MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Un symbôle pour l'Afrique

 

En ce début d’année 2010, un vent nouveau semble se répandre sur la Continent, un vent parti du Sénégal qui rapidement aura valeur de teste pour la capacité des africains à se rassembler autour d’un symbole pour bâtir un autre destin.

Au Sénégal en effet sous la présidence de Monsieur Abdoulaye Wade, le pays s’apprête à inaugurer le monument de la Renaissance Africaine, et c’est le branle-bas de combat sur la réalisation de cet ouvrage qui divise la société sénégalaise, avec les pour et les contre, avançant chaque camp des arguments à la hauteur de leur position.

Quand à Léonce, il est difficile pour lui d’avoir un jugement d’opposition malgré les sollicitations de la diaspora sénégalaise, d’autant plus que sur proposition du Président Wade, il est l’invité du Gouvernement sénégalais à la tête de la délégation lyonnaise au titre de laquelle il a choisi les membres qui seront présents à Dakar en cette journée historique du 2 Avril 2010 sur les hauteurs de la Ville.

Comme lui rappelait un ami africain, il avait fait forte impression sur ce Chef d’Etat à l’occasion d’une audience à Paris en Aout 2007 qui lui a permis de développer ses arguments sur la situation générale de l’Afrique, son potentiel, et ses perspectives d’avenir dans le cadre d’une Union des Etats.

Le Président connaît sa doctrine exposée dans le document intitulé le « Temps de l’Action » et toute la stratégie pour gagner tournant autour de la création d’un Haut comité du Monde Nègre rassemblant toutes les mouvances africaines caribéennes et américaines.

Monsieur Wade est partisan de ce montage, il s’y impliquera personnellement, tout en reconnaissant que ce ne sera pas une partie, et il remet à Léonce 2 tomes de son dernier ouvrage dédicacé.

En ce jour du 2 Avril ,au milieu de ces invités venus de toutes parts, quand retentît l’hymne de Renaissance africaine sur les paroles du Président Wade, Léonce fut traversé par une extraordinaire émotion, et fut le seul à se tenir debout durant la prestation d'une fantastique chorale entonnant l’hymne dans sa version anglaise française et arabe classique.

Oui ce monument de la Renaissance africaine est un symbole fort pour le destin et l’avenir de l’Afrique.

 

Le temps de l'Otanisme

Informations supplémentaires