Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

San José

 

San José est la capitale et la plus grande ville du Costa Rica Elle est également la capitale de la province de San José.
Fondée en 1738, la ville devient capitale du Costa Rica en 1823 à la place de Cartago.

La population de la municipalité de San José -canton de San José- était estimée à 352 366 habitants au 30 juin 2008. Selon les nations unies, l'agglomération urbaine de San José concentrait 1 284 000 habitants en 2007 soit environ 29% de la population totale du Costa Rica.

Géographie

La ville est située au centre du pays, sur le plateau de la Vallée Centrale. Elle est distante de 130 kilomètres de Puerto Limón sur la côte caribéenne et de 115 kilomètres de Puntarenas sur la côte pacifique.

Histoire

Devise et héraldique

La devise de San José, qui figure sur son blason, est Ad melioram, signifiant littéralement Au mieux, ou Vers le progrès.
Le blason est composé d'un écu avec une étoile d'argent sur champ d'azur, évoquant les premières armoiries du Costa Rica, et une bordure rouge afin que l'écu comporte les trois couleurs nationales

Des ornements extérieurs figurent sous l'écu, deux branches de caféier en fruit entrelacées rappelant que San José fut le berceau de cette culture. En haut, une devise d'or où figure Ad melioram en lettres d'azur, indiquant l'esprit progressiste de la ville.

XVIIIe siècle

La première implantation permanente à l'emplacement de San José a lieu en 1737 sous le nom de La Boca del Monte de Curridabá.

XIXe siècle

San José devient la capitale du Costa Rica en 1823. En effet, Cartago, qui est jusqu'alors la capitale, a apporté son soutien à une adhésion à l'Empire mexicain prôné par le général Iturbide et c'est donc logiquement qu'elle est destituée de son statut après la victoire des indépendantistes en 1823, au côté desquels s'est rangée San José.

Administration

Le maire actuel de la ville est Maureen Clarke -PLN- qui a succédé à Johnny Araya Monge -PLN- maire de 1991 à 2008. En effet, après que celui-ci eut manifesté son intention de de présenter aux élections présidentielles de 2010, c'est sa suppléante qui a pris sa place pour qu'il puisse préparer sa campagne.

Démographie

Population du canton de San José aux derniers recensements /

Selon l'INEC, la population du canton de San José au 30 juin 2008 est estimée à 352 366 habitants.

Culture et patrimoine

Musées

Musée de l'Or , il constitue certainement l'un des plus beaux joyaux de l'Amérique latine avec ceux de Bogota en Colombie et de Lima au Pérou.

Musée de Jade , il constitue la plus grande collection de jade précolombienne du continent américain.

Musée National ,  on y trouve notamment une salle consacrée à la civilisation costaricienne qui raconte l'histoire du pays et une salle qui rend hommage au Prix Nobel de la Paix reçu par le Président Oscar Arias Sanchez en 1987. Le musée contient aussi de nombreuses pièces d'art sacré et des objets précolombiens Il est la mémoire du pays.

Édifices civils

La Esmeralda à San José est le lieu où les hommes viennent chercher les trios ou les mariachis pour donner la sérénade à leur femme ou fiancée. À partir de 23 heures il est possible d'y profiter de la musique jouée par les trios qui attendent les clients.

Le Théâtre national est probablement l'édifice dont les Costariciens sont le plus fiers. Dans cette salle de spectacle, la plus grande du pays, ont lieu les plus importants événements de la nation.

Inauguré en 1897, le théâtre national fut construit parce que, sept ans plus tôt, une célèbre cantatrice dût renoncer à donner une représentation faute d'un lieu approprié. Il fut entièrement restauré après le tremblement de terre de 1992.

Édifices religieux

Cathédrale - Catedrál Metropolitana-

Église de la Grâce -Iglesia La Merced-

Église de la Solitude -Iglesia La Soledad-

Divers

Parmi les quartiers de San José, Barrio Amon et Barrio Otoya sont parmi les plus anciens. Le parc zoologique Simon Bolivar, dans le Barrio Otoya, contient de magnifiques arbres centenaires.

Le Mercado Central et le Mercado Borbon proposent fruits et légumes, objets en cuir en bois.

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy