MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

Un éminent homme poltique, disparu, pour qui j’avais beaucoup d’estime, tout en ne partageant pas certaines de ses options, déclarait, je cite…

 «  la France ne peut pas accuellir toute la misère du Monde » 

Expression  très controversée, dans laquelle je retiens  une part d'incohérene et d'arrogance, parce qu'à mon humble avis, la France n'est pas et

ne sera jamais en pôle position en matière d’humanisme, n’en déplaîsent à ces nombreux nationalistes indo- européens «  butés frustrés » nés  impérialo- colonialo-fascistes....

 

...qu'en même temps dans cette Monarchie républicaine, il faut s'attendre à toutes les dérives sociétales.

 

Et à mon tour de proclamer qu’un citoyen de cette même Nation, quoiqu’ « étranger toléré » comme aurait spécifié  l’illustre  et regretté  Aimée Aimé, avec son «  entièrement  à part » ne peut accepter toutes les élucubrations, sarcasmes et propos délirants de politiciens, fussent-ils déclarés « grands de ce Monde » car au royame des aveugles les borgnes sont  « Rois »

 

Et voici que nous sommes en Février 2018 aux jeux olympiques d’hiver, une manifestation sportive mondiale confiée à la  Corée du sud, qui entrevoit un rapprochement éventuel  avec les frères ennemis du Nord, en état de guerre virtuel depuis 1950, invités à ce rendez vous  de la neige du froid et de la glisse.

 

Mais voilà, la Maison Blanche (USA) soutien belliciste du Sud, fulmine, menace de boycott et ine fine brandit des sanctions contre cette petite Nation ( CDN) qui refuse avec éclat d’obtempérer à ce diktat de cesser la poursuite de ses travaux d’acquisition  de l’arme nucléaire…

 

…des menaces et propos soutenus subrepticement par certains membres de l’Alliance Atlantique.

 

Un outil destiné à se protéger contre ces prédateurs impérialo- colonialistes occidentaux… au même itre que l’Iran…

 

Mais en vertu de quel droit universel ,une Nation, peut interdire à une autre Nation, de posséder une arme de haute technologie, avec de forte probabilité qu’elle ne sera jamais utilisée en cas de conflit généralisé…

 

A travers ces péripéties en temps de paix qui forcément conduisent à  la «  guerre froide », retour vers la case départ d’avant  1990, on peut avancer sans risque de se tromper, que les Occidentaux jouent avec feu… cette arrogance les caractérisant, qui va en s’amplifiant.

 

Car comme dit le dicton martiniquais… gwen ven piti kout baton… « grande gueule mais résultat nul », face à la puissance de feu des forces russes et chinoises, et la qualité de leurs  hommes au combat -au sol- les armées de l’OTAN ( USA et Europe) seraient écrasées en un temps record, plongeant leurs peuples dans le plus grand désarroi comme en 1940…

 

A bon entendeur …

Les retombées post-1998

 

En ce froid de Janvier 1996 disparaît l’un des hommes politiques les plus remarquables de ce pays, en la personne du Président François MITTERRAND 

En lui rendant un hommage appuyé sur les ondes de la Radio de Sun FM, par une chronique qui fera date dans les esprits, intitulée…Au revoir Monsieur MITTERRAND, Léonce était fondamentalement persuadé que l’homme vouloir voir évoluer les territoires dits outre mer vers plus de responsabilité politique, si le Conseil constitutionnel n’avait pas censuré la loi instituant une assemblée unique en lieu et place des conseils généraux et régionaux…

Mais les populations concernées étaient elles prêtes à l’époque ( 1982 )pour une telle avancée politique...

La parenthèse 1998 étant à peine bouclée que déjà Lebrun se projette à l’horizon 2004 qui marquera le 200ème anniversaire de la création de la République de Haïti,

 Première nation qui aura vu les esclaves haïtiens, arracher leur indépendance les armes à la main, un crime de lèse majesté qui ne leur sera jamais pardonné par les Occidentaux.

Avant de poursuivre, il convient de revenir sur les évènements qui ont marqué le 150 ème anniversaire de la fin de l’Esclavage sur les territoires dits outre mer à savoir la Martinique,la Guadeloupe, la Guyane et la Réunion

A propos Léonce n’a jamais cessé de marteler que le décret du 27 Avril 1848 mis en avant avec constance par la puissance coloniale, relevait de la mystification voir même de l’escroquerie intellectuelle.

Car l’Histoire étant écrite par le maître colonisateur, il n’a jamais été fait état notamment pour la Martinique que c’est grâce à la révolte des esclaves Nègres qu’il a été mis fin à l’exploitation de l’Homme par l’homme…

Et les descendants de ces Nègres là, feront l’Histoire un certain Samedi 23 Mai 1998

Sur le parcours de la Liberté, de Bastille à Nation  Paris France, Léonce était présent avec ces milliers de caribéens d’africains et d’autochtones indo  européens décidés à faire tomber cette chape de plomb mise en place depuis des lustres sur leur Histoire.

 Une histoire faite de larme de sang et d’humiliation.

A noter que les grands médias nationaux n’ont consenti aucun intérêt pour cet évènement qui par la suite aura marqué un tournant dans les esprits, les caribéens en particulier se seront appropriés de leur passé.

Car dès 2001 étaient reconnus  la Traite Négrière et l’Esclavage transatlantique comme crime contre l’Humanité oui mais le texte de base  adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale le 17 Janvier et devenu définitif le 10 Mai 2001 avait été vidé de son contenu initial.

Et surtout ne désignait pas  la  ou les Nations coupables à l’époque des faits incriminés.

Par la suite les controverses se multiplièrent sur les concepts  de responsabilité et d’indemnisation, et l’un des points forts de cette loi à savoir l’inscription de la Traite Négrière, ou commerce triangulaire et l'Esclavage Transatlantique dans les manuels scolaires n’est pas devenue effective à ce jour,

Ce n’est que par une décision du pouvoir exécutif en date du 31 Janvier 2006  que désormais le 10 Mai de chaque année sera  consacré au souvenir douloureux de quatre siècles de l’Histoire de notre Humanité...

Et voici que les élections municipales se tiendront en Avril 2002 prochain avec des candidats qui sont à la pêche aux voies, tous les artifices étant utilisés pour seduire l’élécteur....

C’est ainsi que le candidat pour Lyon du parti dit de gauche s’est invité au repas annuel de la communauté afro caraïbéenne tenu à Bron (commune de la banlieu) pour développer son opération d’enfumage, à coup de promesses qui ne seront jamais tenues...

Léonce qui est présent à ces festivités observe le candidat  se rappelant que l’interessé ne voulant pas d’étranger et de Nègre siégeant au Conseil municipal  de la Mairie centrale de Lyon, vient quémander les suffrage de cette mouvance, pense que l’incohérence et l’indécence n’ont pas de frontière

Dès son arrivée au Conseil municipal en qualité de maire, il s'empressera de liquider toutes les mesures tendant à organsiser la vie associative de nos diasporas, mises en place par son prédécesseur...

...Ne retenant pas les propositions dynamiques avancées par Lebrun pour une éventuelle réorganisaition de cette dispora, incluant une participation de la communauté africaine de l'agglomération, suivant une sollicitation de M. l'Adjoint aux finances de la Ville...

 

HAITI 2004, un rendez vous manqué

Informations supplémentaires