MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

La grande proximité de la France avec  l’Etat hébreu, est une source permanente de disfonctionnement, oû disparaît la notion de « souveraineté », qu’à l’occasion d’évènements tragiques du 7 Janvier 2015, un dirigeant de Tel Aviv repart avec des dépouilles mortelles de nationalité francaise, suivant  l’accord du Parquet de Paris et donc du Gouverenement,( secret d'Etat ou de défense) sans doute, alors même que l’institut Médico légal ne s’est pas prononcé, après autopsie des corps, sur la nature des projectiles touchés par les vcitimes, ce qui est une anomalie flagrante, par rapport aux règles du Droit

Que suivant une incivilité ou autre, ayant touché un citoyen de confession judaîque, il lui suffit de faire état de cette appartenance pour bénéficier du label de « circonstances aggravantes » une dispossition contraire à l’Egalité des citoyens devant la loi, et va à l’encontre du concept de la laïcité.

En sommes une religion, le Judaïsme transformé en Race… Mais, où est la place du Racisme dans cette chienlit…

Le -5- un chiffre mystérieux 

 

Le philosophe dit que l’intelligence d’une personne est un poison pour l’autre, l’acculant à la déraison, ainsi donc comme le conçoivent les internautes, si AFCAM était insignifiant, d’aucune utilité dans le combat que mène le Monde Nègre pour la conquête de son espace planétaire de crédibilité, le site n’aurait pas des ennemis pour vouloir à tout prix le réduire au silence.

 

Effectivement depuis le 28 Décembre dernier AFCAM a fait l’objet d’une nouvelle et brutale attaque, obligeant le serveur à suspendre les connexions pour éviter la contamination de visiteurs, peu importe, sans outil le combat continue…et le,

 

5, un chiffre mystérieux

 

Eh oui le chiffre 5 couvre bien des mystères et sans remonter à Marignan (1515) examinons l’Histoire à partir de La fin du XVIIIe siècle…

 

Ce Corse, un opportuniste, veut remplacer Charlemagne (742-814 ) il a compris qu’après une longue période révolutionnaire, avec un Directoire faible, ce peuple en deuil de la Monarchie, a besoin d’un Chef, et son ascension irrésistible, un destin hors du commun commencera avec ce coup du 18 brumaire (9 Novembre 1799). Oui , c'est Napoléon Bonaparte...

 

L’homme passera de Consul pour 10 ans, puis Consul à vie ; maître absolu du pays pour être sacré Empereur en ce 2 Décembre 1804, soit 5ans après Brumaire...

 

En ce 2 Décembre 1805, l’Empereur Napoléon 1è parachève son triomphe à Austerlilitz (Autriche) en lançant à ses grognards et sa Grande Armée, devant le Plateau de Pratzen…Soldats, je veux terminer cette campagne par un coup de tonnerre…à 17 heures (5 heure) tout était militairement réglé et dans la foulée il instituait la légion d’honneur…pas pour n’importe quoi…deux siècles après

 

Mais il y eu ce pont trop loin, cette guerre de trop qui devait briser Napoléon, dure sera la chute pour l’exiler sur l’Ile de Saint Hélène,…

 

C’était à Waterloo ce 18 Juin 1815, il y a 200 cette année, un anniversaire qui devrait combler de bonheur les Britanniques…

 

Retrouvant nous en 1875, la République est en grand danger, et sera sauvée de justesse parce que le prétendant à la couronne aura refusé l’emblème (bleu blanc rouge) du drapeau pour exiger le lys…

 

Mais ce n’est qu’une victoire à la Phirus pour le régime républicain, car la nouvelle constitution qui marque le début de la 3è République, restée en vigueur jusqu’en 1940 sera d’essence essentiellement monarchique.

 

Et nous voici en 1905, c’est le temps de l’Etat dans l’Etat avec un clergé catholique   tout puissant qui entend imposer sa vision politico-chrétienne à la société, au service de la grande bourgeoisie de l’époque, une époque fascisante diront certains.

 

C’était sans compter avec le combat d’un petit groupe d’hommes baptisés de libre penseurs qui arrachèrent la célèbre loi du 9 Décembre 1905 dite loi de la laïcité, qui dit-on a institué une séparation entre l’Eglise et l’Etat...

 

Théoriquement à chacun sa place et les choses iront mieux, c’était du moins la lettre et l’esprit de la loi de 1905. Mais les choses ont changé, chaque mouvance donnera au texte, sa vision de la société, on interdit par ci en tolérant par là.

 

Ainsi donc si la République est et indivisible, récupérée en 1919. L’Alsace n’aurait pas dû conserver les attributs exorbitants du Concordat de 1801.

 

Et si le Christianisme est majoritaire dans ce pays, depuis 1905 les choses ont changé, d’autres mouvances ont apparu et exigent une égale application des lois.

 

Mais me dira-t-on…

 

…Mon bon Monsieur, nos lois ne sont pas faites pour vous, ces étrangers foncés, ces français entièrement à part ,dont nous tolérons la présence du fait de la colonisation, mais qui ne seront jamais accueillis pour partager avec nous l’ivresse du Pouvoir , non indo-européens, vous êtes classés dans la mouvance de la Diversité, un peu comme les réserves indiennes chez les Yankees aux USA...

 

Pour certains, 1965 c’est la grande année de l’élection du Président de la République au suffrage universel direct, conséquence du résultat du référendum de Novembre 1962, qui complète à n’en pas douter la constitution adoptée par le pays en Septembre 1958 instituant la 5è République... tiens tiens  tout ça ressemble au discours de Bayeux(1946)

 

A ce sujet on nous dit que le citoyen lambda est très attaché à ce mode de scrutin, mais il oublie que malgré les avatars de la 4è République, le Chef de l’Etat élu par le Congrès n’avait pas l’allure d’un monarque avec des pouvoirs disproportionnés qui ne cadrent pas avec une vraie république…

 

Du reste on peut avancer sans risque de se tromper que la Constitution de 1958 est un remake de celle de 1875, que si à l’époque le locataire de l’Elysée avait proposé au peuple le rétablissement de la Monarchie, ce serait sans doute du 70/30 avec un Comte de Paris( prétendant au trône de France) triomphant, intronisé à Notre Dame(Paris) avec le flonflon en la circonstance, grand orgue, Té deum   d’action de grâce,  veni créator ,sortie   avec le Magnificat  accompagné d' une chorale à 4 voix, en présence de tous les dignitaires du pays et des têtes couronnées du Monde...

 

Chaque village retrouverait ses barons, ses comtes et autres ducs avec son lot de larbins guettant le bon vouloir du prince ou du notable du coin…

 

Et ne vous faites aucune illusion, beaucoup attendent la chute de la République, comme le lait sur le feu, ces prétendants au trône de France, orléanais par çi, bourbonnais par là, c'est de trop plein...

 

Avec l’année 2005 c’est l’Europe qui plonge avec la rejet du Traité constitutionnel, un texte travaillé avec tant d’énergie et de méthodes juridiques, mais balayé en l‘espace d’un dimanche de référendum…

 

Car le Traité de Lisbonne par la suite, rédigé à la hâte, non soumis au suffrage universel, a toute les apparences d’un coup d’Etat européen, qui ne donne satisfaction qu’à ceux qui ont un intérêt au statut quo

 

La mouvance de ce marécage qui se cherche, ce bâteau ivre qui fait parcimonieusement confiance aux peuples ,est composé de fédéralistes, minoritaires qui voudraient un abandon de souveraineté pour faire de l’Europe une institution au service de tous, du fond de la Sicile, aux coins les plus reculés de la Norvège, une Europe d’action et non une Europe d’harmonisation par le bas…

 

Il y a les sceptiques venant de tous horizons politiques qui n’ont jamais accordé du crédit  depuis les années 1950 à la pensée de Jean Monnet et Robert Schuman , les pères de l’Europe, qui part leurs démarches ont voulu mettre un terme à trois quart de siècle de conflits meurtriers, franco-allemand 

 

Et puis il y a la masse des convaincus, convaincus de rien ces «  il n’y arien à changer » « tout doit rester en l’état «  accrochés à des outils artificiels, Parlement, Commission, et autre Conseil, politiciens de tous genres, lobbyings à l’affut ,ayant pignon sur rue à Bruxelles et Strasbourg, sachant que l’institution européenne draîne une masse considérable de finances, produits des impôts prélevés sur les citoyens au regard de laquelle doit être procédée  une distribution parcimonieuse mais partisane, sans contrôle républicain.

 

Ainsi donc j’ai rapidement démontré que le chiffre 5 est porteur de mystères, de surprises bonnes ou mauvaises, que dans un système où depuis plus de 30 ans les mouvances politiques en charge des affaires du pays ont échoué,sauf à occuper grauitement les labris dorés des palais de la République à tour de rôle sous couvert de démocratie, toutes les conditions objectives sont ouvertes pour l’aventure avec au bout un audit monstre

Y compris un coup d'Etat mais dont jusqu'à plus ample informé, un homme providentiel n'a pas le profil pour conduire une telle opération militaire, qui du reste n'aurait rencontré aucune opposition active armée structurée des citoyens, désabusés face à des discours creux et sans grandeur, compte tenu du niveau actuel de popularité des dirigeants... 

 

Léonce Lebrun

 

Informations supplémentaires