MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause qu'à postériori j"approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

La conquête

 

Un vent de panique traverse l’Occident, en particulier ces nations, anciennes puissances colonialistes et impérialistes, qui observent avec un regard dubitatif ces révoltes par-ci par là ,sous couvert de démocratie, de peuples à la recherche d’un illusoire profit de bien être et de liberté.

 Au titre de ce pseudo cataclysme politique, l’Afrique en tant que Nation pourrait être tentée de prendre le train de la souveraineté pour asseoir définitivement ses ambitions  de

 grande puissance du 21è siècle

 Ce serait donc la fin des pré carrés et de la domination post coloniale qui autorisent certains pays à maintenir sans scrupule une main mise sur la politique, la diplomatie,  la sécurité avec vente d’armes lourdes à crédit, l’économie… etc., avec l’active complicité de dirigeants formés culturellement et mentalement hors du Continent, et dont on peut se demander, sont-ils vraiment des Africains, tout simplement des Nègres conquérants.

 Mais  ce n’est pas si simple si l’on se réfère à la pensée de Césaire Aimé mainte fois réitérée ces derniers temps…

 …Ami, si tu ne sais pas où tu vas, saches d’où tu viens… et j’ajouterai, …n’entreprends pas ce que tu ne dois pas faire…

Effectivement, prenons la situation de la Côte d’Ivoire, qui ne concerne pas seulement les ressortissants de ce  territoire africain, mais tous les Nègres de la Planète ; si ses dirigeants avaient compris ce qu’il ne faut pas faire…

… le président sortant aurait intégré dans son conscient que …les hommes devraient savoir quand ils sont vaincus…

… le vainqueur virtuel, que les élections se gagnent dans les unes, et non par la force des armes de nations étrangères, dont certaines pensent bien en tirer un  profit de ce drame épouvantable. Oui, il aurait dû démissionner, et organiser  un nouveau scrutin qui eût pu voir émerger de nouveaux responsables panafricanistes

Car, et c’est là que réside tout le drame africain, ces hommes ont vécu à l’extérieur du Continent, pétris de connaissances et d’expérience, mais inaptes à une application rationnelle sur le terrain, parce que ce ne sont pas des Africains, mais des négrillons à la solde de l’étranger.

Et pour preuve, quel que soit le vainqueur des urnes en Côte d’Ivoire, la diplomatie du pré carré n’aura pas  disparu, avec en prime la présence de ces expatriés, dont on peut se poser des questions, sur l’utilité de leur maintien en terre africaine, alors que de jeunes africains viennent renforcer la horde des sans papiers en Europe.

En vérité, seul un esprit de conquête, une mentalité de conquérant habitée par tous les Africains, de quelle que situation, pourra faire connaître à l’Afrique un autre destin que celui de la soumission.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires