MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Et maintenant,

 

Dans un système dit démocratique, où les dirigeants du pays escomptent sur les effets d’une manifestation sportive à dimension mondiale, pour détourner l’attention de leurs concitoyens, consécutive à ces multiples dérapages notamment politi-financiers, nous touchons là, tous les ingrédients de la république bananière… inutile donc de donner des leçons à la planète.

Quoiqu’il en soit, nous ne sommes pas concernés, dés lors que nos priorités se dégagent de ces subtilités politiques occidento occidentales.

Car maintenant que le soufflet des commémorations de tous ordres est tombé, s’ouvre à nous une nouvelle période de prise en compte, une nouvelle ère, au titre de laquelle l’intelligence, le savoir faire, la détermination des nègres que nous sommes( lire dans Chronique, archives chroniques, un long combat …Réhabilitation), seront mesurés à la loupe cette république qui prétend nous avoir donné pour les uns, une abolition, suivie d’une assimiltation, pour les autres, des indépendances arrosées de toutes les sauces de la dépendance, permettant à certains bons esprits de faire l’éloge de l’intégration.( lire dans Croisade, points de vue croisade… Intégration…)

Nous serions les uns et les autres bien stupides de nous faire des illusions, car actuellement dans un grand parti politique est procédé à la désignation des candiadats qui seront investis pour les élections législatives de l’an prochain, et pour lesquelles des sièges en situation éligible, seront réservés à des intéressés issus de minorités visibles, que cache ce charabia sociétal…

A la fin de cette campagne de désignation, nous ferons le point

Mais d’ores et déjà , nous pouvons affirmer, que nous devrons être maître de notre destin, en Afrique en Europe en Caraïbe, avoir nos propres organisations, politiques notamment pour peser collectivement sur la marche des choses, et ne plus dépendre du bon vouloir des autres…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires