MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

Le vivre esemble (suite )2

Je ne m’attendais pas que ma messagerie explose, à l’évocation du mystère de la Réincarnation, sachant que nous sommes toutes et tous réincarnés, pour la raison simple qu’un organisme humain d’une telle perfection, ne peut avoir « une » vie terrestre…

Avant de poursuivre, je vous invite à écouter ce court extrait de la musique de l’inoubliable…Autant en emporte le vent, avec le regretté Clark Gable, au sommet de son art…

 https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

Un extrait rempli de charme de générosité, de grandeur, d’amour, de courage, d’émotion et de tristesse, qui vous conduit vers l’Eternité… Car n’oublions pas que nous sommes en pleine guerre civile américaine (1861-1865) sur fond d’abolition, Nord (Yankees) Sud (Fédérés) un conflit qui aura révolutionné le contexte de la guerre en raison notamment de l'utilisation de nouvelles technologies dans le renseignement, l’information, l’espionnage, avec une longueur d’avance pour les Yankees, qui leur a permis de submerger et d’écraser les Fédérés au combat, sans pour autant éradiquer la problématique raciale…

Il aura fallu attendre la guerre civile espagnole (1936-1939) pour revivre une telle violence entre nationaux…

Au fait c’est curieux que les Républicains n’aient pas reçu une aide militaire officielle venue de l’autre côté des Pyrénées, alors que les nationalistes du Caudillo Franco avaient l’appui des avions de la Légion Condor, partis d’Allemagne pour pilonner les positions des troupes désordonnées républicaines, à l’évidence face à un tel soutien les brigades internationales n’ont pas fait le poids..

L’histoire ne ment pas et vous suit partout…

Après ce rappel historique, revenons à la Réincarnation au titre de laquelle les interrogations des internautes, portaient sur de points précis, tels que comment savoir qu’on est réincarné …que faut-il faire pour être réincarné… pourquoi l’Eglise Catholique combat cette thématique, comme le divorce, la contraception, l’avortement, le mariage des prêtres etc. etc.

Pour être honnête je ne peux pas répondre à ces questions d’éthique, me contentant d’avancer un exemple qui met en lumière le mystère de la Réincarnation…

Ainsi donc un adolescent de 10 ans veut devenir prêtre, il entre au petit séminaire, jusqu’au baccalauréat, puis le grand séminaire pour l’étude notamment de la théologie, c’est le cursus normal..

Et puis voilà le jour tant attendu arrivé, à l’occasion d’une cérémonie grandiose célébrée par l’Evêque de son diocèse, en présence de ses nombreux amis(es) il sera ordonné prêtre, puis versé en qualité de vicaire et demain le curé d’une paroisse…

Ce garçon me direz vous, a fait tout ce chemin parce qu’il a la « Foi » une foi que le commun des mortels ne peut pas comprendre, car c’est un mystère que lui seul a découvert, qui au même titre que la Réincarnation ne se met pas en équation…il en sera de même pour le pasteur l’imam et autre rabbin, suivant un cursus universitaire différent, mais tendant vers le même but, être utile au service des autres…

Et ma qualité de réincarné j’ai la foi en ce que je dis, du reste la diaspora afrocaraïbéenne de l’agglomération se souvient de mes chroniques hebdomadaires tenues sur une radio libre, durant les années 1990 qui ont bouleversé leur schéma politique…

Puis est arrivé Internet au regard duquel, les internautes unanimes reconnaissent que je défie avec maestria l’équilibre de la « pensée unique »

Mais revenons sur la sujet brulant de l’actualité, à savoir le « Vivre ensemble », dont personne n’accorde aucun crédit à par part quelques politiciens en mal de pigeons, et certaines ethnies toujours prêtes à tendre la main, dans un pitoyable… « À votre bon cœur messieurs dames »

Car ce vivre ensemble peut être comparé à des slogans tels que « front républicain », « pas de race », qui forcément s’adressent à des électeurs non avertis ou de minorités sans repère, sachant qu’à la sortie il y aura des gagnants en politique, et malheureusement des perdants en terme de solidarité sociétale..

Et donc nous vivons dans un pays, la France, que je connais bien, vous parlez, j’étais sur une piste de ski dès la première année, seul Nègre sur la poudreuse de Vallouise (Hautes Alpes), à plus de 700 kms de mon Centre d'études, se moquant du danger sur les descentes, l’insouciance de la jeunesse…il faut le faire…

En plus, je maitrise parfaitement son Histoire, ses institutions, leurs sources en raison de la doctrine colonialiste d'assimilation de la personne, et si Montesquieu (1689-1785) le père de « l’esprit des lois » un des précurseurs de la séparation des pouvoirs , a voulu donner la parole au peuple, en son temps il lui a manqué un marqueur essentiel, à savoir la démocratie qui est ni plus ni moins que la loi de la majorité…(50 +1)

Or nous sommes en terre de majorité « dite blanche » se positionnant comme supérieure aux autres composantes raciales de la société, que je conteste totalement, donc le Pouvoir ne se partage pas, et nous en sommes au cœur du débat…

Car depuis 1789, moult concepts ont vu le jour, tous aussi fantaisistes les uns que les autres, vide de sens au quotidien, tels que liberté égalité fraternité, pour aboutir en 2016 à une société bloquée, complexe et complexée, sommée de se barricader, face à une situation insurrectionnelle quasi -armée, que les dirigeants politiques actuels seraient bien incapable de juguler, ayant l'outrecuidance de quémander le prolongement de leur mandat électif auprès de citoyens déconcertés...

Et donc appeler à vivre ensemble dans un tel climat relève de la super supercherie ce que l’on découvrira par la suite prochaine…


Léonce Lebrun

Informations supplémentaires