MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

La Paix

 

Quand du haut de la tribune des Nations Unies, à l’occasion de son assemblée générale un membre  parle de Paix ,je ne crois pas que l’assistance y accorde un quelconque intérêt. 

 

Car il est difficile de parler de Paix, étant fabriquant d’armes de guerre, le pays en cause à tout intérêt que se multiplient les conflits ici et là, qui lui procurent un marché susceptible  de garantir au moins, les rémunérations des salariés de ses manufactures.

 

Mais comment peut-on parler de Paix quand disposant de l’arme nucléaire, on refuse tout compromis de désarmement, en faisant en même temps un forcing inconsidéré pour empêcher les autres Etats de la Planète de disposer de l’arme atomique.

 

Car les Occidentaux nous ont depuis habitués aux mensonges et à la  manipulation des masses 

 

Précisément comment faire une comparaison aussi  grotesque de la situation sécuritaire du Monde entre les années 1930 et le 21ème  siècle.

 

On relève tout d’abord que de nos jours il n’y aucun signe tangible qui suppose que nous sommes au bord  d’un conflit généralisé.

 

Certes nous avons après ce climat d’excès de confiance  avec la chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’Union Soviétique ans les années 1990…

 

…retrouvé cette ambiance militaire de guerre froide avec notamment , ces camps qui procèdent à des manœuvres d’intimidation plus ou moins convaincantes, en particulier celles de l’OTAN , Novembre dernier en NORVEGE.

 

Alors peut-on comprendre que la situation interne de quelques pays désignés péjorativement sous le vocable de populistes...

...serait de nature à remettre en cause, ce climat de paix, que personne ne croit en réalité, car le conflit de l'ex-Yougoslavie est loin…

 

…et la construction de l’Union Européenne a eu pour fondement d’éviter que Français et Allemands ne s’égorgent  comme en 1870  1914 et 1940.

 

Par contre dans les années 1930, toutes les conditions étaient réunies pour que l’Allemagne du 3ème Reich, ruinée économiquement du fait du  contenu dangereux et exagéré du Traité de Versailles ( 1919)...

 

...cherchât  à régler cet affront par la force des armes …

 

nous connaissons la suite.

 

En résumé, ces propos alarmalistes étaient destinés à des fins de politique intérieure que j'ai qualifié de petit et médiocre.

 

Après les festivité et autres réjouissances consécutives à l’Armistice de Mai  1945 que n’a- t-on  pas entendu à qui veut l’entendre…

 

….plus jamais ça…

 

Mais   dès la  fin de cette guerre les Occidentaux repartaient au combat avec des visées de domination colonialiste et impérialiste (Indochine, Algérie)...

 

...de causes imaginaires( possession d’armes de destruction massive  jamais démontrée ( Irack )...

 

...de terrorisme non fondé ( Mali le Sahel)...

 

...  ou semant  dans certains pays,  misères destructions et calamités pour des motifs infondés ( Libye,  Syrie).

 

 

…bref, on peut considérer à juste titre ,que ces Occidentaux sont partisans d’une paix qui ne se partage pas

 

 …q'avec une OTAN qui est devenue une menace pour la Planète, obligeant Russes et Chinois à changer de stratégie, ne baissant plus leur garde.

 

… alors de grâce, ne tenez plus de discours sur la Paix, qui sonne faux…

Saisine de la Cour  Pénale internationale

 

Comme on dit dans le langage populaire, le denier massage …26 & 27 Mai « cartonne » sur la toile avec des records de visites, des auditeurs qui découvrent la tragédie rapportée, me remercient chaleureusement d’avoir livré cette information, qui n’est pas apparue dans les principaux médias français, normal ,le concept de patrie des droits de l'homme, doit être maintenu malgré les évidences contraires..

Et des internautes qui qualifient d’une opération de génie ,le fait d’avoir associé le massacre d’Etat de Pointe à Pitre à la version cubaine de l’International, en plaçant délibérément l’action des ouvriers du Bâtiment de la Guadeloupe, dans un contexte de « luttes des classes «

Ce qui à mon avis n’est pas tout à fait exacte, connaissant parfaitement le mode de pensée du peuple guadeloupéen, en matière de révolte et de conquête politique, à part quelques rares épisodes de son Histoire…

Mais pour moi, originaire de la Martinique, ce n’était pas du génie, mais l’affirmation d’une profonde solidarité avec nos peuples de la Caraïbe, ce sentiment d’être fier de sa race, dont la passerelle est l’International ouvrier, que j’ai entonné de centaines de fois…

Ceci étant, il ne faut pas lâcher le morceau…

Par définition le crime contre l’Humanité est imprescriptible, et à juste titre je considère que toutes les conditions sont réunies pour porter cette affaire devant la Cour Pénale Internationale ( CPI) ayant son siège à La Haye( Pays bas)

Dans ce cadre, une association de défense « des victimes du 26 & 27 » devrait se créer à la Guadeloupe et prendre un avocat qui aurait d’abord pour mission de constituer un dossier circonstancié (du moins ce que je ferais en préliminaire, si j étais domicilié au pays, et j’espère qu’il y aura des volontaires pour s’y atteler…)

Ce juriste, s’il accepte aura ensuite en charge de suivre la procédure, par une saisine en bonne et du forme de la CPI…

Cette instance pénale devra en premier lieu examiner le bien fondé de la requête et si elle déclarée recevable… c’est le jackpot..

Alors, attachez vos ceintures, nous entrerons dans une phase très médiatisée, voici venu le temps des enquêtes (audition de famille des victimes, témoins…etc

Il va falloir s’attendre à une forte résistance des autorités de police, et surtout d'un Etat sommé d’ouvrir ses archives, avec des documents classés « top secret, secret défense, et autre très confidentielle… « peu importe c’est la procédure…

Cette phase du dossier peut durer des mois, voir même des années, car les magistrats de la CPI qui ne sont pas rémunérés à la pièce, prennent leur temps, d’autant plus que le rôle de cette juridiction internationale est chargé…

C’est une période où toute la population guadeloupéenne sera en ébullition envahie par des journalistes venus du monde entier pour comprendre en savoir ce qui s’est passé durant ces jours de malheur…

Puis viendra le temps du procès avec la participation de l’avocat de l’Association, et ces interminables débats..

Mais un jugement sera prononcé, et si la CPI fait droit à la demande de l’association guadeloupéenne, un véritable coup de tonnerre sur ce concept de « la Patrie des droits de l’homme » sal temps pour les mouches…

Inutile de rappeler que les pressions d’Etat seront fortes pour décourager les plaignants…mais

Je vous ai livré des pistes de réflexions en souhaitant qu’il y ait des guadeloupéens capables d’affronter ce défis en souvenir des victimes des 26 et 27 Mai

Avec ine finé, de lourdes indemnités à la charge de l'Etat français, une publication dans la presse spécialisée lui incombant et surtout l'inscription dans les manuels scolaires...

Prochainement, l’aventure de la BAILLARGENTAISE et un rappel sur l’ARC( l’Alliance révolutionnaire de la Caraïbe) 1983-1989

Leonce Lebrun 

 

Informations supplémentaires