MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

La Paix

 

Quand du haut de la tribune des Nations Unies, à l’occasion de son assemblée générale un membre  parle de Paix ,je ne crois pas que l’assistance y accorde un quelconque intérêt. 

 

Car il est difficile de parler de Paix, étant fabriquant d’armes de guerre, le pays en cause à tout intérêt que se multiplient les conflits ici et là, qui lui procurent un marché susceptible  de garantir au moins, les rémunérations des salariés de ses manufactures.

 

Mais comment peut-on parler de Paix quand disposant de l’arme nucléaire, on refuse tout compromis de désarmement, en faisant en même temps un forcing inconsidéré pour empêcher les autres Etats de la Planète de disposer de l’arme atomique.

 

Car les Occidentaux nous ont depuis habitués aux mensonges et à la  manipulation des masses 

 

Précisément comment faire une comparaison aussi  grotesque de la situation sécuritaire du Monde entre les années 1930 et le 21ème  siècle.

 

On relève tout d’abord que de nos jours il n’y aucun signe tangible qui suppose que nous sommes au bord  d’un conflit généralisé.

 

Certes nous avons après ce climat d’excès de confiance  avec la chute du mur de Berlin et l’effrontément de l’Union Soviétique ans les années 1990…

 

…retrouvé cette ambiance militaire de guerre froide avec notamment , ces camps qui procèdent à des manœuvres d’intimidation plus ou moins convaincantes, en particulier celles de l’OTAN , Novembre dernier en NORVEGE.

 

Alors peut-on comprendre que la situation interne de quelques pays désignés péjorativement sous le vocable de populistes...

...serait de nature à remettre en cause, ce climat de paix, que personne ne croit en réalité, car le conflit de l'ex-Yougoslavie est loin…

 

…et la construction de l’Union Européenne a eu pour fondement d’éviter que Français et Allemands ne s’égorgent  comme en 1870  1914 et 1940.

 

Par contre dans les années 1930, toutes les conditions étaient réunies pour que l’Allemagne du 3ème Reich, ruinée économiquement du fait du  contenu dangereux et exagéré du Traité de Versailles ( 1919)...

 

...cherchât  à régler cet affront par la force des armes …

 

nous connaissons la suite.

 

En résumé, ces propos alarmalistes étaient destinés à des fins de politique intérieure que j'ai qualifié de petit et médiocre.

 

Après les festivité et autres réjouissances consécutives à l’Armistice de Mai  1945 que n’a- t-on  pas entendu à qui veut l’entendre…

 

….plus jamais ça…

 

Mais   dès la  fin de cette guerre les Occidentaux repartaient au combat avec des visées de domination colonialiste et impérialiste (Indochine, Algérie)...

 

...de causes imaginaires( possession d’armes de destruction massive  jamais démontrée ( Irack )...

 

...de terrorisme non fondé ( Mali le Sahel)...

 

...  ou semant  dans certains pays,  misères destructions et calamités pour des motifs infondés ( Libye,  Syrie).

 

 

…bref, on peut considérer à juste titre ,que ces Occidentaux sont partisans d’une paix qui ne se partage pas

 

 …q'avec une OTAN qui est devenue une menace pour la Planète, obligeant Russes et Chinois à changer de stratégie, ne baissant plus leur garde.

 

… alors de grâce, ne tenez plus de discours sur la Paix, qui sonne faux…

Sommet ou Canossa

 

....Une connaissance indo européenne me disait naguère…je cite...

... mais pourquoi tu prends toujours fait et cause pour ces gens là (les africains) dans nos échanges, vous les Caribéens, vous êtes cultivés, brillants, à leur opposé, ils ont décidé depuis fort longtemps de jouer petit..., et on y pourra rien changer…

...Et moi, de "piquer" une colère mémorable, évoquant tour à tour, la doctrine de division de la Rome antique, l’Histoire, l’identité, les racines communes, et citant l’assassinat de Lumumba, le panafricanisme de Nkrumah, le volontarisme de Nasser, le nationalisme de Bourguiba, autant d’hommes prestigieux de l’Afrique, disparus de nos jours, dont ce Continent a grand besoin, parce qu’ils étaient capable d’imposer une politique à l’Occident….

Et un point commun, ils n’ont pas détourné les biens de leurs pays pour leur propre compte, celui de leurs familles et les soutiens extérieurs pour de sombres campagnes électorales...un comble.

Mais avec le recul, je me demande si l’intéressé n’avait pas une part de vérité dans ses allégations.

Car pour nous, que ce fut triste ce week-end, vis à vis de notre dignité de Nègre, de voir se presser de soit disant chefs d’état ,venus faire acte d’allégeance à "bowana", qui se retirera bientôt de la scène politique, quel spectacle lamentable...

...En réalité, ils allaient tous à "Canossa" ,(lire sur AFCAM dans Croisades, archives croisade …"Cessons d’aller à Canossa", "de Canossa au radeau de la Méduse", et dans Forum…"Les incohérences africaines"…

Ce fut la honte, et la tristesse, en vérité on voudrait bien comprendre pourquoi ces hommes sont autant dépourvus de bon sens politique.

Mais qu’ont rapporté la "Coopération", et la "francophonie", à cette partie de l’Afrique dite de l’Ouest, colonisée jadis, placée sous l’éteignoir aujourd'hui ( lire dans même rubrique "la francophonie" et Ministère de la Coopération"

A mes frères africains de la diaspora, je leur impose l’effort suivant, qui consiste à examiner la situation de n’importe territoire de l’Afrique subsaharienne dont le principal dirigeant était présent à Cannes (France) le 17 et 18 Février dernier...

...Soit à superficie constante, pour une population stable, quels ont été l’évolution de ses richesses internes, le produit national brut par tête, ce fameux PNB évalué en dollar, et enfin la dette…ceci depuis 1960, date des indépendances octroyées.

Fort de ces résultats, ils comprendront sans difficulté, que ce qualificatif usurpé de "frère ou ami africain", consenti à un étranger du Continent, relève de la bêtise humaine, tout en engageant l’honneur et la dignité du Monde Nègre dans toute sa diversité.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires