MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Dans aucun pays du Monde il n’y a un tel vocabulaire de marginalisation des minorités, qu’elles soient politiques ou sociétales, en vertu des diktats de la "Démocratie" qui impose la loi d'une majorité, certes légale, mais non légitime, d’un point de vue morale, car elle peut être idiote, obtenue sous le coût d’un enfumage  bien rodé, destiné aux naïfs d’un Système à bout de souffle…

... Et vous avez : communautarisme, diversité, populisme, islamisme radical,  radicalisation et le dernier né, terrorisme, dont le Pouvoir exploite politiquement les conséquences, avec le concours de médias affidés, tout  en  niant délibérément les causes, par exemple la destruction de l’Etat libyen….

Le Christianisme et l'Esclavage

 

L'Eglise de la Réforme et la traite négrière

On a parfois comparé le catholicisme et le protestantisme face à la traite, et surtout face à l'esclavage moderne, c'est-à-dire dans leur comportement dans les pays où l'un et l'autre étaient affrontés à une population d'esclaves nègres ou indiens.

Mais on n'a pas souvent analysé les conséquences sur la traite négrière de tout le mouvement de la Réforme qui secoua l'Occident chrétien et provoqua de réelles mutations en Europe.

On peut être surpris qu'au moment même où l'Église tentait de se réformer sur le plan religieux et que le monde occidental cherchait à faire prévaloir de nouvelles vertus ou une nouvelle esthétique, ils aient semblé ignorer tous droits à l'égard de ceux qui n'étaient pas européens.

Les antagonismes féroces qui se traduisirent en Europe par des guerres de religion et toutes sortes d'ostracismes, se manifestèrent également à propos de la traite négrière.

Ici, pour l'Église catholique, la protection inavouée de monopoles se mêla au souci de protection de la  vraie religion  contre les risques de contamination par l'hérésie.

 

 

Sommaire

 

 L'Eglise de la Réforme

 L'autorité pontificale

 Evangélistion ou colonisation

Informations supplémentaires