MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », «  le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire » marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Voici venu le temps

 

A ces honorables internautes qui me reprochent de ne pas tomber activement dans le combat politique local et national, je leur redis que dans la vie on arrête des priorités qui doivent être assumées d’une façon implacable en toute connaissance de cause, mais je les rassure de ne pas vivre sur Mars ( la planète) la preuve…

 

Bal fini, misik dan sac, une expression peut être d’antan, bien de chez nous qui se traduit par…le bal est terminé, les instruments sont rangés, que je ramène en politique … le théâtre des élections municipales est terminé, voici venu le temps de la réflexion et du bilan, un bilan qui sera évoqué ce Vendredi 18/04 à l’ECAC de Lyon.

Car la mécanique politique, d’une parfaite logique n’a pas besoin d’être sorti d’une IEP (institut d’étude politique) de grandes écoles ou autre université pour maîtriser son mode de fonctionnement…

 

La première observation irréfutable est caractérisée par la fin du clivage droite/gauche, les politiciens de toutes mouvances concourent à la conquête du Pouvoir, l’occupation du patrimoine et des lambris dorés de la République, aux frais du contribuable, appuyés en cela par un électorat versatile et incohérent…

 

Chacun se prétend dépositaire de la Vérité..

 

…La Vérité… et nous voici reportés il y a plus de 2000 ans en terre de Palestine, terre de miracle, terre de bonheur, mais aussi terre de souffrance, à l’occasion d’un procès célèbre, où l’homme de Bethléem déclarait que son royaume n’était pas de ce monde , qu’il était venu pour dire la Vérité..

 

…Ponce Pilate, juge et parti, Gouverneur de la Judée, représentant de l’Empire romain en Palestine, lui demanda…Qu’est -ce que la Vérité…il n’y eut jamais de réponse, un silence total face un publique excité, réclamant du sang…

 

En faite , la vérité n’appartient à personne et à ces politiciens, il serait de bonne religion qu’ils cultivent la modestie, et fassent le distinguo entre la légalité et la légitimité, car pour les vainqueurs avec la participation d’un taux aussi faible d’électeurs inscrits, il n’y a pas de quoi pavoiser face à cette parodie de démocratie, alors à quand la prise en compte des bulletins nuls…cauchemar en cuisine électorale , une abstention ramenée à 10%...avec internet et les réseux sociaux, ce serait la fin des enfumages de tous bords...

 

Il y a encore beaucoup de points à soulever en particulier ce serpent de mer qu’est le communautarisme qui n’a pas encore donné de signe politique caractérisé évident…

 

Alors pour la suite de ce débat républicain, AFRICA 50, vous donne rendez-vous à l’Espace Culturel Africain et Caribéen ,au 42 avenue Berthelot Lyon 7è, ce Vendredi 18 Avril 2014 à 18 heures

 

Léonce Lebrun  

Informations supplémentaires