MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

Les réparations  (suite)

 

Pendant qu’il est encore possible…

…Que les politiciens à quel que niveau respectent le choix politique quel qu’il soit, des citoyens électeurs…cela s’appelle du savoir vivre, à défaut de vivre ensemble… et ,

Vous avez en ligne le 3è volet de la thématique..Les Réparations…ainsi donc,

A l’heure d’Internet et la vulgarisation des connaissances, je me demande dans quel monde vit-on, un monde de mensonges et d’obscurantisme collectif qui autorise le supposé vainqueur d’un conflit armé, désiré, recherché, à dire et écrire l’Histoire qui le glorifie suivant sa convenance, sans humilité par rapport au contexte….

Dans un de mes derniers messages, je mentionnais le fait de toutes ces commémorations qui se succédaient en me demandant …pour qui sonne le glas…

Arrêtons nous sur la guerre de 1914-1918 à laquelle mon grand-père y a été mêlé sans qu’on lui demande son avis (revoir l’Histoire de l’Indigénat) que faisait-il dans cette galère au même titre que ces bataillons d’Africains…de la chair à canon…fin de l’histoire.

Certains membres des diasporas africaines, avancent l’hypothèse que c’était pour « la Liberté » mais la liberté pour qui…

Une conception de la liberté qui me laisse rêveur, alors que l’on sait que ces Nègres sous un régime colonial, avaient le statut d’indigène…

Car aucun historien ne peut nier que de part et d’autre du Rhin les jeunesses voulaient en découdre chacun étant convaincu de sa supériorité…qui arriverait le premier …à Berlin…à Paris…

Une excitation démesurée qui a conduit dans l’un des camps à combattre les militants pacifistes avec l’assassinat à Paris du leader Jean Jaurès,(Avril 1914 ) dont pour la petite histoire son meurtrier a été acquitté par la Cour d’Assise et la famille de la victime sommée d’avancer les frais du procès…

Nulle part dans les manuels scolaires ne figurent ces « détails » il est beau le patriotisme …

Et puis il y eut le petit coup de pouce du destin, de Sarajevo, (Juillet 1914) un motif plus que fallacieux pour engager une telle guerre, qui avec le jeu des alliances, a fait le bonheur des politiciens et des militaires de haut rang dans la hiérarchie, avec pour eux les honneurs …

...Mais la croix de bois pour les sans- grade, les paysans, les ouvriers, bref tous ceux à qui on a fait croire que la Patrie était en danger, sous peine de passer par les armes pour désertion et trahison… avec au bout des millions de morts de veuves et d’orphelins.

Une manipulation politique des masses de haut niveau, car on ne peut subodorer que de chaque côté du front, les Etats majors et autres gouvernements, ignoraient le noir destin qu’ils offraient à une jeunesse qui ne demandait qu’à vivre, pour satisfaire leur orgueil démesuré, et cette soif de combat… par les autres.

Et puis il y eut la réunion de Versailles (Juin 1919) post-armistice, dénommée abusivement « conférence de la paix » à l’occasion de laquelle une des parties à l’Alliance « vainqueur « a cru bond entre autres, de charger la barque des indemnisations « réparations » dues par l’Allemagne, malgré les craintes et réserves émises sur les conséquences de l’avenir par J.Keynes (1883-1946), grand économiste britannique, auteur de nombreux ouvrages…

Car la suite nous la connaissons, avec une Allemagne plus que ruinée un peuple à la dérive durant les années 1920, qui auront permis à un aventurier autrichien opportuniste passant par là, de ramasser la mise, avec la création d’une fantastique machine politico-militaire…

… qui a mis l’Europe « à genou « pour un temps, (1939-1945) sauvée de justesse grâce aux armées soviétiques (est) américaines et autres (ouest ) une performance que sur le plan stratégique j’ai qualifiée « d’hors norme »…par une seule Nation, plus que moyenne, mais riche de qualités qu’on ne trouve nulle part ailleurs…

Alors, un conseil à ces politiciens qui veulent faire « leur Europe » un peu de cohérence dans votre démanche en respectant les descendants « des vaincus »en respectant le peuple allemand, l’Allemagne une Grande Nation qui le démontre largement sur le plan économique...

... Dont il aura fallu de solides coalitions pour la vaincre militairement, d'ailleurs plus qu'un long discours, la composition des participants à la Conférence de Yalta (Février 1945) donne le ton sur l'état d'esprit soviétique, britannique et autre américain...

...Et donc in fine la mise au placard de tous ces flonflons festifs guerriers annuels devenus obsolètes en raison des circonstances de l’Histoire…

…Car il n’y a pas plus dangereux qu’un éléphant blessé… avec beaucoup de mémoire, et donc adieu au rêve de paix de Jean Monnet et Robert Schuman, suivi du sempiternel...Désolé passe- partout de l'irresponsabilité indiduelle et collective...

Il est donc acquis que nous n’avons pas la même lecture de l’Histoire, ni la même conception des faits historiques, ce qui met en exergue chez l’auteur, votre serviteur, un total esprit de liberté et d’indépendance par rapport à la pensée unique indo-européenne.

Et nous arrivons à un point crucial de l’Histoire impérialo-colonialiste…

…L’occupation de l’Alsace et la Lorraine acquise militairement par « l’ennemi » prussien en 1871 ayant été considérée « intolérable « par l’orgueil national … alors pourquoi avoir engagé tant d’énergie pour posséder un empire colonial…

…au regard duquel au titre du 19è siècle il aura fallu se séparer d’Haïti après une cuisante défaite militaire en Novembre 1803…

…Pour le 20 siècle, de certains territoires à la suite de conflits sanglants (Indochine 1954, Algérie 1962) l’Afrique Occidentale ayant bénéficié « d’indépendance octroyée) en 1960 avec la dépendance impérialiste et nèo colonialiste que l’on constate…

Les autres, sans défense crédible et appropriée étant transformés en de curieux (TOM) Kanaky, Tahiti ,Yalis et Futuna et (DOM) Guadeloupe Martinique Réunion Guyane ,Mayotte (bienvenue au club)…

… dotés de statuts politico- administratifs batards à l’exemple des situations martinico- guadeloupéennes… bonjour les incohérences…

… avec une économie autonome quasi-inexistante, mais un budget social d’un montant abyssal, pour maintenir, hymne, drapeau et espace maritime…

En fait nous tombons dans le champ du dicton populaire…fait ce que je dis

Oui, mais je ne vois pas les choses sous cet angle, car s’il est avéré que la guerre 1939-1945 a pris sa source avec le Traité de Versailles, dominé par un esprit de vengeance et de revanche de certains délégués, je ne comprends pas comment les Nègres de la Planète ne revêtiraient pas ce même esprit de conquête pour laver l’affront de 500 ans d’humiliation réservés à nos ancêtres, trop naïfs…

Et quand à moi, qui n’a pas hérité de ces gènes de naïveté, je dis à tous les Nègres que le temps est venu de passer aux choses sérieuses..

Le temps est venu pour certaines nations de l’Occident clairement identifiées, de procéder à la Réparation de centaines d’années de Traite nègrière et d’Esclavage envers notre Race, qualifiées de crimes contre l’Humanité par des lois les conventions internationales et donc imprescriptibles.

Oui, mais toute cette brillante rhétorique se heurte à un bémol incontournable…

Au niveau du principe, si je demeure un fervent partisan « du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », faut-il que ces peuples, mettent en œuvre tous les moyens pour accéder à ces dispositions, ce qui ne découle pas de l’évidence…

Or, comme écrit à juste titre Frantz Fanon…Le droit s’arrache…

Prochain message, proposition de création d’un Fonds Mondial de Réparations et d’Indemnisations de l’Histoire…Le F M R I H, financé par les Nations directement impliquées …

Léonce Lebrun

Les réparations -fin-

Informations supplémentaires