RDbmreN04rzhQ&t=5

…Kompa…kompa…accrochez les ceintures

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires