MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », « le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire» marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Un point de vue

 

En ligne, l’affiche d’AFCAM de Février 2018, avec en lieu et place du blogue, un nouveau titre intitulé… « Le point de vue de Léonce Lebrun », assorti d’un message qui sera modifié tenant compte des circonstances.

http://afcam.org/index.php/fr/

Et en prélude au rendez vous historique de la Race Nègre avec l’année 2018, je publie un texte datant de Mai 1993, au contenu toujours d’actualité, rédigé dans le cadre des manifestations du 145è anniversaire de la fin de l’Esclavage dans nos territoires respectifs…

… en soutien aux premières Assises Nationales en France des Associations dites Outre-mer  que j’ai organisées à Lyon les 11 12 13 Juin 1993, avec le concours actif des élus de la Ville, toutes mouvances confondues.

L’évènement qualifié de grande réussite en son temps par le Maire de le cité lyonnaise, avait pour objectif de mettre en place un «  Haut Comité de l’Emigration », qui d’après ma conception des rapports de force dans l’action associative...

...aurait  tenu une place prépondérante de représentation auprès des pouvoirs publics, s’agissant des solutions  réalistes à avancer pour  le règlement de nos problématiques spécifiques…

Mais l’intendance n’a pas suivi, car «  la barre était trop haute »  semble t-il,…

 En fait depuis 1848, le Pouvoir colonialiste nous a appris à « penser  agir produire… petit » pour des résultats médiocres…

...le plus sûr moyen de tenir les uns et les autres dans un état permanent de dépendance politique et économique…

…idem pour les populations africaines de l’ouest du Continent, victimes du même Pouvoir, tirées toujours par le bas dans les domaines de la vie…

… et après plusieurs années «  d’indépendance octroyée » doivent surmonter moultes difficultés pour en assumer les conséquences, ayant toujours recours à l’Occident, au titre notamment de leur défense et autre sécurité….

…d’où mon affirmation, que «  le Monde Nègre est placé sous tutelle »

Et depuis mon entrée dans ce combat difficile contre ce Système anti républicain, j’ai mis sur la table une bonne vingtaine de projets  à caractère politique économique culturel...

...de dimension locale nationale et  internationale, sans compter ces milliers de textes qui seront publiés en temps voulu dans cinq volumes….L’Histoire jugera…

 En définitive, je demeure convaincu que les projets gouvernementaux …Etats généraux et autres assises, «  poudre aux yeux » ne sont pas de nature à régler nos multiples déconvenues en Europe  -Emigration- et dans nos territoires,- refondation de la politique assimilationniste-…

…  au pire, ils mettent en exergue notre incapacité collective, à nous assumer en toute circonstance…

… nous éloignant de plus en plus de cette grande conquête universelle qu’est…

… «le droit des peuples à conduire librement leur destin »… synonyme de respect de dignité de responsabilité  de crédibilité...

...en un mot une reconnaissance de la souveraineté nationale.(mais la barre est trop haute, tenant compte du contexte, et d’ unbig bang cérébral , omniprésent pour longtemps…

…à moins que… hypothétique

Je m’exprime dans la langue de Molliere, mais je ne suis jamais éloigné de mes racines, traditions culture et comme le carnaval bat son plein, vous êtes accompagnés(es) ce jour par un excellent Tropicanad’Haïti…

https://www.youtube.com/watch?v=bmreN04rzhQ&list=RDbmreN04rzhQ&t=5

…Kompa…kompa…accrochez les ceintures

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires