Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Le temps des illusions

 

2010, après les chaudes journées politico-sociétales de la Guyane, la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion de Janvier à Mars on eut cru à une évolution des peuples concernés vers plus de responsabilité par rapport au statut assimilationniste découlant de la loi 19 Mars 1946, élevant les quatre territoires cités au rang de départements outre- mer ayant les mêmes droits et soumis aux obligations légales que les homologues en terre européenne.

Mais c’étaient de vœux pieux, car les mouvements de colère, déclenchés sous couvert de carburant trop cher ont mis en évidence toutes les incohérences du Système.

Toutefois pour Léonce très en pointe à Lyon sur les prises de position et autres soutiens aux grévistes caribéens, il ne fallait pas compter sur une situation insurrectionnelle, conduisant à une remise en cause du régime départemental, c’était pour lui un mouvement du ventre au regard duquel on, ne devrait s’attendre à aucun chambardement politique.

De fait Paris ne devait pas se tromper dans ses analyses, et après avoir lancé ce zombi des Etats généraux de l’Outre mer, il propose une astucieuse manipulation constitutionnelle des articles 73 et 74 du texte fondamental, conduisant par voie de référendum à une modication politique du statut assimilationniste

D’emblée et personne n’est étonnée, les Exécutifs des collectivités territoriales de la Réunion et la Guadeloupe n’ont pas voulu adhérer à ce processus, et donc seules les populations de la Guyane et la Martinique, ont été appelées, le 10 Janvier 2010 à se prononcer sur le texte de source gouvernementale, soldé par un rejet massif

Et ce n’est pas le oui par voie de référendum la même année sur la question d’assemblée unique (suppression du Conseil Général et du Conseil Régional) déjà rejetée en Décembre 2003, qui modifiera la pensée de Léonce sur les perspectives d’une évolution de ces populations de la Caraïbe, vers ce concept universel du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Il constate un retard considérable de plusieurs générations  sur la réflexion politique

Un symbole pour l'Afrique

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy