MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Outre -mer

Sans l'Outre-mer, la France est un pays de seconde zone Sur caribcreole1.com, on trouvait dimanche une analyse lumineuse sur la relation que la France impose aux DOM-TOM (12 territoires soit 560 173 kilomètres carrés, soit autant que le territoire français proprement dit) et notamment une réflexion sur le thème : pourquoi la France ne veut pas quitter « l'outre-mer » 

Car loin d’être une généreuse donatrice, la France est grâce à eux une puissance planétaire et son territoire, toutes colonies confondues, atteint 1 111 000 kilomètres carrés, et s « étend sous toutes les latitudes et sur trois océans.

Ces territoires présentent un intérêt scientifique, militaire et stratégique.

Kourou en est une illustration parfaite : 1500 personnes y travaillent, sa situation très proche de l'équateur facilite le lancement des fusées de la firme européenne Ariane Espace qui assure la mise sur orbite de la moitié du marché mondial des satellites de télécommunication et d'observation. Kourou est également exploité à des fins militaires par la France systèmes d'observation et d'information. Mais la location de la Guyane pour l’installation de lanceurs de satellites Russes par exemple ne rapporte pas un euro aux Guyanais. Chacun sait aussi que ces régions sont en outre des lieux de cantonnement de forces militaires.

Mais l’intérêt économique de la France est également essentiel. Grâce à ces 11 millions de kilomètres carrés de ZEE (Zone Economique Exclusive ), la France est la deuxième puissance maritime mondiale, après les Etats-Unis et à égalité avec le Royaume-Uni.

Le caractère planétaire de la puissance française repose sur ses anciennes colonies.

Sans ces territoires, la France serait une puissance de seconde zone dans le monde actuel.

Informations supplémentaires