MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

L'Iran et les autres... l'Iran et nous

 

 

Dans les années 1830, grâce au combat héroïque de quelques 190 insurgés, le Texas, province du Mexique à l’époque…

 

 …Acquit de haute lutte une indépendance, avant son rattachement à l’Etat fédéral américain…

…Plus de 170 ans après, l’Iran une nation de 67 millions d’habitants environ, se trouve dans la même situation catastrophique que le Texas d’antan…

 

…Obligée d’opposer une résistance farouche contre toutes les puissances,  en particulier certains pays de l’Occident…

 

… Qui veulent lui interdire d’exploiter toutes les potentialités scientifiques notamment l’enrichissement de l’uranium…

 

… Et la détention d’un armement nucléaire pour assurer la protection de ses nationaux…



…Relevons dans cet imbroglio militaro- diplomatique que dans les années 1960…

 

… L’un des opposants actuels au programme iranien l'avait développé pour sa propre stratégie, sous le vocable de -dissuasion nucléaire, en se dégageant des contraintes du traité de défense de l’Atlantique Nord, l’OTAN…



…On est donc légitimement amené à se poser cette question, pourquoi ce qui était concevable hier pour un pays occidental…

 

… N’est pas acceptable au regard d' une nation asiatique...



…Car tout observateur objectif et de bonne foi, aura relevé que depuis 1945, aucun pays n’a pris le risque de l’utilisation d’une arme nucléaire…

 

… Pour quel que conflit armé, sachant par définition que le vent radio actif n’a pas de frontière.



…Alors la possession d’un arsenal nucléaire n’a qu’un objectif…

 

… Imposer aux autres sa vision du Monde, une prétention qui nous paraît tout à fait inacceptable…



…Alors demain l’Humanité ne pourra que se réjouir de la résistance de l’Iran…

 

…Et nous peuples du Monde Nègre , nous devrions retirer à travers ce fantastique exemple de courage …

 

Une raison de ne pas désespérer en l’avenir, en ne laissant pas aux autres le soin de gérer notre destin collectif…

 

… Lire dans Dossier, le Temps de l’action, -Au service d’une puissance respectée-

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires