MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Fanon a toujours raison.

 

 

Le leader polynésien aura appris à ses dépens, que l'indépendance d'un peuple est une chose trop grave pour se contenter d'être octroyée...

 

...Elle s'arrache dit Fanon, pour ne rien devoir à la puissance coloniale.

Or, en l'espèce, non seulement Oscar Témaru a trahi ses engagements électoraux, en renvoyant la mise à exécution de son programme indépendantiste aux calandres grecques.

 

Il se voit obligé d'aller à Canossa, pour quémander un assouplissement des règles du -jeu démocratique- qui lui est opposé...

 

Le peuple polynésien sortira-t-il grandi de ce sombre imbroglio...-mascarado-politique-...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires