MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest

La CEDEAO a été établie par le traité de Lagos  signé le 28 Mai 1975 par quinze pays de l’Afrique de l’Ouest , Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo. 

 Le Cap-Vert a rejoint la Communauté en 1976 mais la Mauritanie a décidé de la quitter en 2000.

Son objectif principal est de  promouvoir la coopération et l’intégration dans la perspective d'une Union économique de l'Afrique de l'Ouest en vue d'élever le niveau de vie de ses peuples, de maintenir et d'accroître la stabilité économique, de renforcer les relations entre les Etats Membres et de contribuer au progrès et au développement du continent africain 

Si les objectifs initiaux étaient essentiellement économiques, la Communauté a par la suite pris en charge les questions politiques.  Ainsi, en 1990, il a été mis sur pied une force de maintien de la paix -L'ECOMOG- suite aux différents conflits survenus dans la région.

La CEDEAO est composée de 8 institutions principales /

--la Conférence des Chefs d'États et du gouvernement,

--le Conseil des ministres,

--le Parlement de la Communauté,

--le Conseil économique et social,

--la Cour de justice de la Communauté,

--la Commission,

--la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO,

--l'Organisation Ouest-Africaine de la santé.

 Parmi ces institutions, la Commission constitue la principale entité chargée de la mise en œuvre des politiques et mesures adoptées par la Conférence des Chefs d’Etats et le Conseil des Ministres.

Elle a été instituée en 2006 en remplacement du Secrétariat.

Elle est composée de neuf commissaires issus à tour de rôle des pays membres.

Le Siège de la CEDEAO est à Abuja, au Nigeria.

De nombreux programmes sont en cours de conception  pour renforcer l’intégration de cette zone qui représente un marché de 295 millions de consommateurs.

Informations supplémentaires