MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

Outre -mer

Sans l'Outre-mer, la France est un pays de seconde zone Sur caribcreole1.com, on trouvait dimanche une analyse lumineuse sur la relation que la France impose aux DOM-TOM (12 territoires soit 560 173 kilomètres carrés, soit autant que le territoire français proprement dit) et notamment une réflexion sur le thème : pourquoi la France ne veut pas quitter « l'outre-mer » 

Car loin d’être une généreuse donatrice, la France est grâce à eux une puissance planétaire et son territoire, toutes colonies confondues, atteint 1 111 000 kilomètres carrés, et s « étend sous toutes les latitudes et sur trois océans.

Ces territoires présentent un intérêt scientifique, militaire et stratégique.

Kourou en est une illustration parfaite : 1500 personnes y travaillent, sa situation très proche de l'équateur facilite le lancement des fusées de la firme européenne Ariane Espace qui assure la mise sur orbite de la moitié du marché mondial des satellites de télécommunication et d'observation. Kourou est également exploité à des fins militaires par la France systèmes d'observation et d'information. Mais la location de la Guyane pour l’installation de lanceurs de satellites Russes par exemple ne rapporte pas un euro aux Guyanais. Chacun sait aussi que ces régions sont en outre des lieux de cantonnement de forces militaires.

Mais l’intérêt économique de la France est également essentiel. Grâce à ces 11 millions de kilomètres carrés de ZEE (Zone Economique Exclusive ), la France est la deuxième puissance maritime mondiale, après les Etats-Unis et à égalité avec le Royaume-Uni.

Le caractère planétaire de la puissance française repose sur ses anciennes colonies.

Sans ces territoires, la France serait une puissance de seconde zone dans le monde actuel.

Informations supplémentaires