MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Le Président Obama et la Syrie
 

Le Président Barack Hussein Obama a sauvé la Paix en 2013…

Dans une vraie démocratie, il n’y a pas de « domaine réservé » qui est l’apanage de la Monarchie républicaine ou « République absolue » pourune Nation, un peuple qui accepte une telle dérive de gouvernement, peut être considéré comme faible...

... Mais un « domaine contrôlé » et c’est bien le cas aux Etats Unis d’Amérique, avec un Congrès (surtout majoritaire) extrêmement à cheval sur ses prérogatives, notamment en matière de diplomatie et de défense…

Et depuis une vingtaine d’années j’observe que les Occidentaux avec l’OTAN leur bras armé, ont adopté un mode opératoire que je désigne par une « quadratique » infiltration, manipulation, confusion, Révolution, dans l’ordre ou le désordre, qui a été appliqué suivant leurs intérêts d'Etat et le territoire visé …

.. En Yougoslavie, l’Afghanistan, l’Irack, la Côte d’Ivoire, la Libye, la Syrie, le Mali, la Centrafrique, le Sahel, avec sur le sol africain, le motif avancé de lutte contre le « terrorisme », alibi irrecevable, mais un besoin de domination post coloniale et d'aventure impérialiste… OUI…

S’agissant de la Libye pour laquelle, la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine se sont abstenues au Conseil de Sécurité, c’était une erreur politique majeure, par contre sur le dossier syrien elles ont opposé un véto implacable, qu’au regard de sa stricte, application nous avons relevé de la rodomontade venant de certains membres influents de l’Alliance Atlantique.

Et si l' Administration américaine n’avait pas fait preuve de vigilance sur ce dossier, « un va en guerre irresponsable « nous serions acculés les uns et les autres à nous cacher dans les caves., car les divisions russes et chinoises, avec armes conventionnelles, n’auraient fait aucun quartier en Europe et aux Etats Unis, ils n’ont pas le culte des frappes aériennes, et conduisent le combat au sol à merveille…

Alors, dire, écrire et annoncer à tout va que le Présidant Obama est responsable de la dégradation syrienne, relève d’un crétinisme de haut niveau, d’une incroyable incompétence en matière des règles de la géopolitique, doublée d’une extraordinaire mauvaise foi ,vis-à-vis du locataire actuel de la Maison Blanche , touchant médias et politiciens de tous bords, un NEGRE qui s’en va avec une côte de popularité de 56%...

https://www.youtube.com/watch?v=qFhB8IGHbVw

Léonce Lebrun   

Informations supplémentaires