Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le" privilège blanc".

 

Comme je l’ai rappelé précédemment, la France  est championne toutes catégories du vocabulaire conduisant à des tensions touchant les minorités ethniques résidant dans ce pays

 

Il y a eu d’abord le Communautarisme, dont on attend toujours  les explications approfondies des Pouvoirs publiques portant   sur les communautés visées, et la dangérosité de se rassembler pour défendre leurs intérêts en application des règles définies par la loi du Premier juillet 1901 sur les Associations.

 

Puis a fait son apparition le Séparatisme faisant l’objet d’une loi débattue au sein des assemblées institutionnelles, qui s’adresse maladroitement au monde musulman...

 

...responsable du déficit de tranquillité, dont le Pouvoir s’arroge le droit de s’immiscer dans la fonctionnement des règles du Coran...

 

...malgré le mécontentement des fidèles de cette Religion, contrairement à la séparation de l’Etat et des Eglises dans un strict respect de la laïcité.

 

Oui mais le « nouveau monde » s’autorise un comportement anticonstitutionnel sous prétexte de « liberté d’expression » et de défense des fondamentaux de la République.

 

Mais de qui se moque t-on pour installer l’idée qu’à peine 5 à 10% d’une population est capable de renverser un régime par la force ou la voie des urnes.

 

Avant des poursuivre nous touchons le cœur du débat avec un régime bourgeois et monarchique menacé de perdre ses privilèges par quel que groupe organisé, maghrébin, africain ou afro descendant

 

Et nous voilà plongés dans un univers inconnu avec la consécration officielle du concept « privilège blanc »...

 

...rejoignant l’expression américaine de « suprématie de la race blanche » un exercice périlleux dans sa formulation...

 

...mais non dénoncé par aucun homme politique de quel que bord.

 

Alors l’Exécutif peut brandir la menace d’une violence ascendante dans la population de la France de nos jours...

 

...mais ça ne peut être que des déclarations électoralistes, car il a tout fait pour mettre la pression sur les minorités par son concept anxiogène de « privilège blanc » ...

 

...qui en tout état de cause est adressé au bénéfice de la population indo- européenne majoritaire dans ce pays.

 

Car avec le temps passe « les chiens de font pas des chats » et pour comprendre le jeu du groupe français désigné « Génération identitaire » et son fondement, revisitons l’Histoire... 

 

...nous sommes en 1791à Haïti (ex Saint Domingue) colonie française dans la Caraïbe...

 

 

...la colère des esclaves monte en puissance, la panique est installée dans le camp des colons français...

 

...la Convention met un terme à l’Esclavage en 1794  ce qui pousse tous ces possesseurs d’esclaves (Saint Domingue, Guadeloupe, Martinique) à un exode massif en direction des Etas Unis d'Amérique

 

Ils s’installent dans le sud de ce pays et seront  les fervents  soutiens, partisans engagés à côté des Confédérés...

 

...en conflit avec le Gouvernement fédéral, farouchement opposés contre l’abolition de l’Esclavage touchant les Africains.

 

Mais avec la fin de la guerre civile en 1865 et l’écrasement des confédérés par les troupes de L’Union fédérale...

 

...ces sudistes n’ont pas abandonné leur conviction de suprématie blanche ...

 

...en créant un clan dénommé KU KLUX KLAN, féroce et hyper raciste.

 

Et ramenons ce débat en France nous observons que le groupe dénommé » Génération identitaire » est ni plus ni moins que...

 

... les mutants du KU KLUX KLAN avec la même conception raciale vis-à-vis des étrangers non indo européens.

 

Ils ne sont pas nombreux certes,  mais bien organisés,très agressifs et appelés à se développer....

 

...avec l’apport de cette doctrine gouvernementale qu’est « le privilège blanc »

 

Dans ce cas, le communautarisme a un long avenir dans ce pays...

 

...car avec ces hommes dont la stratégie de l’écrevisse  conseillée par Grand -mère ...

 

...doit être remplacée par la charge du rhinocéros avec intelligence mais  sans faiblesse.

 

https://www.youtube.com/watch?v=c13q2wYZr_0

L' Appel des femmes africaines

 

 

 

NOUS DEMANDONS à

 

TOUTES LES ORGANISATIONS DE FEMMES ET DE LA JEUNESSE AFRICAINES

 

TOUTES LES FEMMES ET LES ORGANISATIONS DE JEUNESSE DES ÉGLISES

 

TOUTES LES FEMMES ET LES JEUNES DES ORGANISATIONS D'ÉTUDIANTS

 

CHAQUE FEMME AFRICAINE ET LES JEUNES QUI VEULENT APPORTER UNE CONTRIBUTION SÉRIEUSE À L'UNIFICATION DES FEMMES AFRICAINES ET LES AFRICAINS

 

LES FEMMES D'AFRIQUE ET LA CONFÉRENCE DE LA JEUNESSE

 

CONSTRUCTION DE LA FEMME AFRICAINE ET MOUVEMENTS DE JEUNESSE ET FORMATION SISTERHOOD INTERNATIONAL

 

Samedi 9 mars 2013 10 AM – 5 PM

HÉBERGEMENT ORGANISATION MOZAMBICAINE ORGANISATION FÉMININE

CENTRE DE CONFÉRENCE OMM

MAPUTO, MOZAMBIQUE

GRATUIT

 

Thème : L'UNIFICATION de l'Afrique dans le cadre de l'émancipation et le LEADERSHIP des femmes

FEMMES AFRICAINES ET DES MOUVEMENTS DE JEUNESSE, SONT NÉCESSAIRES POUR INFORMER, MOBILISER ET ORGANISER LE PLUS GRAND NOMBRE DE FEMMES AFRICAINES ET DE JEUNES QUE POSSIBLE

 

Panneau portent

 

La nécessité de l'organisation pour l'Unification de l'Importance du Leadership des femmes dans l'Unification de l'Afrique Afrique * le rôle des jeunes dans l'Unification de l'Afrique solidarité avec les femmes et les jeunes du monde et l'unité * masculin du monde pour l'émancipation de la femme * la relation entre l'Unification de l'Afrique et de l'autonomie

 

Participation ou toute autre information, veuillez communiquer avec :

Organisme de charité de la femme africaine

23074 Oakland, CA 94623-0074 USA Tél : 415 789-7360

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Cette conférence est gratuite, alors que le coût de la Conférence elle-même ne sera pas la raison de tout le monde ne fréquentent ne pas. ** Nous parrainer pas de transport ou hébergement.

