MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

L'aventure afro-caraïbéenne

 

1994 - Une nouvelle ère s'ouvre dans les relations entre les communautés africaines et caribéennes de l'agglomération de Lyon, avec l'attribution et l'ouverture d'une fréquence de radio, SUN FM...101.5

Désormais les frères de race associés à la gestion de cet instrument vont apprendre à se connaître et s'apprécier pour combler le vide affectif et l'océan d'incompréhension créé par des siècles de traite, d'esclavage, et de colonialisme.

Lebrun est enthousiaste et tombe dans l'aventure avec un grand intérêt.

Dans le domaine politique notamment, sa contribution s'avère déterminante, ses chroniques hebdomadaires ébranlent les consciences et plongent les uns et les autres dans de nouvelles zones de réflexion, alors que certains se trouvent gênés, dérangés, dans leurs certitudes.

En novembre de la même année Lebrun est invité à Chasselay , France pour participer aux cérémonies du souvenir des africains tombés sous les balles des troupes allemandes, lors des dures journées de combat de Juin 1940.

Ces disparus ensevelis dans un lieu, désigné -Tata Sénégalais, sont morts di-t-on pour la France, et sa liberté.

Etrange, pour des hommes qui venus de différentes régions de l'Afrique, avaient été enrôlés de force...

Etrange, pour des hommes évoluant à l'époque, sous le joug du Colonialisme, se seraient empressés de sauvegarder la liberté des autres, au péril de leur propre vie...

En réalité, martèle Léonce, ces hommes sont morts pour une cause qui n'était pas la leur...

 

Un sens de l'Histoire

Informations supplémentaires