MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

Un éminent homme poltique, disparu, pour qui j’avais beaucoup d’estime, tout en ne partageant pas certaines de ses options, déclarait, je cite…

 «  la France ne peut pas accuellir toute la misère du Monde » 

Expression  très controversée, dans laquelle je retiens  une part d'incohérene et d'arrogance, parce qu'à mon humble avis, la France n'est pas et

ne sera jamais en pôle position en matière d’humanisme, n’en déplaîsent à ces nombreux nationalistes indo- européens «  butés frustrés » nés  impérialo- colonialo-fascistes....

 

...qu'en même temps dans cette Monarchie républicaine, il faut s'attendre à toutes les dérives sociétales.

 

Et à mon tour de proclamer qu’un citoyen de cette même Nation, quoiqu’ « étranger toléré » comme aurait spécifié  l’illustre  et regretté  Aimée Aimé, avec son «  entièrement  à part » ne peut accepter toutes les élucubrations, sarcasmes et propos délirants de politiciens, fussent-ils déclarés « grands de ce Monde » car au royame des aveugles les borgnes sont  « Rois »

 

Et voici que nous sommes en Février 2018 aux jeux olympiques d’hiver, une manifestation sportive mondiale confiée à la  Corée du sud, qui entrevoit un rapprochement éventuel  avec les frères ennemis du Nord, en état de guerre virtuel depuis 1950, invités à ce rendez vous  de la neige du froid et de la glisse.

 

Mais voilà, la Maison Blanche (USA) soutien belliciste du Sud, fulmine, menace de boycott et ine fine brandit des sanctions contre cette petite Nation ( CDN) qui refuse avec éclat d’obtempérer à ce diktat de cesser la poursuite de ses travaux d’acquisition  de l’arme nucléaire…

 

…des menaces et propos soutenus subrepticement par certains membres de l’Alliance Atlantique.

 

Un outil destiné à se protéger contre ces prédateurs impérialo- colonialistes occidentaux… au même itre que l’Iran…

 

Mais en vertu de quel droit universel ,une Nation, peut interdire à une autre Nation, de posséder une arme de haute technologie, avec de forte probabilité qu’elle ne sera jamais utilisée en cas de conflit généralisé…

 

A travers ces péripéties en temps de paix qui forcément conduisent à  la «  guerre froide », retour vers la case départ d’avant  1990, on peut avancer sans risque de se tromper, que les Occidentaux jouent avec feu… cette arrogance les caractérisant, qui va en s’amplifiant.

 

Car comme dit le dicton martiniquais… gwen ven piti kout baton… « grande gueule mais résultat nul », face à la puissance de feu des forces russes et chinoises, et la qualité de leurs  hommes au combat -au sol- les armées de l’OTAN ( USA et Europe) seraient écrasées en un temps record, plongeant leurs peuples dans le plus grand désarroi comme en 1940…

 

A bon entendeur …

Les mystères de l'Histoire

 

Comme convenu, nous avons rendez-vous sur AFCAM avec notre Histoire, la Vérité, la Rupture,

 

Il y a quelque temps, un condisciple de - fac- ayant découvert par hasard ce site , m’interpelle ainsi…

« « Dis Léonce arrêtes de te moquer de nous, tel que je t’ai connu, une montagne de culture et de connaissance, tu n’as rien d’un Nègre… » »

 

L’honorable, ancien Sous-Directeur de Branche de son état, diplômé de Droit public , licencié es lettres, fonctionnaire de catégorie A après concours externe, la voie royale pour intégrer la fonction publique après l’Ecole Nationale d’Administration - l’ENA -  bref, ce n’est pas n’importe qui, et pourtant il a le discours de l’homme de la rue…

 

…du style -café de commerce-…toi avoir chaud… réponse de l’interlocuteur…  « « Non, mais je connais très bien votre pays, pour avoir fait mes -Humanités- à la Sorbonne de Paris -France » »

 

En d’autre temps, je lui serais tombé dessus comme la misère sur les pauvres, à grand coup d’explication historique, philosophique raciale etc, etc pour le conduire à admettre que culture et connaissances sont des ingrédients virtuels et subjectifs d’invention humaine, qui ne sont adossées à aucune race , aucun peuple aucune Nation…

 

En la circonstance le silence s’impose et je pensai que cet homme ne me connaissait pas en réalité, qu’il résonnait comme l’immense majorité de ses autochtones compatriotes, ignorant l’importance que j’attache au mot  "Nègre" expression remontant du fin fond de l'Histoire des Hommes, mais galvaudée par la mouvance indo européenne, pour lui assurer sa domination raciale.

 

Et ma mémoire de  remonter  au souvenir de ce grand Africain originaire du  Sénégal qu’était Cheick Anta Diop à qui dans les années 1950, un jury à la Sorbonne précisément,  avait refusé sa thèse d’égyptologie, adoptée plus tard, apportant la preuve que la civilisation égyptienne d'antan, faisant partie intégrante du Monde africain…

 

Les membres de ce jury avaient estimé qu’un Nègre ne pouvait être dépositaire de telles connaissances et que la grande Egypte antique, celle des pharaons et des pyramides devait être rattachée à  l'Occident et non à l’Afrique...

 

Ainsi donc que vous, de race Nègre, soyez docteur en mathématiques, ingénieur informaticien de haut niveau , vis-à-vis de l’interlocuteur indo européen qui frise l’illettrisme, vous serez toujours considéré comme humainement inférieur, un sentiment inscrit dans les gènes qui remonte dans la nuit des temps, conforté par l’éducation et le mode opératoire de l’instruction publique…

 

Et donc pour rédiger ce texte, la rupture mon dernier grand message- au moins 20 pages- sans doute sur la toile, j'ai associé trois figures emblématiques du Monde Nègre, Césaire Aimé, Barack Obama et Nelson Mandela, suivant une rédaction, contemporaine, sans langue de bois, ni pommade, qu'au regard desquels le verdict final appartient à l’HISTOIRE

 

Oui, la rupture préfigure un testament politique, en préface de mes -mémoires-, si le destin me concède ce privilège…

Si vous le voulez bien, clichez sur l’adresse ci dessous, ou la reporter dans votre navigateur en -copier -coller,-si nécessaire

 

http://www.afcam.org/index.php/fr/croissade/histoire1/la-rupture

 

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires