MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

L'Organisation mondiale de la santé , OMS, en anglais World Health Organization ,WHO, est l'institution spécialisée de l'ONU pour la santé. Elle dépend directement du Conseil économique et social des Nations unies et son siège se situe à Genève, en Suisse.

Selon sa constitution, l'OMS a pour objectif d'amener tous les peuples du monde au niveau de santé le plus élevé possible, la santé étant définie dans ce même document comme un  état de complet bien-être physique, mental et social et ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité .
Sa directrice générale actuelle est le Dr Margaret Chan.

Histoire

Fondée le 7 avril 1948, l'OMS trouve ses origines dans les guerres de la fin du XIXe siècle , Guerre américano-mexicaine, Guerre de Crimée.
Après la Première Guerre mondiale, la grippe espagnole de 1918-1919, qui fit en six mois plus de vingt millions de morts, poussa la Société des Nations , SDN à créer le comité d'hygiène de la SDN, qui est l'embryon de l'OMS.

En raison du décès soudain de son directeur général, Lee Jong-wook, le 22 mai 2006, l'intérim de la direction est assuré par Anders Nordström, jusqu'à l'élection de son successeur, le Dr Margaret Chan, le 8 novembre 2006.

Composition

L'OMS s'articule en deux séries de structures 

Le siège à Genève

L'OMS est dirigée par 193 États membres, réunis à l'Assemblée mondiale de la santé. Cette assemblée, composée des délégués représentant les États membres, a pour fonctions principales d'approuver le budget programme de l'OMS pour l'exercice biennal suivant et de statuer sur les grandes orientations politiques de l'Organisation. Cette assemblée vote à la majorité des deux tiers des conventions internationales sur la santé.

Les règlements sont votés par l'Assemblée mondiale de la santé à la majorité simple et ils entreront en vigueur pour tous les États Membres sauf si ceux-ci refusent ou émettent des réserves dans les délais prescrits pour la notification.

Le Conseil exécutif est l'organe chargé d'administrer l'OMS. Ses 34 membres sont élus intuitu personae pour trois ans par l'Assemblée et le Conseil se réunit au moins deux fois par an. Ses principales fonctions sont d'appliquer les décisions et les directives de l'Assemblée mondiale de la santé et de lui indiquer des orientations.

Le Secrétariat est dirigé par le directeur général, nommé par les États membres pour une période de cinq ans, sur proposition du Conseil exécutif. Le personnel du Secrétariat de l'OMS se compose de professionnels de la santé, d'autres spécialistes ou experts et d'un personnel administratif travaillant au Siège à Genève, dans les six bureaux régionaux et dans les pays.


En 2005, le total de ses effectifs étaient 3 996 agents dont 1 549 administrateurs. Le Budget biennal de l’OMS était de 3,3 milliards de dollars pour les deux années 2006-2007

Les bureaux régionaux

Les zones régionales de l'OMS
Ils ont pour but de tenir compte des problèmes sanitaires propres à certaines régions du monde.

New Delhi , Asie du Sud-Est

Le Caire , Méditerranée orientale, le Bureau régional a été transféré en 2000 d'Alexandrie au Caire en Égypte

Manille , Pacifique occidental

Washington , Amériques - Organisation panaméricaine de la Santé , OPS, ou PAHO , Pan American Health Organisation

Brazzaville , Afrique

Copenhague , Europe

Actions de l’OMS

Voici les grands domaines d’activité de l’OMS, avec quelques exemples /

Harmonisation, codification ,  classification de toutes les maladies. Pour cela, l’OMS réalise la Classification internationale des maladies , CIM ou en anglais , ICD et maintient à jour une liste modèle des médicaments essentiels que les systèmes de santé de tous les pays devraient rendre disponibles à un prix abordable pour la population générale.

Mesures sanitaires , prendre des mesures pour arrêter une épidémie et mesures sanitaires en cas de voyages internationaux , comme la vaccination. L’OMS a déclaré en 1980 que la variole avait été éradiquée, après plus de 2 décennies d'efforts dans la lutte contre cette maladie , c'est la première maladie de l’histoire a avoir été éradiquée par un effort humain.

L’OMS est proche du succès dans le développement de vaccins contre le paludisme et la bilharziose, et a pour but d’éradiquer la poliomyélite dans les prochaines années.

Assistance aux PMA , Pays les moins avancés , vaccination contre les grandes maladies infectieuses, approvisionnement en eau potable, élimination des déchets, protection maternelle et éradication de certaines maladies.

Recherche /

le Centre international de recherche sur le cancer , CIRC, à Lyon en France, le Centre pour le développement de la santé , WKC à Kobe au Japon qui a été établi en 1995

Un programme global de lutte contre le sida, impliqué de diverses manières , accès aux soins, recherche, surveillance épidémiologique,  le HIV-AIDS Programme

Garantir l'accès à des médicaments de bonne qualité, sécurité, efficacité, grâce au programme de Préqualification de médicaments.

L'OMS préqualifie les médicaments de laboratoires demandeurs, pour que les institutions telles que l'UNICEF ou la PAHO puissent acheter ces médicaments en toute sécurité lors d'appels d'offres internationaux, en particularité pour des pays en développement qui ne peuvent assurer l'évaluation de ces médicaments par leurs propres moyens.

En plus de son travail d’éradication des maladies, l’OMS effectue diverses campagnes liées à la santé , par exemple, pour l’augmentation de la consommation de fruits et légumes dans le monde, et pour diminuer l’usage du tabac.

L’OMS conduit des recherches sur, par exemple, le fait de savoir si les champs électromagnétiques émanant des téléphones portables ont une influence négative sur la santé.
L'OMS compte un de ses membres dans le Conseil d'administration du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, ou Fonds mondial.

Financement

L'OMS est financée par des contributions des états membres et d'autres donneurs. Ces dernières années, le travail de l'OMS a impliqué plus de collaborations; il y a actuellement environ 80 partenariats avec des ONG et l'industrie pharmaceutique aussi bien qu'avec des fondations telles que la Bill and Melinda Gates Foundation et la Rockfeller Foundation.

 Maintenant, les contributions à l'OMS provenant des gouvernements nationaux et régionaux, des fondations et ONG, d'autres organisations de l'ONU, et du secteur privé, excède celui des contributions évaluées , dûs, provenant des 193 états membres.

Critiques

Le docteur Michel Fernex , ancien médecin de l’OMS dénonce l'accord entre l'OMS et l'Agence internationale de l'énergie atomique , AIEA, entré en vigueur le 28 mai 1959 par la résolution WHA12.40.

 Cet accord, selon lui, minimise les risques de la radioactivité pour la santé publique. Pour la catastrophe de Tchernobyl, l'OMS avance le chiffre de 56 morts directs, alors que d'autres évaluations, dont celle du gouvernement ukrainien, vont de 50 000 à 150 000 morts

En particulier, les actes de la conférence de 1995 à Genève et le rapport de la conférence de Kiev 2001 sur les conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl n'ont pas été publiés, ce qui est tout à fait inhabituel.Le Dr. Hiroshi Nakajima, directeur général de l'OMS de 1988 à 1998, a notamment déclaré à la télévision suisse que ces documents avaient été censurés à cause de l'accord avec l'AIEA

Plusieurs manifestations ont eu lieu devant le siège de l'OMS pour demander la révision de l'accord avec l'AIEA. Depuis le 26 avril 2007, une présence permanente à durée indéterminée devant les bâtiments de l'OMS à Genève a commencé

Informations supplémentaires