MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

La conquête

 

Un vent de panique traverse l’Occident, en particulier ces nations, anciennes puissances colonialistes et impérialistes, qui observent avec un regard dubitatif ces révoltes par-ci par là ,sous couvert de démocratie, de peuples à la recherche d’un illusoire profit de bien être et de liberté.

 Au titre de ce pseudo cataclysme politique, l’Afrique en tant que Nation pourrait être tentée de prendre le train de la souveraineté pour asseoir définitivement ses ambitions  de

 grande puissance du 21è siècle

 Ce serait donc la fin des pré carrés et de la domination post coloniale qui autorisent certains pays à maintenir sans scrupule une main mise sur la politique, la diplomatie,  la sécurité avec vente d’armes lourdes à crédit, l’économie… etc., avec l’active complicité de dirigeants formés culturellement et mentalement hors du Continent, et dont on peut se demander, sont-ils vraiment des Africains, tout simplement des Nègres conquérants.

 Mais  ce n’est pas si simple si l’on se réfère à la pensée de Césaire Aimé mainte fois réitérée ces derniers temps…

 …Ami, si tu ne sais pas où tu vas, saches d’où tu viens… et j’ajouterai, …n’entreprends pas ce que tu ne dois pas faire…

Effectivement, prenons la situation de la Côte d’Ivoire, qui ne concerne pas seulement les ressortissants de ce  territoire africain, mais tous les Nègres de la Planète ; si ses dirigeants avaient compris ce qu’il ne faut pas faire…

… le président sortant aurait intégré dans son conscient que …les hommes devraient savoir quand ils sont vaincus…

… le vainqueur virtuel, que les élections se gagnent dans les unes, et non par la force des armes de nations étrangères, dont certaines pensent bien en tirer un  profit de ce drame épouvantable. Oui, il aurait dû démissionner, et organiser  un nouveau scrutin qui eût pu voir émerger de nouveaux responsables panafricanistes

Car, et c’est là que réside tout le drame africain, ces hommes ont vécu à l’extérieur du Continent, pétris de connaissances et d’expérience, mais inaptes à une application rationnelle sur le terrain, parce que ce ne sont pas des Africains, mais des négrillons à la solde de l’étranger.

Et pour preuve, quel que soit le vainqueur des urnes en Côte d’Ivoire, la diplomatie du pré carré n’aura pas  disparu, avec en prime la présence de ces expatriés, dont on peut se poser des questions, sur l’utilité de leur maintien en terre africaine, alors que de jeunes africains viennent renforcer la horde des sans papiers en Europe.

En vérité, seul un esprit de conquête, une mentalité de conquérant habitée par tous les Africains, de quelle que situation, pourra faire connaître à l’Afrique un autre destin que celui de la soumission.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires