MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

La Paix

 

Quand du haut de la tribune des Nations Unies, à l’occasion de son assemblée générale un membre  parle de Paix ,je ne crois pas que l’assistance y accorde un quelconque intérêt. 

 

Car il est difficile de parler de Paix, étant fabriquant d’armes de guerre, le pays en cause à tout intérêt que se multiplient les conflits ici et là, qui lui procurent un marché susceptible  de garantir au moins, les rémunérations des salariés de ses manufactures.

 

Mais comment peut-on parler de Paix quand disposant de l’arme nucléaire, on refuse tout compromis de désarmement, en faisant en même temps un forcing inconsidéré pour empêcher les autres Etats de la Planète de disposer de l’arme atomique.

 

Car les Occidentaux nous ont depuis habitués aux mensonges et à la  manipulation des masses 

 

Précisément comment faire une comparaison aussi  grotesque de la situation sécuritaire du Monde entre les années 1930 et le 21ème  siècle.

 

On relève tout d’abord que de nos jours il n’y aucun signe tangible qui suppose que nous sommes au bord  d’un conflit généralisé.

 

Certes nous avons après ce climat d’excès de confiance  avec la chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’Union Soviétique ans les années 1990…

 

…retrouvé cette ambiance militaire de guerre froide avec notamment , ces camps qui procèdent à des manœuvres d’intimidation plus ou moins convaincantes, en particulier celles de l’OTAN , Novembre dernier en NORVEGE.

 

Alors peut-on comprendre que la situation interne de quelques pays désignés péjorativement sous le vocable de populistes...

...serait de nature à remettre en cause, ce climat de paix, que personne ne croit en réalité, car le conflit de l'ex-Yougoslavie est loin…

 

…et la construction de l’Union Européenne a eu pour fondement d’éviter que Français et Allemands ne s’égorgent  comme en 1870  1914 et 1940.

 

Par contre dans les années 1930, toutes les conditions étaient réunies pour que l’Allemagne du 3ème Reich, ruinée économiquement du fait du  contenu dangereux et exagéré du Traité de Versailles ( 1919)...

 

...cherchât  à régler cet affront par la force des armes …

 

nous connaissons la suite.

 

En résumé, ces propos alarmalistes étaient destinés à des fins de politique intérieure que j'ai qualifié de petit et médiocre.

 

Après les festivité et autres réjouissances consécutives à l’Armistice de Mai  1945 que n’a- t-on  pas entendu à qui veut l’entendre…

 

….plus jamais ça…

 

Mais   dès la  fin de cette guerre les Occidentaux repartaient au combat avec des visées de domination colonialiste et impérialiste (Indochine, Algérie)...

 

...de causes imaginaires( possession d’armes de destruction massive  jamais démontrée ( Irack )...

 

...de terrorisme non fondé ( Mali le Sahel)...

 

...  ou semant  dans certains pays,  misères destructions et calamités pour des motifs infondés ( Libye,  Syrie).

 

 

…bref, on peut considérer à juste titre ,que ces Occidentaux sont partisans d’une paix qui ne se partage pas

 

 …q'avec une OTAN qui est devenue une menace pour la Planète, obligeant Russes et Chinois à changer de stratégie, ne baissant plus leur garde.

 

… alors de grâce, ne tenez plus de discours sur la Paix, qui sonne faux…

Le dépôt de plainte

 

J’ai le plaisir de vous indiquer, avoir été informé par courrier, qu’une Association de la Guadeloupe, avait porté plainte contre l’Etat français, pour génocide et crime contre l’Humanité , dans le cadre de la loi 2001-434 du 21 Mai 2001 dite Loi Taubira, rapporteur du texte à l’Assemblée Nationale, faisant référence pour la suite de la procédure à mes travaux diffusés sur AFCAM, sous le titre…Les Réparations ...

...Dont l’honorable Présidant a manifesté l’intention de me rencontrer à Paris à l’occasion de son séjour en Europe en Juin prochain, pour un soutien éventuel

Outre que je salue cette audace et ce courage, il me paraît judicieux de noter que la dite procédure n’aboutira pas en raison de son extrême complexité qui dépasse les actions isolées.

En effet dans les travaux cités, je fais un distinguo très clair entre la Traite négrière transatlantique, un commerce très lucratif, concernant les populations libres africaines, et ces mêmes personnes déportées, tombant sous l’application du Code Noir, quand elles ont été vendues sur les marchés, aux propriétaires terriens européens…

Dans le premier cas, ce sont les Etats, type Ghana, Sénégal, Bénin, qui doivent agir en « réparation » du préjudice subi et les Collectivités Territoriales, type Martinique, ou Régionale ex la Guadeloupe, au titre des « indemnisations » pour Esclavage…

Mais nous savons par expérience que ces entités ne bougeront pas, soit pour les uns, trop occidentalisés, non africanisés, et surtout une méconnaissance de l'Histoire du Continent, pour les autres installés pour longtemps dans le big bang cérébral ,de droite de gauche ou dit indépendantistes

http://www.afcam.org/index.php/fr/les-news/communiques/4840-en-effet-la-question-de-la-reparation-est-depuis-des-annees-un-axe-de-combat-recurrent-et-unificateur-pour-toute-les-nations-ex-colonies-europeennes-de-la-caraibe

S'agissant des Etats indépendants de la Caraïbe, tels que, la Jamaïque, La République Dominicaine, Haïti, ils pourraient acter dans le sens voulu, mais les pressions diplomatiques seraient telles, qu'ils ne garderaient pas le cap de la saisine judiciaire internationale...

Quoi qu’il en soit, la problématique des réparations est inscrite pour l'Eternité dans le marbre de l’Histoire et/

Kan di fé sow, sé pa l’essence ki ké sowé quand vous avez le feu sur vous ce n’est pas l’essence qui vous sauvera…

En attendant pour me remonter le moral, j’ai revu avec une immense fierté, cette chaude journée du 20 Janvier 2009, cliquez sur l’adresse çi dessous pour l'écoute/

https://www.youtube.com/watch?v=qFhB8IGHbVw

Léonce Lebrun

 

Informations supplémentaires