 S'il vous plaît porter blanc comme symbole d'unité et de solidarité

 

Pourquoi cette conférence

 

Nous sommes en train de construire de puissants femmes africaines et des mouvements de jeunesse dans le monde entier qui reliera toutes les femmes africaines et les jeunes, à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Afrique.

 

Il s'agit d'une partie très importante du mouvement de l'indépendance africaine. Un mouvement de femmes africaines et de la jeunesse est nécessaire pour informer, mobiliser et organiser le plus grand nombre de femmes africaines et de jeunes que possible.

 

Notre vision inclut collectivement résoudre nos problèmes pour obtenir la bonne garde d'enfants, logement, cuisines collectives, transport, soins de santé, nettoyer l'eau potable pour tous et emploi/compétences.

 

Nous devons construire une infrastructure solide en Afrique et nous devons bien organisés à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Afrique. Afin de pouvoir les femmes africaines et des mouvements de jeunesse vous devez étudier deux livres, lutte des classes en Afrique par Kwame Nkrumah et les femmes dans la société de Sékou Touré.

 

L'étude doit être avec un groupe de personnes

Organisme de charité de la femme africaine est fière d'annoncer que nous sommes l'organisation de la femme africaine et de la Conférence de la jeunesse à Maputo, au Mozambique, le samedi 9 mars 2013 10:00 – 17:00.

 

Il s'agit de la 26e Conférence que nous avons organisé puisque nous avons commencé à avoir des conférences l'an 2000 ; treize des conférences ont été aux États-Unis et il s'agit de la treizième Conférence en Afrique ; Sénégal, Guinée, Ghana, Mali, Gambie et au Rwanda.

 

Le thème de cette conférence est « La Unification d'Afrique grâce à l'émancipation et Leadership de femmes »

 

Journée de l'indépendance pour le Ghana, le 6 mars 1957 Président Nkrumah a déclaré que l'indépendance du Ghana était dénué de sens que si elle a été reliée à l'unification de l'Afrique.

 

Le président Nkrumah est venu à la conclusion que l'unification de l'Afrique ne sera pas une réalité si organisé du haut vers le bas, il doit être organisé en partant du bas vers le haut.

 

Pour organiser une société africaine du bas vers le haut signifie d'organiser les femmes africaines.

Le président Sékou Touré a dit, « la femme africaine a participé partout en Afrique d'une manière consciente, constante et souvent décisive, dans la lutte anticolonialiste et dans la lutte pour la libération nationale.

 

"Nos organisations de femmes ont un caractère politique qui impose à chaque femme un militantisme consciente et constante, un haut degré de conscience politique, une participation véritable et continue dans tous les domaines d'activités.

 

Lutte des femmes pour la libération doit être considéré dans le cadre de la lutte plus générale contre le capitalisme et jamais comme une lutte isolée dirigés contre des hommes. » "Si nous voulons frapper à la racine du mal, c'est le mode de production qui doit viser.

 

Nous devons tout d'abord nous engageons pour l'édification d'une société dont le mode de production exclut toute exploitation. »

 

Les femmes ont été dans la direction de l'humanité pour 98 % du temps où l'humanité a été sur terre dans un mode de production appelée « communalisme ». Dans le cadre de « communalisme », par exemple, toutes les terres et les moyens de production appartenaient à la communauté.

 

Il était la propriété du peuple. Travail a été la nécessité et l'habitude de tout et il n'y n'avait aucune exploitation.

 

"L'aveuglement idéologique plus grave, il convient de souligner, réside dans la réduction de l'émancipation de la femme uniquement à l'élément femelle ; présentation de l'émancipation de la femme comme un problème particulier pour les femmes est une erreur monumentale".

 

C'est pourquoi nous avons organisé au sein de l'organisation panafricaine des femmes la charité, une organisation appelée « Hommes pour l'émancipation des femmes. » Nous comprenons que l'émancipation des femmes est nécessaire pour l'émancipation des hommes.

 

L'organisation est l'arme des opprimés. Chaque personne doit adhérer à une organisation et la stratégie doit être de l'organisation des organisations. Notre objectif est de devenir organisé de telle sorte que nous pouvons faire en un jour ce qui s'est déjà de 20 ans.

 

La radicalisation de la révolution est l'unification de l'Afrique dans le cadre de l'émancipation et le leadership des femmes.

 

Nous ne pouvons pas être vaincus si les femmes viennent à aimer le travail de l'unification de l'Afrique, comme elle aime sa famille ; et il n'y a rien de plus positif pour sa famille que l'unification de l'Afrique.

 

Les femmes sont les éducateurs primaires pour les garçons et les filles dans la société et la conscience qu'elle gagnera de travailler à l'unification de l'Afrique vont sortir par le biais de l'amour de ses enfants pour l'Afrique, et la détermination de l'HME à utiliser leur éducation pour construire une Afrique forte.

 

En Afrique, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour la libération et l'unification de l'Afrique. Organisation et la confiance est ce qui est maintenant nécessaire.

 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy