MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Et voilà que l’autre jour, une voisine me dit….

 …Mon bon Monsieur, je ne supporte plus ce monde pourri, et j’ai décidé de fermer télévision, radio, qui nous déversent en continue, mensonges et malfaisances

quant à la presse écrite, ces journalistes corrompus ne font que nous servir l’enfumage de ces politiciens en mal de pouvoir

Après mure réflexion, je me dis que cette personne avance une part de vérité, quoique je ne pourrais pas cesser de m’informer, sachant qu’il faut savoir lire entre les lignes, écouter sans entendre pour forger mon propre jugement, ma propre opinion comme on dit …

 

Et que nous sert l’actualité…

 

…tien tien,un nouvel stratagème pour les migrants en mal de régularisation sur le territoire, voire même de  naturalisationapprendre dans leur pays d’origine, à escalader les murs, pour sauver des situations désespérées, alors là leur sort serait ipso facto résolu, avec des médias aux anges,  une récupération  politique de circonstance  et une manipulation bien construite en direction des gogos qui croient  aux bienfaits de cet eldorado imaginaire

 

E nous ne sommes pas au bout de nos surprises, car voilà que le Premier ministre de l’Etat hébreu en voyage en Europe, exhorte les dirigeants du Continent à durcir leurs positions vis-à-vis de l’IRAN…

 

Mais que diable redoute cette nation , déjà bénéficiant d’une protection internationale exorbitante, disposant de l’arme atomique, grâce au concours actif  de l’Occident, elle sème la mort sans vergogne sur les Palestiniens de la Bande de Gaza en Palestine colonisée en échappant à toutes condamnations , grâce à ce  véto américain au Conseil de sécurité de l’ONU…

 

 Ces Américains, toujours eux, qui vont tenter  à Singapour d’obtenir de la Corée du Nord l’arrêt du développement de son arsenal nucléaire

 

...qui ne doit rien céder, face à ce chantage inqualifiable...

 

…qu’en cas de renoncement ce pays connaîtrait la même destruction massive que la LIBYE..

 

...par le jeu sordide des provocations que les Occidentaux ont le secret...

 

...infiltrations par des forces très spéciales commandos manipulations des masses fragiles population de Bengazi (Libye) , troubles  intérieures ,guerre civile provoquée, et intervention extérieure...pour sauver la Démocratie, avec l'OTAN  à le manoeuvre militaire.

 

Sauf que face à cette agression inconsidérée, Russes et Chinois ne resteraient pas leurs mains dans les poches

 

… et  notre Planète aurait gagné son armageddon

 

Quand je vous dis qu’une frange entière de notre Humanité marche sur la tête… 

Le Tata sénégalais à Chasselay

 

En Afrique Occidentale Tata, signifie, enceinte de terre sacrée, où l’on inhume les guerriers morts au combat.

 Ici au Tata de Chasselay reposent les corps de 188 Tirailleurs Sénégalais, tombés au cours des premiers combats de Juin 1940 dans notre région. Ce cimetière est devenu national après la libération.

 Il est de forme rectangulaire entouré de murs de 2,80 m surmontés à chaque angle et au-dessus de l’entrée d’une pyramide quadrangulaire empennée de pieux.

 Le portail monumental à claire-voie porte les huit insignes fétichistes africains. Toute la maçonnerie et les pierres tombales sont peintes en rouge. L’ensemble architectural est d’inspiration Soudanaise

 La réalisation de cet ouvrage unique en France est due à Monsieur Marchiani qui en 1940 était Secrétaire Général de l’Office Départemental des Mutilés de guerre et Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Homme de cœur, énergique, anciens combattants de la guerre de 14/18.

 Dès qu’il eut connaissance des événements des 19 et 20 Juin. Monsieur Marchiani pris la décision de rassembler les corps des soldats morts au cours des combats de Chasselay et des environs, dispersés dans la nature, provisoirement inhumés dans des cimetières communaux pour certains, mais bien souvent dans de simples fosses en pleine campagne.

Après un recensement dans toutes les communes concernées, il achètera un terrain correspondant aux besoins à proximité du lieu où ont été fusillés par l’ennemi 50 Tirailleurs Sénégalais, appelé , vide- sac.

Il faut noter que les Pouvoirs Publics de l’époque restèrent indifférents sinon hostiles à ce projet. Par contre, il fut soutenu par le Général Doyen ancien commandant de l’Armée des Alpes ainsi que par le Général Frere et Monsieur Calendou Diouf Député du Sénégal.

 Patiemment, obstinément, Monsieur Marchiani poursuit son œuvre, payant de sa personne et souvent de ses deniers il poursuivit son but, faire de ce cimetière un Haut-Lieu de pèlerinage où Européens et Afro caribéens allaient pouvoir se recueillir.

 Petit à petit, le Tata Sénégalais grâce à des aides diverses , subventions, souscriptions, dons, pris forme. Un apport symbolique de terre d’Afrique vint compléter cette réalisation.

 L’inauguration eut lieu en pleine guerre, le 8 novembre 1942, date tragique, puisque le lendemain la France allait être occupée et cette fois, dans sa totalité.

Juin 1940

Informations supplémentaires