MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

Pays émergents -suite et fin-

 

Il n’y a pas de fatalité du désespoir, en Caraïbe nous disons que -chaque cochon a son samedi-, alors qu’en Europe on dira-la route tourne-, ou -chacun son tour-

Voilà des propos qui résonnent comme -Pour qui sonne le glas-, 1940,  l’excellent roman du regretté Ernest Hemingway qui dépeint avec un réalisme sans égal…

… Les atrocités de la guerre civile espagnole, 1936-1939, et l’extraordinaire courage des hommes au combat, qu’ils soient Arnarco-républicains ou nationalo franquistes…

…Et bien oui, la Grande Rome, la conquérante qui avait fait main basse sur un pan entier de la Planète …

…Une domination sans partage pendant presque 1000 ans, sombra sans merci, et 2000ans après on s’interroge sur les causes de cette chute imprévisible…

…Alors qu’au début de l’ère chrétienne, une telle hypothèse eut été considérée comme une incongruité…

…Ainsi va le Monde dont les internautes connaissent leur Histoire, celle de Louis XV le bien aimé pour mémoire, qui avait prédit -après moi le déluge-…

… Une malédiction qui quelques années plus tard rattrapait la tête de Marie Antoinette et celle de son époux Louis XVI, c’était un 21 Janvier 1793…  

…Et surtout la fin de la Monarchie dont je ne me plains pas en tant que républicain…

… Mais remplacée ipso facto malheureusement par une bourgeoisie qui aura été au cœur des drames sanglants des 19è et 20è siècle à travers le concept de la lutte des classes, que Karl Max a bien cerné dans ses ouvrages… 

… Une bourgeoisie dominante qui s’étoilera avec le temps pour disparaître en tant que classe politique, comme la monarchie jadis, malgré des –de- traînant par ci par là...

…Et nous contemporains, avons assisté abasourdis, à la chute du mur de Berlin et presque simultanément la fin du Pacte de Varsovie, qui ramenait la Russie à ses frontières de 1945. ..
 

…Ainsi étaient mis fin à la guerre froide, et l’équilibre de la terreur, mais la paix s’en est elle sortie renforcée pour autant, j’en doute fort…

…Et pour certains se pose cette angoissante question, si demain l’Afrique devenait une puissance revancharde, on retrouverait le spectre du -Loup et l’Agneau- de La Fontaine…

…si ce n’est toi c’est donc ton frère… de toute façon il faut que quelqu’un paye pour les autres…

…Mais qu’on se rassure ce n’est pas pour demain, si je m’en réfère à cet intéressant échange, avec cet officier de police, ayant commandé pendant longtemps une brigade de la PAF, la police des frontières…
 

 …L’homme connaît son dossier, il a vu et contrôlé des milliers de voyageurs, l’intéressé n’a vis-à-vis de moi aucun comportement paternaliste…

… Ce qui mettrait fin aussitôt au dialogue, de mon coté je ne dois pas le braquer car je veux savoir ce qu’il a dans le ventre... 

… Je ne suis pas déçu mais soucieux, il confirme ce que je subodorais déjà, à savoir que ce sont les diasporas qui font leurs pays d'origine…

… La Chine étant l’exemple le plus significatif, avec ses touristes pourvu de cerveau de 1000 gigas… 

…Pour finir mon interlocuteur me dit ceci …

…Voyez ce qui se passe au Tchad actuellement, des jeunes qui dans les rues de Ndjamena, hurlent leur indépendance…

… Au même moment circulent à grande vitesse des chars AML, -auto mitrailleuse légère- des forces de coopération en patrouille , j’ai envie de leur poser cette question… 

 ...depuis bientôt 50 ans qu’avez-vous mis dans cette indépendance…

…Il aura résumé là, tout le drame et l’imbroglio du Continent africain…

 …Et voici qu’est apparue une nouvelle classification dans la hiérarchie des valeurs économiques établies par l’Occident, les pays émergents…

… Un euphémisme qui désigne les Etats invités parcimonieusement à partager les fruits du progrès des hommes… 

… Et à nouveau j’ai recours à l’Histoire, mais récente. Nous sommes en Février 1945 à Yalta, Ukraine, les futurs vainqueurs du conflit 1939- 1945 se réunissent au nombre de trois…

… Un Américain, un Britannique un Russe pour procéder à un partage virtuel du Monde, définissant leurs zones respectives d'influence… 

 …Ainsi débutait une longue période de troubles et d’incertitudes, qui aura cessé dans les conditions rappelées ci-dessus…

Mais n’assistons nous pas de nos jours à un nouveau Yalta économique, un partage de la Planète entre d’une part les pays dits riches…

… Bénéficiant à plein de l’allongement du processus de production, de la division internationale du travail…

…Et d’autre part de pays pauvres, pourvoyeurs de matières premières, clients potentiels de produits finis vendus à des conditions prohibitives, que peut bien faire l’OMC…

…Ce partage virtuel serait orchestré depuis 1976 à l’initiative de qui vous savez, par un G6, puis G7, et enfin G8 ,Etats-Unis, Allemagne, Grande Bretagne, France, Japon, Italie, Canada,  la Russie dernière admise au club.. .
 

…Un organisme n’ayant reçu aucun mandat explicite, représentant moins de un milliard d’habitants sur six milliards et demi, mais imposant ses vues sur la marche de notre Humanité, inacceptable…

…Et nous retombons dans cette association très fermée de pays émergents, pour certains grâce à leur force…

… Pour d’autres en ayant fait acte d’allégeance, condamnant par exemple le terrorisme, ou en renonçant à toute prétention de possession d’armes nucléaires…

…La sortie du cercle de la misère est une mission quasiment impossible pour les autres, FMI, OMC, Banque mondiale et autres organismes gendarmes, assurant une surveillance très rapprochée…

…Chacun aura compris, du moins tout observateur de bonne foi, qu’un tel Système ne peut pas perdurer…

… Que certaines nations doivent prendre conscience que la planète Terre est habitée par des humains… 

 …Avec toutes les considérations qui s’imposent , autrement dit nous nous dirigerions à terme, vers un –Armageddon-...triste fin certes, mais ce sera le prix à payer pour garantir à nos descendants un équilibre harmonieux…

…Sous le firmament tout n'est que changement...tout passe.
 

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires