Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

Bénin

 

 

Géographie

 
D'une superficie de 112622 km², Le Bénin s'étire en longueur entre les bassins du fleuve Niger, à l'Est, et de la Volta, à l'Ouest. Au Sud, le littoral sableux est bordé de pleines fertiles argileuses et forestières, où le climat est subéquatorial , il y pleut toute l'année.

Des plateaux cristallins s'étendent au centre du pays, puis se relèvent jusqu'à la chaîne de l'Atakora. Le pays est parcouru par de nombreux cours d'eau, tels l'Ouémé et le Mekrou. Sa capitale est PortoNovo

De forme étirée entre le fleuve Niger au nord et la plaine côtière dans le sud, le relief de l'ensemble du pays est peu accidenté. Le nord du pays est principalement constitué de savanes et de montagnes semi-arides.

Le point culminant est le mont Sagboroa à 658 mètres. Le sud du pays est constitué d'une plaine côtière basse parsemée de marécages, lacs et lagunes comme le lac Nokoué ou la lagune de Porto- Novo.

La majeure partie de la population vit dans les plaines côtières méridionales, où les plus grandes villes du Bénin sont concentrées, notamment Porto Novo et Cotonou.

Le pays étant situé dans une zone intertropicale, son climat est chaud et humide, avec relativement peu de pluie, bien qu'il y ait deux saisons des pluies ,d'avril à juillet et de septembre à novembre.

La La Cour internationale de justicedes Nations Unies, qui siège à La Haye, a défini le 12 juillet 2005 la frontière définitive entre le Bénin et le Niger au sujet des îles dans le lit des fleuves Niger et Mékrou , neuf îles ont été attribuées au Bénin et seize, dont celle de Lété, au Niger.

Le climat est tropical, chaud et humide dans l'ensemble avec les nuances saisonnières et géographiques liées à la latitude, le relief et l'alternance des saisons.

Il tombe entre 900 et 1 300 millimètres d'eau par an, les régions les plus arrosées sont situées au sud-est, de Cotonou à Porto-Novo, l'Atacora entre Natitingou et Djougou, les régions de Dassa et de Ndali au nord de Parakou.

Les maximums des précipitations sont au sud ,climat équatorial, de la mi-mars à la mi-juillet, et plus faiblement en novembre et décembre.

La mousson, océanique et chargée d'humidité, souffle d'avril à novembre, du sud- ouest.

L'harmattan continental et sec, souffle dans le sens inverse de la mousson ,l vient du nord, du Sahel, de novembre à mai, apportant une poussière ocre orange.

Population

Adjas, Baribas, Fons, Haoussas, Minas et Yoroubas sont les principales ethnies composant la population du Bénin. La religion dominante est l'animisme , 65 % , 15 % de la population est catholique, 10 à 15 % musulmane. 46 % de la population habite dans les villes.

Le taux de croissance annuel est élevé , 2,9 %. L'indice de fécondité est de 5,8 enfants par femme. Port actif, Cotonou abrite une usine de montage de véhicules. Porto Novo, la capitale possède quelques industries alimentaires.

L'indépendance des années soixante et les meilleures conditions de vie qui s'ensuivirent ont permis à la population d'augmenter si bien que le Bénin comptait 9,9 millions d'habitants en 2013, pour une densité de population moyenne de 79 habitants au km2.

La croissance démographique annuelle moyenne s'établissait entre 2002 et 2013 à 3,51 % ,contre 3,25 % entre 1992 et 2002 et 2,82 % entre 1979 et 1992

Le Bénin compte pas moins de quarante ethnies différentes, la plus grande étant les Fons qui représentent en 2006 environ 1,435,000 habitants de la population béninoise. Parmi les autres ethnies, il y a les Adjas, Yorubas, Sombas, les Baribas ,Baatombou.

Le Bénin a abrité près de 8 400 réfugiés et demandeurs d’asile en 2007 dont environ 6 400 provenaient du Togo, et les autres de la République Démocratique du Congo, de la République du Congo, du Tchad, du Nigeria, et du Rwanda

Ce pays a reçu des notes parfaites lors de son évaluation par le Comité américain pour les réfugiés et les immigrants ,U.S. Committee for Refugees and Immigrants basés sur des critères tirés de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

La part de la population urbaine était en 2008 de 41 %.

La langue officielle du Bénin est le français. Il est parlé essentiellement en ville et dans les administrations.

Le prestige de cette langue comme langue officielle, langue des médias et langue de communication entre les différentes ethnies pousse à son apprentissage notamment en milieu urbain.

Une variété de français dénommée français d'Afrique s'est développée dans les rues et marchés de Cotonou. Il s'agit d'un parler presque argotique

Parmi les langues autochtones, la plupart des ethnies ont leur propre langue. Les langues fon-gbe, yoruba et goun-gbe sont les plus parlées au sud avec l'aja, le mina, le tori tandis que le bariba ,ou le Baatɔnum, le dendi, le ditammari, le kotokoli et boo le sont plus au Nord.

La région du Bénin de Gi-Mono est membre de l'Association internationale des régions francophones.

Les villes de Abomey, Cotonou, Nikki, Parakou, Bohicon, Cové, Lokossa, Ouidah, Porto-Novo, Zogbodomey de même que l'Association des Communes de l'Atlantique et du Littoral-.

L'Association des Communes du Mono et du Couffo, l'Association Nationale des Communes du Bénin-, l'Union des Communes du Zou ainsi que le Groupement Intercommunal du Mono font partie de l'Association internationale des maires francophones

Histoire

C'est à partir des XVI°-XVII° siècles que des royaumes commencent à se constituer, dont celui du Dan-Homé , Dahomey, qui a donné son nom au pays jusqu'en 1975, date à laquelle la république du Dahomey devient la république populaire du Bénin.

Le début du XIX° siècle est marqué par la signature de traités de commerce avec les français, dont la présence s'intensifie. En 1894, le Dahomey devient une colonie française.

A partir de son indépendance, en 1960, le pays connaît une période d'instabilité politique. En 1972, Mathieu Kérékou prend le pouvoir et instaure un régime marxiste.

En 1991, Kérékou accepte le tenue d'élections libres, gagnées parNicéphore Soglo, leader de l'opposition. EN 1996, Kérékou revient démocratiquement au pouvoir. Le Bénin est aujourd'hui une démocratie parlementaire.

Ce dernier est élu à son tour enmars 1996 puis réélu en Mars 2001

En mars 2006, Thomas Yayi Boni, ancien directeur de la BOAD, a été élu président du Bénin et dirige actuellement le pays

Surnommé un temps le , Quartier latin de l'Afrique , et l' «enfant malade de l’Afrique, le Bénin a comme langue officielle le français et comme monnaie le franc CFA.

Le régime politique du Bénin est de type présidentiel et l'actuel président de la République est Boni Yayi, qui a succédé à Mathieu Kérékou lors des élections du .

Réélu à l’issue du premier tour de la présidentielle du 11 mars 2011, il quittera ses fonctions en mars 2016 dans le respect de la constitution qui limite le cumul à deux mandats consécutifs pour la fonction présidentielle.

Il s'est engagé, dès sa prise de fonction, à ne pas modifier la constitution dans le but de briguer un troisième mandat et quitte donc ses fonctions en mars 2016.

A l'issue des  élections présidentielles du 20 Mars 2016, lui a succèdé Patrice Talon candidat indépendant et ancien homme d'affaires.

La passation de pouvoir entre le président sortant Boni Yayi et son successeur,  Patrice Talon s'est tenue le 6 avril 2016 au palais de la Marina à Cotonou.

Depuis la fin de la République populaire du Bénin, le Bénin possède une image très forte de pays démocratique dans toute l'Afrique subsaharienne.

 Burkina

 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy