Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

CUBA , le régime cubain veut obtenir l'appui de la population pour la nouvelle Constitution.

Un test pour le gouvernement du président cubain Miguel Díaz-Canel alors que son allié vénézuélien est plongé dans la tourmente le régime de la Havane soumet ce dimanche à référendum la nouvelle Constitution du pays l'objectif  Obtenir un véritable plébiscite pour le socialisme.

Dans la ligne de mire de Washington comme l'est aussi Nicolás Maduro le président n'a cessé ces derniers jours de lier ce vote à la grave crise politique qui secoue Caracas.

 Cuba se lève pour le oui à la Constitution et confirme son soutien à la Révolution bolivarienne et au président Nicolás Maduro  a-t-il clamé sur un réseau 

Plus de huit millions de Cubains sont attendus dans les bureaux de vote qui ouvrent de 7 heures à 18 heures et les premiers résultats seront connus lundi après-midi.

Comme la Constitution de 1976 qu'il doit remplacer le texte insiste sur le caractère irrévocable  du socialisme en vigueur à Cuba depuis la révolution de 1959 et devenu l'ennemi juré de Donald Trump sur le continent américain

Ce dernier a assuré que les jours du communisme étaient comptés au Venezuela mais aussi au Nicaragua et à Cuba  et promis que les États-Unis ne seraient jamais un pays socialiste..

Mais à moins de 200 kilomètres des côtes américaines la nouvelle Constitution cubaine ne transige pas sur le caractère unique du Parti communiste et réaffirme que l'être humain n'atteint sa pleine dignité que dans le socialisme et le communisme.

La réforme visait d'abord à adapter le texte fondamental à l'ouverture économique de l'île qui permet depuis 2008 à des particuliers de lancer leur activité privée  ils sont aujourd'hui 591 000 13 % de la force de travail.

La nouvelle Constitution reconnaît donc le marché la propriété privée et les investissements étrangers comme nécessaires dans une économie au ralenti,.

Mais le débat politique semble presque éclipser cs considérations  inquiet de la tempête qui menace Maduro Cuba a décidé de brandir sa réforme constitutionnelle comme un étendard du socialisme en défense de son allié le Venezuela n'est pas seul.

Ne touchez pas au Venezuela assure le président Díaz-Canel pour qui voter oui à la Constitution est un vote pour le socialisme pour la patrie et la révolution mais aussi une réponse aux menaces de sanctions de Trump contre La Havane.

Pour le politologue Carlos Alzugaray l'agressivité du président américain a été une bonne propagande pour le oui il y a beaucoup de gens en le voyant parler qui vont voter oui pour défendre l'indépendance face à la menace américaine.

Depuis des semaines le gouvernement cubain ne ménage d'ailleurs pas ses efforts dans sa campagne pour le oui omniprésente sur les réseaux sociaux à la télévision et sur les bus et commerces de l'île.

L'opposition qui appelle généralement à s'abstenir ou voter nul plaide cette fois pour un grand non.

 Il est évident que ce non retentissant va au-delà du non à la Constitution c'est un non au régime qui cherche à se maintenir au pouvoir assure à la presse le dissident José Daniel Ferrer.

Le bulletin de vote offrira le choix entre deux cases oui ou non à cette question  ratifiez-vous la nouvelle Constitution de la République Deux options  une qui favorise le régime et l'autre qui représente l'unique opportunité du peuple depuis des années de lui dire non tranche l'opposant.

Critiqué par l'Église catholique pour son idéologie unique centrée sur le socialisme le texte a été rejeté par une partie des Cubains sur Internet plus facilement accessible depuis le déploiement en décembre de la 3G.

Mais si le slogan YoVotoNo est partagé sur les réseaux sociaux, difficile de le voir ailleurs  il est absent de l'espace public et même censuré sur les SMS comme a pu le vérifier la presse.

En 1976 la Constitution avait été validée à 97,7 % par référendum cette année Carlos Alzugaray mise plutôt sur 70 à 80 % La société a changé et ce changement va se refléter dans le vote. 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy