MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Péril noir, Paradis blanc, étrange…

 

Car dans ma naïveté et cette conception du réalisme, j’ai toujours considéré qu’il  y avait un PERIL et un PARADIS sans couleur et autre connotation raciale…

 Et pourtant, c’est  bien le fondement de ces concepts édités par des indoeuropéens 

qui  en même  temps réclament, vent debout, la suppression du mot RACE  dans la Constitution de 1958, une parfaite incohérence.

 

L’analyse est simple, dans la classification de races établit par le vainqueur …jaune, rouge, blanc, noir,  on observe que les appellations… jaune, rouge … ont disparu dans le langage courant, mais avec  la mise en orbite d’un petit nouveauu…le racisme anti -blanc

 

 

Et là encore dans ma conception étroite des réalités j’ai cru qu’il n’y avait qu’un Racisme dont les principales victimes historiques  et contemporaines, sont le Africains -sud,nord- et les Afro descendants dispersés sur l’ensemble de la Planète …

 

 

Ne restent plus en lice dans la hiérarchie des « couleurs humaines » que les indoeuropéens, qualifiés de « blanc » les Africains et descendants  présentés comme des «  noirs »...

 

... à tel point que les premiers désignés ont mille difficultés à prononcer le mot NEGRE qui signifie dans la tradition ancestrale…combat , conquérant etc…

 

 

Mais ce classement  « noir blanc » n’est pas innocent, d’aspect impérialo-colonialiste, avec le « blanc » synonyme de puissance d’arrogance et de domination, alors que le «  noir » est couvert du manteau de la soumission, de la pauvreté et la misère…

 

 Observez la gourmandise avec laquelle les médias de ce coté de l’Atlantique, utilisent l’épithète « noir ».cet homme noir, le paysan noir, l’avocat noir, le joueur  noir de l’équipe, l'artiste noir…etc

 

Mais, arrêtons ce besoin de supériorité raciale, cette soif d’humilier  l’autre en raison de son aspect physique, cette hypocrisie au pays des droits de l’homme, de l’égalité, liberté, et fraternité.

 

Il n’y  a pas plus de blanc que de noir ,mais des femmes et d’hommes qui poursuivent leur destin dans un Monde d’incertitude.

 

Quant à la problématique de race, je rappelle à toutes fins utiles que la France en tant que Nation a utilisé ce concept  pendant longtemps pour justifier la Traite négrière transatlantique et l’Esclavage des Africains déportés.

 

Alors c’est un peu tard pour déclarer urbi et orbi, que les races n’existent pas, sauf à saisir les 192 + 1...

 

...Membres de l’ONU, seule Instance mondiale,  appelés à  se prononcer par un vote unanime sur cette épineuse et dramatique mystère sociétal …

 

En nous rappelant dans nos analyses que la Grande ROME de valeurs et de civilisation aura sombré corps et bien dès le Vème siècle après J.C

Le dernier rendez-vous de l'été

 

Vous avez reçu durant le mois d’Août , un extrait du forum du site AFCAM , un exercice très apprécié par les internautes, toutes catégories confondues, et qui a été rendu nécessaire en raison de la période estivale qui n’incite pas à se rendre sur la toile sans raison, et d’autres pour faire connaître davantage cet outil ouvert au Monde Nègre.

Désormais la bande traçante, sur la page d’accueil vous indiquera le titre du message , pour ce 6/09/05 …. Pour qui sonne le glas…

vous pourrez ainsi avoir accès au forum, par le menu habituel, toutefois, votre visite ne sera comptabilisée que si vous êtes membre de ce forum , après avoir au préalable, enregistré votre E mail, un pseudonyme, et votre code secret indispensable pour éviter toute intrusion indésirable sur la toile. cette manœuvre doit être opérée à chaque visite.

Ceci étant après 3 années de mise en ligne , sans référencement tapageur, grâce au téléphone arabe ou bouche à oreille, le site avec ses 190000 visite enregistrées et les 490000 pages lues en moyenne dans l’année, s’est imposé comme un outil incontournable dans ce combat qui est sans merci, pour la dignité du Monde Nègre dans toute sa globalité.

Sur AFCAM, qui a été mis en ligne pour soutenir un vaste projet politique tendant à bâtir une Confédération des communautés Nègres ( africaines, caribéennes, américaines) dans le cadre d’un Haut Comité du Monde Nègre, vous retrouvez des fondamentaux, textes stables qui ne font plus l’objet de mise à jour ( Haut Comité, devise VAC, chroniques …etc..et des pages mises à jour , ou compléter périodiquement   tels que éditorial, croisade, portrait.

Mais les internautes ont surtout enregistré la qualité de l’argumentation, le bien fondé des analyses, et la pertinence des propos qui ne versent ni dans le "peut être bien que oui , peut être non' la langue de bois ou inch Allah …ce qui qui n’est pas dans la nature de votre serviteur.

A ce propos, alors même que l’Etat hébreu, et l’US Army ( la défense américaine) se sont installés sur le site, un signe que ce qui se dit ne les laisse pas indifférents, tant mieux pour la crédibilité de la démarche et du projet, on relève une connexion quasi –nulle du Continent africain, à l’exception du Maroc qui affiche un taux excellent de 12 à 15% de fréquentation (lire dans Forum… message… On leur donnera des ordinateurs)

Quoi qu’il en soit, l’Afrique ne pourra se payer le luxe de laisser filer le train du 21è, ses enfants de demain, où qu’ils vivent, , ne pardonneraient pas, l’apathie des uns, le goût du pouvoir et de fortune facile des autres, l’absence de volonté politique, bref, tous ces ingrédients réunis qui permettraient sans doute à l’Occident de poursuivre son implacable domination  sans partage.

Alors peu importe , car à court terme le Monde Nègre a rendez avec son Histoire en 2008, comme déjà indiqué, sur la page d’accueil , un temps fort qui se prépare de façon à ne pas observer comme en 1998, que le bourreau tue trois fois, la troisième fois par sa capacité à récupérer l’Histoire à son profit...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires