MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Une stratégie de l'écrevisse

 

 

Comme suite aux nombreux retours dithyrambiques même  en langue créole que je maîtrise parfaitement, ça ne s’oublie jamais, tombés dans ma boite, consécutifs à l’Editorial 28 MAI 1802, le message d’un internaute européen enseignant à Toulouse, avait  particulièrement  retenu mon  attention.

L’honorable correspondant qui a saisi le sens de mon concept… La stratégie  de l’écrevisse, a avancé en substance…

«  Cher monsieur Lebrun, je suis votre combat depuis fort longtemps sur le web vous êtes brillant, cultivé, d’une rare audace, pas mal pour un –étranger- (vous avez compris l’allusion) ce que vous faites sur internet est fantastique, des cas de figure retentissant, de la profondeur, vous ne faites pas comme on dit, dans la dentelle…

...Oui mais vous n’aurez pas de résultat dans l’immédiat car vous avez au moins deux générations d’avance par rapport à vos compatriotes, qu’ils soient africains ou de la Caraïbe comme vous dites… »…

 Bref peu encourageant…

 En première analyse, je fus surpris et dubitatif par le contenu de cette note laconique… du lard ou du cochon, car en politique on escompte toujours sur un résultat tout au moins à moyen terme ; mais après réflexion je compris que l’internaute avait vu juste au regard de nos problématiques spécifiques.

Dans ces conditions,  il est préférable de viser le long terme, un temps nécessaire pour assimiler et agir en conséquence.

Alors me voilà donc versé au rang de pionnier de la cause du Monde Nègre, une perspective qui ne m’enchante guère, en ma qualité de militant de terrain, mais ai-je  le choix  en raison des circonstances de faits , pensant  tout de même que ce que l’on fait dans la vie résonne pour l’Eternité…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires