MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Les retombées du communautarisme

 

Le communautarisme un sujet sensible disaient certains, alors que d’autres avançaient le caractère risqué de cette problématique…

Et bien  m’en a pris d’enfoncer le tabou avec fermeté et sans langue de bois, ce qui a mis en évidence à l’occasion des échanges, que l’immense majorité des internautes, et l’opinion publique en général...

 

...N’accordent aucun crédit à ce concept qui relève disent-ils d’un fantasme politico - démagogique pour pointer du doigt  négativement certaines minorités ethniques vivant sur le territoire.

Fait significatif, cette analyse est avancée en grande partie par nos hôtes indo européens, qui rappellent à juste titre que les communautés africaines présentes dans ce pays, ont de mauvais rapports entre elles...

 

...Conséquence du morcellement du Continent par les européens depuis 1885, d’où la multiplication des associations dans une même ville, aussi improductives les unes que les autres, en terme de culture et d’avancée de progrès pour l’Afrique… dont je cite /

…Ces gens là comme vous dites, feraient  mieux de s’organiser solidairement pour peser…au lieu de compter sur la manne humiliante de la diversité et la discrimination  dite positive… je hurle de colère quand j’entends ces mots…

Et d’ajouter… Qu’en -t à vous ceux  de la Caraïbe (Martinique Guadeloupe) vous n’avez pas les meilleurs rapports inter îles, et vos échanges avec vos frères africains sont plus que mauvais, conséquence de la période colonialiste…

...De plus les uns les autres, vous êtes peu ou pas politisés, alors tous les ingrédients et autres discours sécuritaires sont réunis pour vous enfoncer dans la division et la dispersion…en vérité, regrouper et organiser si possible, vous ne représentez aucun danger, sauf pour les politiciens…

Ce que je traduis par la vieille politique de la Rome antique…diviser pour mieux régner

Mais tout cela n’a qu’un temps et  les discours négatifs finissent toujours par rattraper leurs auteurs.

Après l a bataille de Yorktown (Octobre 1781) qui sonnait le glas de la présence coloniale britannique en terre américaine, le Marquis de La Fayette tint à Cornwallis, le vaincu, ces propos..

 … Général ce n’est pas l’effectif pléthorique d’une armée qui conduit à la victoire, mais la force de conviction des hommes d’en face moins nombreux, certes, qui remporte la Guerre…

J’ai toujours apprécié ce monologue, et vous communautés afro caribéennes, faites en votre maxime, approfondissez sa dimension universelle, je suis convaincu que la victoire sera au bout, grâce à votre volontarisme.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires