MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

La grande proximité de la France avec  l’Etat hébreu, est une source permanente de disfonctionnement, oû disparaît la notion de « souveraineté », qu’à l’occasion d’évènements tragiques du 7 Janvier 2015, un dirigeant de Tel Aviv repart avec des dépouilles mortelles de nationalité francaise, suivant  l’accord du Parquet de Paris et donc du Gouverenement,( secret d'Etat ou de défense) sans doute, alors même que l’institut Médico légal ne s’est pas prononcé, après autopsie des corps, sur la nature des projectiles touchés par les vcitimes, ce qui est une anomalie flagrante, par rapport aux règles du Droit

Que suivant une incivilité ou autre, ayant touché un citoyen de confession judaîque, il lui suffit de faire état de cette appartenance pour bénéficier du label de « circonstances aggravantes » une dispossition contraire à l’Egalité des citoyens devant la loi, et va à l’encontre du concept de la laïcité.

En sommes une religion, le Judaïsme transformé en Race… Mais, où est la place du Racisme dans cette chienlit…

Le touriste occidental en Caraïbe

 

En terre caribéenne, j’observe toujours trois catégories de touristes euro- occidentaux/

 

-Le touriste militant cultivant un certain humanisme, n’hésitant pas à vous approcher dans la rue, pour s’enquérir de la cause de cette effervescence à Fort de France, qui prépare en ce Juin 2013, le 100 è anniversaire de la naissance d’Aimé Césaire, homme politique, écrivain et maire de cette ville pendant de longues années.

 

-Le touriste indifférent venu à la Martinique pour jouir du paysage, la mer le soleil et notre qualité de vie. 

 

- Le touriste colonio -impérialiste et paternaliste, proche de la mentalité du béké (euro –esclavagiste) se croyant en terrain conquis avec négrillons à son service, mais qui en ma présence tombe sur un os surpris qu’un Nègre de ce pays le ramène sur terre avec des arguments fracassants, je m’en délecte intérieurement, car cette catégorie de personnes doit être combattue sans merci, ce dont je m’y emploie sans difficulté…

 

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires