MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », « le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire» marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Le Haut Comité du Monde Nègre…

 

Ayant échappé par quel miracle, au sombre dessein de domination de l’ère esclavagiste et colonialiste de notre Race, je refuse de penser petit réfléchir petit produire petit.

L’Occident m’a appris qu’il n’y avait que la force qui impose, la force du collectif à quelque niveau, et donc il y 25 ans je tentais avec le concours de la Ville de Lyon de des pouvoirs publiues...

...de donner une dimension nationale à notre émigration, par la création d’un Haut Comité de l’Emigration regroupant toutes le mouvances de l’Outre Mer dit-on….

Un mouvement qui de nos jours aurait la même force politique, disposant du même crédit que toutes les organisations ethniques de ce pays, musulmanes, hébraïques, etc.…

…Oui, mais, cette Emigration ne fut pas au rendez vous de l’Histoire, nos ressortissants ayant appris à produire petit, dont à Lyon des communautés caraïbéennes à l’époque des faits, rongées par la médiocrité, et surtout pour certains par cette jalousie maladive qui écrase les bonnes volontés.

Et voilà depuis plus de 20 ans que toujours dans la cadre de la force du collectif, j’ai lancé l’idée de la mise en mouvement de toute notre Négritude, par la mise en scène d’un HAUT COMITE DU MONDE NEGRE,...

...un projet appuyé par l’ancien Président du Sénégal, Maître Abdoulaye Wade, et de son vivant, le Président Mandela par la voie de l’Ambassade sud africaine à Paris.

Suivant mes prévisions, ce Haut Comité aurait dû être mis en place à Dakar en cette fin d’année 2018 à l’occasion du 170è année de la fin de la pratique esclavagiste sur nos territoires…

…Seulement voilà..

Avant de poursuivre, un retour sur l’actualisé qui aurait dû interpeler toute la diaspora africaine en Europe, à savoir…

--Le drame de l’Aquaruis en Méditerranée avec ces migrants venus d’Afrique

--L’assassinat sans mobile d’un ressortissant africain dans le sud de ce pays  et surtout

« L’accident » survenu dans un hôpital à Strasbourg ayant provoqué la mort d’une femme africaine, suite au « dysfonctionnement » du SAMU de cette ville.

Or dans le déroulement de cette affaire il est indiscutable que la patiente demandant une aide urgente en raison de son état, avait un accent étranger …

…un accent fortement africain qui a conduit l’opératrice du SAMU à une désinvolture incroyable, que j’ai du mal à ne pas relever dans ce comportement une forme de discrimination raciale, que dans l’immédiat ni la famille de la défunte, ni même le Parquet de Strasbourg n’ont soulevé.

Et nous arrivons à ce cas de figure qu’à supposé la malade fut de confession hébraïque, nous aurions assisté à un branlebas de combat du CRIF...

...hurlant à l’antisémitisme, de Tel avive exigeant des comptes au gouvernement français et demandant le rapatriement massif de ses ressortissants comme d’habitude.

Et dans cette crise, l’opinion aura retenu une absence totale de solidarité de la diaspora africaine, en me posant cette question dramatique…

…il y aura-t-il une association africaine qui se portera «  partie civile » au procès pénal qui viendra en son temps...

...après instruction du dossier, et l'Ordonnance de renvoi, soit devant un Tribunal correctionnel ou une Cour d’Assise…très important pour la suite des évènements.

Mais dans l’immédiat, j’ai relevé au regard de la mouvance africaine du territoire européen, une absence totale de repère et de fondamentaux, un point de vue que personne ne peut contester.

Pour clore ce chapitre je reviens sommairement sur la réunion à Lyon du concept « Mali «  au cœur du débat, pour conclure en fonction des échanges...

...que l’impérialo- colonialiste a de longues années de domination au Sahel , que dis-je, en Afrique... j’y reviendrai ultérieurement.

Et revenons au sujet du jour, le Haut Comité du Monde Nègre, pour rappeler quelques vérités, à savoir que l’on ne naît pas…

Révolutionnaire.

Nationaliste.

Anarchiste.

Terroriste.

Communiste.

Des concepts qui s’inscrivent dans un long processus tenant compte du contexte familial, de l’éducation, de l’environnement, de la formation personnelle, scolaire universitaire et autre...

...qui conduiront à un choix politique et une vision de la société dans laquelle on évolue.

Et donc pour un homme originaire de la Caraïbe ce n’est pas une évidence de s’inscrire dans le panafricanisme avec cette éducation colonialiste...

...une culture baignée par l’Occident, mais avec toutes les séquelles post colonialesqui touchent aussi bien les Afro descendants que le Africains de l’Ouest du Continent.

Et donc chacun aura compris que ce fut pour moi un long parcours d’observation...

...construit avec la fréquentation des étudiants africains, soit dans les écoles d’agronomie ou à l’Université Claude Bernard de Lyon, devenue «  Jean Moulin »

Mais le tournant est venu avec la création de la Radio Sun FM un organe de communication géré par un assemblage d’Africains et Afro descendants...

... au titre duquel j’avais à l antenne entre autre  la chronique Hebdomadaire, qui s’est imposée comme un outil politique incontournable pour notre diaspora, par le ton et les rubriques traitées.

J’avais en un temps record acquis une position forte, si bien qu’à un camarade de la station je lui tins subrepticement ce propos…

...Ma croisade a débuté, elle sera longue, et il est probable que je ne verrai pas la fin… » »

Dans mon conscient et subconscient c’était bien « « en route pour la conquête de l’Afrique » » dont de la Radio, Internet  prit la suite, c'était en 2001.

Prochainement, le Congrès de Dakar le Haut Comité et les propositions de gouvernance dans un contexte de construction des Etats Unis d’Afrique.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires