MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

Le temps de la réflexion

 

De 1984 à 1987 - Ce battant n'étant pas resté inerte , son action s'est déplacée sur un autre terrain , une expérience dans le domaine socio - économique;

Le temps de la réflexion

 En effet, de passage à la Guadeloupe, Léonce parcoure la partie ouest de l’Ile, désignée par la Cote sous le Vent caractérisée par un sous développement économique au regard de l’ensemble de territoire .

En arrivant sur la Commune de Pointe Noire, son attention se porte sur le lieudit   Baillargent  disposant d’un petit port de pêche, permettant aux professionnels du secteur de prendre la mer le matin .

Il pense qu’il y a lieu de participer au développement économique de la Guadeloupe par l’amélioration de l’outil de pêche maritime, qui profiterait par son expansion à l’ensemble du pays, et donc dès son retour à Paris il soumet un projet aux différentes institutions publiques qui est bien accueilli .

Les choses vont très vite par l’adoption d’un plan d’agrandissement et d’aménagement du port de Baillargent.

Un plan de financement est établi et adopté par différents partenaires financiers avec le soutien de l’Etat et les collectivités territoriales.

Sur sa lancée Léonce creée un société,dans laquelle il détient la minorité de bloquage, seule structure adaptée pour mener à bien ses objectifs, composé de cinq associés et prenant le nom de la BAILLARGENTAISE

Mais voilà des considérations extra professionnelles sont venues entravées la bonne marches des affaires, qui n’ ont pas permis à Léonce Lebrun de poursuivre cette expérience d’entreprise de pêche maritime, semi- industrielle au grand regret des élus de Pointe Noire…

1987 - Lyon, troisième ville de France, n'a plus de structure associative, le R.T.C. ayant disparu depuis longtemps.

Avec la perspective prochaine du 140éme anniversaire de l'abolition de l'Esclavage en Caraïbe, Lebrun, avec quelques anciens caraïbéens, tente de constituer un axe d'organisation pour accompagner l'événement.

 Mais, il y renonce, en raison même d'un manque significatif de moyens juridiques et logistiques.

1988 - Année du 140éme anniversaire précité, mais aussi du massacre d'Houvéa Canaky 4 mai, qu'il faut rapprocher des assassinats de Pointe à Pitre en 1967 , à méditer.

Dans ce contexte Léonce ne demande pas la médaille du travail qu'il juge désuète, et dont l'acceptation même de l'idée lui paraît contraire au respect dû à la mémoire de ses ancêtres martyrs, l'homme n'assistera pas aux festivités professionnelles...

...Au titre dequelles chaque récipendiaire a droit aux félicitations de la Direction de l'Organisme, diverses récompenses et des sommes d'argent versées par les représentions du personnel...

1989 - Bien que les accords de Matignon, approuvés par le vote référendaire d'octobre 1988, lui aient donné très partiellement satisfaction...

...L'homme décline l'exercice d'une fonction officielle par honnêteté intellectuelle au regadr du Pouvoir...

  ...Ses affinités au titre des aspirations politques de la communauté Kanaque, et les graves conflits d'intérêt avec la mouvance indo européennne...

 Car pour lui, -le droit des peuples de disposer d'eux-mêmes- n'a jamais été une clause de style.

1990 - A une époque, où les anciens pensent avoir tout donné ou déjà donné, alors même que les jeunes n'ont rien à donner...

...Malgré les réserves de ses proches, qui, à tort ou à raison, lui font observer qu'il ne disposera plus du soutien des personnes loyales et dévouées d'antan...

...L'homme, sollicité, fonde à dessein l'Association Amitié Solidarité Caraïbe Guyane . A.S.C.G...

...Car il n'a pas le temps de juger,  agit étant un contemporain de l'Histoire, mais non un objet de l'histoire des contemporains...

...Léonce doit trouver des solutions aux situations difficiles que rencontrent ses compatriotes, alors en...

1991 - L'homme lance l'idée d'Assises Nationales des Associations d'outre-mer en France, et rédige Une évocation de l'Histoire.

Un formidable pari fondé sur le fait dit-on que notre émigration représente au moins un million d'âmes dans ce pays...

...Qu'il se trouvera, au moins mille personnes soit , 0,001%°, pour assumer les hautes responsabilités associatives, dans un monde à l'avenir de plus en plus incertain...

...Pour gagner ce qu'il est convenu de désigner par la bataille de /

L'identité culturelle et la Solidarité

Nous ne pouvons cultiver aucune forme de solidarité collective, si nous n'intégrons pas à titre individuel, et intellectuellement, notre négritude...

...Répète inlassablement Léonce qui a bâti son parcours autour de trois axes incontournables, sans souci de carrière, ou de plaire /

 -Le souvenir de ses ancêtres, les esclaves Nègres d'hier,

 -La dignité de sa Race, le Nègre,

 -Le respect de son peuple... Caraïbéen.

Et maintenant... il faut gagner…

...Car, par delà les questions idéologiques , philosophiques ou politiques qui doivent demeurer à leur juste place, il s'agit de savoir si la communauté émigrée est capable de saisir cette opportunité unique et historique pour assumer....

...Si oui, les assises des 10, 11 et 12 Juin 1993 constitueront un grand succès pour notre avenir...

...Dans le cas contraire, on aura raté et pour longtemps, une occasion de ne pas vivre à titre collectif, une émigration Idiote.

 

L'aventure afro-caribéenne

Informations supplémentaires