MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », « le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire» marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

      26 -27 Mai 1967- Mai 2013

 

                        Peuple de la Guadeloupe et sa diaspora en Europe, souvenez-vous...

Nous vous l’avions dit en page d'accueil d’AFCAM, le mois de Mai est un temps fort pour le souvenir et la mémoire en Caraïbe.

Pour ces journées des 26 et 27 Mai 1967, il avait probablement fait un soleil radieux à la Guadeloupe,  en particulier sur la belle cité de Pointe à Pitre...

 

...pour laquelle personne ne subodorait que certains de ses enfants auraient péri, sous les balles des forces de l’ordre au service de l’Etat colonialiste.

Il y a en effet quarante

six années que des ouvriers du bâtiment se faisaient massacrer à Pointe à Pitre à l’occasion d’une grève ayant pour seul motif, une amélioration de leurs conditions de travail et de salaires décents.

Combien ont disparu au cours de ces funestes journées, nul ne le saura,( raison d'Etat , secret défense...) 

 

...car d’après des témoins de l’époque, certaines familles auraient enterré leurs morts en toute discrétion pour éviter les représailles des autorités de ce territoire agissant par délégation expresse.

Effectivement le pouvoir politique parisien avait profité de ce drame pour briser tous les mouvements nationalistes et indépendantistes de la Guadeloupe notamment le GONG...

 

... à l’occasion d’un procès politique Paris (France) qui aura marqué les esprits dans les années 1970, précédé par des arrestations arbitraires.

De nos jours un tel forfait aurait relevé du Tribunal pénal international -TPI- pour crime contre l’Humanité, par saisine directe…

 

...considérant qu'on  ne tire pas sur des grévistes non armés…seulement en pays habité par des Nègres, le régime colonial peut se permettre toutes les exactions, et les ignominies  dans une liberté non républicaine

Rappelons pour mémoire que les chaudes journées dans ce pays en Mai 1968, n’avaient occasionné qu’une seule victime au sein de la police.

Par contre la manifestation silencieuse des algériens de Paris pour soutenir l’action du mouvement de libération nationale en Algérie, avait engendré des centaines de morts en cette fin de journée du 17 Octobre 1961...

 

...au titre de laquelle, chaque année des membres de la communauté maghrébine se souviennent par un instant de recueillement dans un lieu bien précis de la ville citée.

Alors le système assimilationniste en terre caribéenne aurait fait de tels ravages psychologiques chez nos frères de la Guadeloupe...pour qu’ils ne se souviennent plus...

Car «  les plus jamais ça » est un discours réservé aux gogos, ce que nous ne sommes pas.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires