MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Vers d'autres lendemains...

 

Il m' a semblé que tous les  concepts, contiennent des valeurs universelles, qu'il appartient à chaque peuple de s'en accommoder, en fonction de son Histoire,  ses traditions…

Dès lors, aucune race, aucune nation, de peut s'en prévaloir un monopole, sous peine d'en exclure les autres...

En effet dans un message, j’avais  évoqué, les chiffres de l'ONU. qui prévoyaient pour l'Afrique à l'horizon 2050, 2 milliards de population…

 Un sentiment d'affolement a dû s'installer dans certaines chancelleries, une Afrique de 2 milliard d'âmes, impensable, et surtout inacceptable, des miséreux, des crève-la- faim, à prendre en charge par les ONG, les quêtes publiques, des immigrés en puissance…

Des mesures d'urgence s'imposent, et tout d'abord, anéantir toute prétention d'union et de fédération d'états africains, maintenir les foyers de tension, en leur fournissant des armes démodées à des prix exorbitants...

Au demeurant on pourra leur laisser quelques virus à effet immédiat, et foudroyant, dont l'antidote n'existe pas, et pour finir ce travail d'extermination massive, à défaut de traite et d'esclavage, on utilisera le napalm, ce sera la solution finale du 21è siècle, figurant dans les archives…

Imagination... erreur, car l'observation de la géopolitique durant ces 50 dernières années fera perdre leurs illusions à certains, quant à l'existence d'un grand soir pour le partage...

Oui mais voilà, ce scénario catastrophe, cette politique apocalyptique, est vouée à l'échec, grâce à l'émergence de nouvelles générations d'africaines, et d'africains…

Qui auront compris qu'aucune bataille n'est perdue d'avance, si elle n'est pas livrée...

Alors dure sera la chute, pour ceux qui auront défié les lois de notre Humanité...

Car il est écrit en quelque part que les premiers, seront les derniers, la roue tourne pour chaque nation , chaque peuple, à chacun  son pain blanc d'une époque non éternelle, sachant que suivant cet excellent proverbe martiniquais "chaque cochon a son Samedi"… à méditer…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires