MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

Un sens de l'Histoire

 

 1995 - infatigable, Lebrun voit déjà poindre en ligne de mire, et avec intérêt, l'année 1998, qui marquera le 150ème anniversaire de l'Abolition de l'Esclavage, à la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion.

A cette occasion, le Monde Nègre aura rendez-vous avec son Histoire, et pour la circonstance Lebrun propose la création d'une organisation qui sera dénommée /

Le RELAIS DE GOREE

Il rédige les statuts, en assure la présidence, et dirige la commission des affaires diplomatiques.

Lebrun pense que le moment est venu de proposer à la Communauté Noire, de nouvelles perspectives en terme d'organisation et de réflexion pour l'avenir.

Dans le cadre de sa commission, il propose la mise en place d'un Haut Comité du Monde Nègre qui réunirait les communautés de l'Afrique la Caraïbe, l'Amérique, et rédige un projet de statut, qui est adopté.

Aux termes de ce projet, pour tenir compte de la réalité politique et la situation de chaque pays, Léonce réunit dans un groupe intitulé /

Pays membres de droit

Tous les Etats indépendants de l'Afrique et de la Caraïbe

Puis un second groupe concernant notamment les nations du Maghreb, sous le vocable

Etats et Royaume associés

Enfin, tous les autres pays indépendants ou pas, ayant des minorités noires sont regroupés dans

Les Collectivités invitées

Il est bien évidemment que tous ces pays n'auront pas les mêmes prérogatives au sein du Haut Comité du Monde Nègre

Mais les personnes appelées à exercer leur talent au sein de cette institution, notamment dans les différentes commissions, mettront tout en œuvre pour que le Monde Nègre sorte vainqueur quels que soient les aléas du combat.

Pour ce projet Lebrun, a reçu le soutien du Président Mandela.

Dossier établi par le CIRPAN* en décembre 1992

Et mis à jour par le secrétariat du relais de Gorée en décembre 1997

*Comité Inter-régional pour la Préparation des Assises Nationales

Les retombées post 1998 

Informations supplémentaires