MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

Un éminent homme poltique, disparu, pour qui j’avais beaucoup d’estime, tout en ne partageant pas certaines de ses options, déclarait, je cite…

 «  la France ne peut pas accuellir toute la misère du Monde » 

Expression  très controversée, dans laquelle je retiens  une part d'incohérene et d'arrogance, parce qu'à mon humble avis, la France n'est pas et

ne sera jamais en pôle position en matière d’humanisme, n’en déplaîsent à ces nombreux nationalistes indo- européens «  butés frustrés » nés  impérialo- colonialo-fascistes....

 

...qu'en même temps dans cette Monarchie républicaine, il faut s'attendre à toutes les dérives sociétales.

 

Et à mon tour de proclamer qu’un citoyen de cette même Nation, quoiqu’ « étranger toléré » comme aurait spécifié  l’illustre  et regretté  Aimée Aimé, avec son «  entièrement  à part » ne peut accepter toutes les élucubrations, sarcasmes et propos délirants de politiciens, fussent-ils déclarés « grands de ce Monde » car au royame des aveugles les borgnes sont  « Rois »

 

Et voici que nous sommes en Février 2018 aux jeux olympiques d’hiver, une manifestation sportive mondiale confiée à la  Corée du sud, qui entrevoit un rapprochement éventuel  avec les frères ennemis du Nord, en état de guerre virtuel depuis 1950, invités à ce rendez vous  de la neige du froid et de la glisse.

 

Mais voilà, la Maison Blanche (USA) soutien belliciste du Sud, fulmine, menace de boycott et ine fine brandit des sanctions contre cette petite Nation ( CDN) qui refuse avec éclat d’obtempérer à ce diktat de cesser la poursuite de ses travaux d’acquisition  de l’arme nucléaire…

 

…des menaces et propos soutenus subrepticement par certains membres de l’Alliance Atlantique.

 

Un outil destiné à se protéger contre ces prédateurs impérialo- colonialistes occidentaux… au même itre que l’Iran…

 

Mais en vertu de quel droit universel ,une Nation, peut interdire à une autre Nation, de posséder une arme de haute technologie, avec de forte probabilité qu’elle ne sera jamais utilisée en cas de conflit généralisé…

 

A travers ces péripéties en temps de paix qui forcément conduisent à  la «  guerre froide », retour vers la case départ d’avant  1990, on peut avancer sans risque de se tromper, que les Occidentaux jouent avec feu… cette arrogance les caractérisant, qui va en s’amplifiant.

 

Car comme dit le dicton martiniquais… gwen ven piti kout baton… « grande gueule mais résultat nul », face à la puissance de feu des forces russes et chinoises, et la qualité de leurs  hommes au combat -au sol- les armées de l’OTAN ( USA et Europe) seraient écrasées en un temps record, plongeant leurs peuples dans le plus grand désarroi comme en 1940…

 

A bon entendeur …

Léonce Lebrun

 

Qui est Léonce Lebrun alias Vac, cet homme, un militant, qui en 1993, conçut les premières assises des Associations de l'Emigration caribo-guyanaise, et qui a décidé de pousser au succès, sa race, Nègre, et sa communauté, caraïbéenne, qu'il désigne par le concept de Monde Nègre.

Car, insiste Lebrun, la Dignité et l'Honneur, se construisent par la connaissance et la force, générées autour d'une organisation forte qu'elle soit associative ou étatique.

Enfance et adolescence

Originaire de la Caraïbe, né à la Martinique  dans une période difficile s'il en était, cet enfant subit un lourd handicap dès le départ dans la vie avec la perte de ses  proches parents.

Très tôt orphelin en effet, il est repêché pour la suite des événements, grâce au dévouement sans faille d'une grand-mère, et d'une marraine, deux monstres d'éducation, se plaît-il à répéter souvent, personnes disparues depuis, et à qui l'homme voue une affection éternelle.

1956 - Coup de tonnerre dans le ciel caribéen, Aimé Césaire, député, maire de Fort de France, crée l'événement en démissionnant, avec fracas, du parti communiste français, suite logique de la présence des chars russes dans les rues de Budapest... Dans la foulée, l'écrivain fonde le parti progressiste martiniquais , PPM.

Le jeune Léonce ne comprend pas grand chose de ce tohu- bohu, mais il est présent à la Savane et écoute un discours, dans lequel, Aimé Césaire ne fait aucune concession, la crédibilité du peuple est en jeu, et c'est là l'important.

La Caraïbe est appelée à se prononcer sur la 13éme constitution française qui définira les Institutions de sa 5ème République. Bien que n'ayant pas l'âge pour voter,  Lebrun participe très jeune, avec un cercle d'amis, à la campagne pour l'abstention.

La Guinée de Sékou Touré dit NON et accède ipso-facto à l'indépendance.

Le vote carïbéen n'a certes aucune importance, mais l'abstention massive enregistrée en ce dimanche 27 septembre 1958 n'a pas laissé les observateurs indifférents , l'assimilation en tant que stratégie politique est un échec dans nos régions , dés lors, se posera toujours l'alternative du droit des peuples de disposer d'eux mêmes-...

Venu en France par obligation pour étudier l'agronomie, Léonce rencontre les étudiants africains et c'est la découverte de l'Afrique, berceau de ses ancêtres, son histoire, ses racines.

L'assassinat de Patrice Lumumba, leader congolais, , l'avait  bouleversé, en signe de solidarité avec ses frères africains, il quittera l'établissement d'enseignement pour s'inscrire en faculté de droit, une discipline qui lui permettra de conforter ses convictions.

Adieu à la carrière d'ingénieur agricole, mais bonjour la dignité retrouvée.

"Toute personne, quel que soit sa race, son sexe, ses croyances, est porteuse de valeurs universelles"...  Léonce Lebrun  AFCAM Octobre 2010 

 

La vocation de l'action

Informations supplémentaires