MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », «  le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire » marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Les dangers de la Planète

 

Voici revenu le temps de la réflexion, mais aussi des combats idéologiques portant sur les principes et autres concepts, car à l’occasion de cette rentrée, à moins que l’on ait le cerveau dans les socquettes, on doit admettre que notre Planète n’est pas au mieux, que certains terriens marchent sur la tête.

Et voilà en effet qu’en ce mois de Septembre 2012, l’Afrique s’apprête à recevoir sur l’un de ses territoires, une de ces grandes messes désuètes et inutiles, permettant surtout à l’ex –puissance coloniale de conforter son précarré, à l’occasion d’un discours imbécile et hypocrite, mais qui renforce le caractère impérialiste du Système, car l’impérialisme n’est ni de droite, ni de gauche, mais se nourrit en l’espèce de la naïveté des responsables politiques au pouvoir.

Car après avoir discrédité l’ONU sur le dossier ivoirien et manupulé le Conseil de Sécurité sur la réalité du conflit interne libyen, un dirigeant du Monde occidental, invite la communauté dite internationale en état de légitime défense, à investir le sol syrien, sous le prétexte imaginatif, que les responsables de l’exécutif de la Syrie auraient recours à l’utilisation d’armes chimiques pour gagner cette guerre civile… en matière de diplomatie géopolitique on ne fait pas mieux dans la nullité…

Face à une telle déclaration guerrière des questions se posent, simples,… avec quel moyen économique, sur quelle base juridique et surtout suivant quel processus militaire…

Sur ce dernier point la réponse va de soit, depuis l’invention de la poudre à canon, les hommes sont de moins en moins courageux, alors la nouvelle philosophie stratégique de l’Occident avec son bras armé l’OTAN a été le recours aux frappes aériennes, en somme voir sans être, avoir un droit plus ou mois légal de tuer, sans aucune perte dans ses rangs, pas de partage de la souffrance humaine, des dégâts matériels et de la misère des populations qui s’en suit.

Mais attention, le véto sino- russe à juste titre sur l’imbroglio syrien n’est pas une clause de style, pour s’en convaincre je renvoie les belligérants virtuels à l’affaire du Canal de Suez en 1956,  à l’occasion de laquelle, américains et soviétiques ont bien fait comprendre à l’axe franco – britannique de mettre au plus vite un terme à leur prétention sur le dit canal, c’était pourtant à l’époque de la guerre froide, et nous connaissons la suite…

Alors un homme averti ….

Comme je vous l’ai dit en ouverture, certains marchent sur la terre… et le sujet n’est pas clos loin s’en faut…

Et je soumets à votre réflexion le dossier de la dette haïtienne, sur la base d’un transfert ci- dessous

Sans oublier l’affiche d’AFCAM pour Septembre 2012, et bien entendu la lecture de mon dernier éditorial intitulé Une Histoire du Monde Nègre, pour lequel vous clichez sur le lien joint ci-dessous

http://www.afcam.org/index.php? option=com_content&view=article&id=2804%3Aune-histoire-du-monde-noir&catid=1%3Aeditorial&Itemid=23

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires