MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste du républicain à l’islamiste radicalisé du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien méprisant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, depuis le début du XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernrmrnts successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789…

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute…

 

Toussaint Louverture
Biographie
Essais sciences humaines et politiques
Traduit de l'américain
Pierre Girard(Traducteur)

novembre2007 /14,5 x 24 / 400 pages
ISBN 978-2-7427-7156-1
prix indicatif : 25,00 €

 

 
Le point de vue des éditeurs

 

Né dans l’esclavage, artisan de la première – et de la seule – révolution d’esclaves de toute l’Histoire, contemporain de la Révolution française puis de Napoléon Ier, Toussaint Louverture, personnalité complexe, fut assurément l’une des plus fascinantes figures de l’Histoire du Nouveau Monde.

Madison Smartt Bell rend justice à ce personnage trop peu connu dans cette magistrale biographie où le talent du romancier s’allie à une érudition sans faille.

En 1791, l’île de Saint-Domingue était la plus riche des colonies de tout l’hémisphère occidental. Elle était, aussi, celle qui était régentée de la manière la plus cruelle : plus d’un tiers des esclaves en provenance d’Afrique trépassaient dans les quelques années qui suivaient leur arrivée.

Treize ans plus tard, les rebelles haïtiens proclamaient leur indépendance vis-à-vis de la France après la première – et la seule – révolution d’esclaves de toute l’Histoire.

 Le succès de ce soulèvement peut en grande partie être attribué à un homme, Toussaint Louverture – dont il est surprenant que le destin soit à ce point encore méconnu.

Dans cette fascinante biographie, Madison Smartt Bell combine à sa passion pour un territoire et un sujet qui ont nourri une partie importante de son œuvre romanesque (cf. sa magistrale trilogie :

Le Soulèvement des âmes, Le Maître des carrefours ; La Pierre du bâtisseur , tous trois parus chez Actes Sud) une profonde connaissance des circonstances historiques qui ont donné naissance à une personnalité telle que celle de Toussaint.

 Ce dernier a été perçu tantôt comme le martyr de la Révolution tantôt comme l’instigateur de l’un des épisodes les plus brutaux et les plus violents de l’Histoire : Smartt Bell bouscule la dichotomie réductrice d’une telle approche en parvenant à brosser en toute lucidité le portrait d’une figure éminemment complexe.


Né dans l’esclavage, Toussaint était lui-même devenu gardien d’esclaves et, à ce titre, il se trouvait associé à la classe des planteurs Blancs. Smartt Bell démontre comment cette position privilégiée lui apporta le crédit suffisant pour se gagner l’attachement des mulâtres comme des Noirs (qui l’avaient baptisé  Papa Toussaint ) tout en semant chez les mêmes les germes de la défiance.

L’une des réussites les plus remarquables du biographe est d’avoir réussi à démontrer la manière dont les mouvements, souvent surprenants, de Toussaint – ainsi du soutien qu’il apporta au roi de France alors même que la Révolution française avait mis à l’ordre du jour l’abolition de l’esclavage, pour ne rien dire de la manière dont il accepta de trahir une révolte d’esclaves prévue à la Jamaïque – peuvent être expliqués par son désir d’aboutir à la libération des Noirs de Saint-Domingue.

Cette magistrale biographie du  Napoléon Noir  – ou encore, comme l’écrit un critique du New York Sun Review :  d’un surhomme nietzschéen pressé  – constitue une véritable révélation quant à l’une des plus fascinantes figures de l’histoire du Nouveau Monde.

 Encore une fois, Madison Smartt Bell offre de la société haïtienne une approche superbe. Sa biographie de Toussaint Louverture allie les magies de la fiction à une érudition sans faille.
 

 

Informations supplémentaires